12:0528/04/2014NEWS

En quête de fermeté !

minceur,cortisol,régime,crèmes,cellulite,adipocytes,sommeil,caféine,appétit

Vous n’avez pas encore dévoré notre dossier UN, DEUX, TROIS, MINCEUR (N° avril-mai) ? Dommage car on y apprend pas mal de choses. Pour vous « mettre en appétit », sachez que dans ce numéro, notre journaliste, Céline Mollet, vous apprend non seulement à gérer votre poids mais aussi à décupler les capacités de votre crème minceur.

Lire la suite

17:5922/07/2012Ils font le buzz..., News, World esthetic

Le Cellulaze, la nouvelle arme anti-cellulite qui cartonne au UK!

peau orange.jpg

Fini la peau d’orange ? Le rêve est permis ave l'arrivée du Cellulaze TM , une nouvelle technique peu invasive très en vogue en Grande-Bretagne. Et pour cause ! Ce laser élimine la cellulite de façon définitive. Pour en savoir plus, lisez vite notre décryptage de notre envoyée spéciale Emmanuelle Bassmann.

Lire la suite

10:2824/01/2012News, Testé pour vous

Un soin minceur express... et pointu

minceur,cellulite,massage,adypocites,graisse

Noël + Jour de l'An + galettes des rois à répétition = deux bons kilos de gagnés. Mais au coeur de l'hiver, difficile de résister à la tentation... Pour me donner un coup de pouce, je suis allée tester le nouveau soin minceur de La Colline, le haut de gamme de la cosméto made in Switzerland . Chez moi, les adipocytes ont tendance à se concentrer sur le bas du corps (fesses, cuisses, genoux), avec un brin de cellulite et surtout un vrai manque de fermeté. Ce qu'il me faut : un soin ciblé qui active le métabolisme et donne un coup de peps à l'épiderme , si possible en douceur (ma peau marque facilement).

Lire la suite

14:2523/03/2010NEWS

Vécu : quatre régimes qui ont marché

minceur.jpg

Régime, un mot à bannir, à rayer de la carte… et du menu. Les médecins sont contre, et les femmes, découragées par le cycle infernal frustrations/compulsions, ne veulent plus en entendre parler. Aujourd’hui, nous parlerons de programmes alimentaires , de diététique personnalisée, en précisant bien qu’il s’agit d’une nouvelle façon de se nourrir et qu’il faudra s’y conformer le plus possible dans le temps ou y revenir en cas de dérapages incontrôlés. Il est donc indispensable qu’ils ne soient pas trop contraignants, mais adaptés à nos goûts , qu’ils ne nous laissent pas sur notre faim et puissent s’adapter à un dîner chez des amis, à un déjeuner au restaurant ou à des repas de vacances. C’est exactement ce que nous vous proposons aujourd’hui, avec ces quatre programmes minceur , qui ont un coût, certes, mais aussi le mérite d’être ultra-personnalisés. Par Marie-Françoise Dubillon et Pascale Grignon CATHERINE, 56 ANS - 7 KG EN SIX SEMAINES POUR CELLES QUI ONT BESOIN D'ETRE REMOTIVEES : UN COACHING SEPT JOURS SUR SEPT > CE QUI L'A MOTIVEE « Je n’ai jamais souffert de problème de poids, sauf l’an dernier où, pour cause de ménopause, j’ai pris sept kilos en douze mois. Je ne me supportais plus. Une amie m’a alors conseillé d’aller voir la directrice d’un institut spécialisé dans l’hygiène alimentaire. J’étais sécurisée car celle-ci est biochimiste, spécialiste de la digestion (je suis moi-même biologiste). » > LE PRINCIPE Une hyper personnalisation du programme alimentaire après une étude des équilibres nutritionnels adaptés à chaque profil. Les menus sont adaptés à chaque personne, d’après ses antécédents médicaux, sa famille (enfants, mariée ou célibataire), son rythme de vie et ses goûts alimentaires. Une fois par semaine, le coach remet à la candidate à l’amaigrissement ses menus du petit déjeuner, du déjeuner et du dîner , détaillés au jour le jour avec explication des recettes dans un petit classeur, en même temps que toutes deux font le point sur l’amincissement , les difficultés, les baisses de régime ou au contraire la pêche retrouvée lors des sept jours précédents. > LE VECU DE CATHERINE « La première séance est offerte, ce qui m’a permis de voir si ce genre de rééducation alimentaire me convenait. Fabienne m’a longuement interrogée sur mes problèmes de poids, mais aussi de santé. Je lui ai expliqué que je souffrais de colopathie, ce qu’elle a pris en compte dans l’établissement de mes menus quotidiens. J’ai rapidement donné mon accord et suis revenue dix jours plus tard. Pendant ce temps, se référant à mon précédent interrogatoire, Fabienne a réalisé une étude définissant mon équilibre nutritionnel (cette étude reste valable toute la vie, ce qui signifie que si je déclenche une maladie genre hypertension ou diabète, et si je reviens vers Fabienne même dix ans plus tard, l’étude sera réactualisée gratuitement). Elle avait étudié l’évolution de mon poids de dix ans en dix ans depuis la petite enfance. Elle a pris en compte mes habitudes alimentaires (bec salé ou sucré), mes heures de coucher, de réveil, les sports que je pratiquais, les traitements médicaux actuels et même passés, les endroits d’où je voulais mincir, car ses menus sont différents selon que l’on veut perdre du ventre, des cuisses ou des fesses. J’ai alors suivi à la lettre son programme , et continué chaque semaine jusqu’à mon poids de form e, c’est-à-dire celui d’avant ma ménopause. J’ai totalement revu la façon de me nourrir. J’ai appris à inverser le rythme de mes repas, c’est-à-dire à faire le plus important le soir, ce qui est en contradiction avec toutes les idées reçues. Il faut en effet respecter les temps de digestion pour ne pas déclencher des poussées de glycémie. J’ai eu longtemps sur moi un petit carnet où il était noté par exemple qu’il faut quatre heures pour digérer du fromage blanc, sept heures pour des protéines animales. J’ai ainsi compris pourquoi le repas le plus important était le soir. On prend davantage le temps de manger, de mâcher, et la digestion se fait tranquillement pendant les sept ou huit heures de sommeil. Enfin, elle m’a conseillé certaines associations d’aliments , afin que les sucs digestifs soient compatibles entre eux et que le bol alimentaire se transforme facilement en énergie et déchets et non pas en graisse. Ces menus aident aussi à respecter l’équilibre acido-basiq ue de l’organisme. La plupart des femmes (surtout) sont trop “acides”, d’où stress et agressivité. Avec ces règles, on perd du poids sans souffrir, et avec une alimentation bien précise, on cible l’amincissement (ventre, culotte de cheval, jambes, et non pas joues ou poitrine). Dès la première semaine, j’ai perdu un kilo, avec une pêche extraordinaire et pas de sensation de faim. » > UNE JOURNEE TYPE DE LA SEMAINE « J’ai commencé cette reprogrammation à la fin du printemps, d’où des aliments de saison. Au leve r : un fruit, souvent melon ou framboise, mais aussi poire ou pêche. 10 h : café ou thé. Midi : légumes (pois gourmands, haricots verts, ratatouille), protéines (viande, poisson, crustacés, fruits de mer, le premier jour saumon grillé avec beaucoup d’herbes), café ou thé (et c’est tout car, plus on mélange d’aliments au même repas, plus la digestion est difficile). 16 h : café ou thé. Dîner : on mange à volonté, à sa faim, pour récupérer des énergies dépensées au cours de la journée (exemple : gaspacho, rosbif, cornichons, compote de fruits ou laitage et un verre de vin ; le premier soir, ce fut tomates farcies aux crevettes et pastèque). Au bout de six semaines, j’avais retrouvé mon poids (et mes vêtements !) d’il y a dix ans. Je n’ai jamais eu faim. Je ne me suis jamais lassée , car je n’ai jamais mangé deux fois la même chose, et mon livre de bord me détaillait les recettes de chaque repas. Pas de colite non plus. Une révolution, pour moi. Depuis, je suis stabilisée, mais je respecte désormais le rythme de repas. J’évite de mélanger trop souvent protéines et amidon (pain, riz, farine, navets, petits pois, lentilles, biscottes), ce que les nutritionnistes préconisent depuis un certain temps, et je m’interdis l’association acide (fruits crus, citron, vinaigre, vins blancs ou rosés) et amidon, ce qui est tout nouveau pour moi. Je n’ai plus jamais de fringales et je ne grignote plus entre les repas, ce qui est une révolution ! » L’AVIS DE VB : Ce n’est pas donné – 114 € par semaine avec consultation et fiches alimentaires, sans compter l’étude perso, à vie, des équilibres nutritionnels (220 €) –, mais la personne peut joindre le coach sept jours sur sept pour être encouragée, recadrée, conseillée. Sortie imprévue ? Aliment de la fiche menu introuvable ? Coup de fatigue ? Elle peut interrompre son traitement quand et le temps qu’elle veut (vacances, séjour à l’étranger, lassitude), puis revenir. Les patients ont jusqu'à 90 ans, et une personne « saine » perd environ dix kilos en six semaines. C’est un investissement certain, mais le bouche à oreille (plus de vingt mille patients depuis plus de vingt ans) est la preuve du succès de la méthode. Renseignements chez Libre Forme, au 01 40 06 91 91. Pour les trois autres témoignages, CLIQUEZ SUR LIRE LA SUITE !

Lire la suite

06:2615/03/2010

Remodeler ma silhouette avec les ultrasons

minceur.jpg

Par Anne-Marie Attali Apparu sur le marché international en 2005 et utilisé depuis par plus de 500 praticiens sur quelque 20 000 patient(e)s à travers 47 pays, le système Ultracontour® , conçu par la société Medixsysteme, pour traiter de façon sûre, non invasive et indolore les amas graisseux localisés , arrive en France. « Le remodelage corporel obtenu avec cet appareil est si remarquable qu’on peut, dans certains cas, proposer un protocole Ultracontour en alternative ou en complément à une intervention chirurgicale comme la liposuccion » , remarque le Dr Xavier Latouche, chirurgien spécialisé en chirurgie plastique, reconstructrice et esthétique. La spécificité de cette technologie ? "L’association innovante et performante, au sein d’une même machine, de deux types d’ultrasons : les HFU, ou ultrasons focalisés de haute intensité, et les UMD, ou ultrasons massage drainant. - Les premiers pénètrent les couches de graisse sous-cutanée et perturbent les cellules graisseuses (ou adipocytes) de telle sorte qu’ une partie d’entre elles n’a plus la faculté de se reproduire. Le tout sans endommager les tissus avoisinants, la focalisation sélective des ultrasons permettant une action ciblée sur les adipocytes. Autre avantage : la possibilité de choisir entre deux profondeurs de pénétration des ultrasons selon le but recherché (destruction des amas graisseux localisés ou traitement de la peau d’orange). - Quant aux ultrasons multiséquentiels drainants , ils apportent une réponse pratique à une question que les patientes posent systématiquement : qu’advient-il de la graisse libérée ? Grâce à l’émission des UMD provoquant, dans les tissus, un massage drainant, le mécanisme du système lymphatique est stimulé et la graisse libérée est éliminée naturellement par les voies circulatoires. En douceur, sans effet secondaire, ni éviction sociale. » TEMOIGNAGES : Régine, 40 ans “Dix centimètres en moins à l’abdomen en six séances” « Après ma troisième grossesse, sept kilos s’étaient installés sur mon abdomen. J’avais tout essayé pour y remédier, sans résultat. Bien décidée à retrouver une silhouette plus élégante, j’étais prête à m’orienter vers une solution chirurgicale , la liposuccion. Mais le chirurgien consulté m’a conseillé une alternative non invasive : un protocole de six séances avec une nouvelle machine, Ultracontour. Cette proposition inattendue m’a laissée très sceptique, mais devant l’insistance du médecin, j’ai tenté une séance . Le praticien prend scrupuleusement différentes mesures de la zone concernée, puis je m’allonge et la séance commence. Acte 1 : entrée en scène des Ultrasons Focalisés. Le médecin lubrifie l’épiderme avec un gel spécifique, puis déplace doucement sur tout mon abdomen l’embout du transducteur. Je ne ressens absolument rien. Acte 2 : les transducteurs d’Ultrasons massage drainant prennent la relève , maintenus en place sur mon estomac à l’aide d’un film transparent en Cellophane. Je ressemble à une momie ! J e m’attendais à un massage mécanique qui allait pétrir ma cellulite. Pas du tout ! Ce sont les ultrasons, transmis par les électrodes, qui provoquent un drainage à l’intérieur de mon corps. Côté sensation, toujours rien de particulier. À la fin de la séance, d’une durée totale d’environ 45 minutes, ma peau est légèrement rosée et mon abdomen affiche deux centimètres de réduction circonférentielle. Une semaine plus tard, le résultat est resté stable. Je suis bluffée et prends rendez-vous pour une deuxième séance. À nouveau, deux centimètres en moins. Je commence à remettre des chemisiers cintrés que je n’arrivais même pas à boutonner il y a quinze jours. Après six séances, avec dix centimètres en moins, mon estomac a complètement fondu. Sept mois se sont maintenant écoulés depuis le début du traitement, et mon buste est toujours aussi harmonieux. Sans geste chirurgical. Magique ! » L’AVIS DU PRATICIEN ( Dr Geneviève Rossi, dermatologue) : « Avant d’aller à Nîmes visiter l’usine qui fabrique Ultracontour, j’étais comme Régine, totalement sceptique. Mais j’ai vite été convaincue de l’efficacité et de la sûreté de cet appareil lorsque j’ai compris qu ’il utilisait, avec quelques variantes, une technologie qui a fait ses preuves depuis longtemps dans le domaine thérapeutique : la destruction des calculs rénaux par ultrasons. Autre point fort : chaque impact d’ultrasons détruit 20 % des cellules graisseuses présentes dans la zone traitée. L’appareil étant paramétré pour émettre cent trente-deux impacts par séance, on comprend qu’un bon nombre d’adipocytes soient éliminés. Quant à la fonction de drainage d es ultrasons, qui constitue le deuxième temps de la séance, elle relance un métabolisme paresseux. Dans la foulée, les besoins hydriques de la patiente s’amplifient, l’élimination urinaire s’intensifie et l’amincissement s’amorce. Mais attention : Ultracontour ne convient pas à tous les patients. Ses performances ne concernent ni les personnes souffrant d’un surpoids trop important, ni celles dont le tissu adipeux n’est pas assez épais. » D'AUTRES TEMOIGNAGES en cliquant sur "Lire la suite"

Lire la suite

Mastiquez, vous maigrirez !

minceur_mastication.jpg

Pour garder sa taille de guêpe, ou pour la retrouver, ce n’est pas uniquement le choix des aliments qui compte, mais aussi – et surtout – la façon de les consommer. Chassez le mou, mastiquez longuement, faites une pause entre les plats et vous serez récompensée. Vous vous affinerez sans vous affamer et aurez de surcroît davantage de plaisir en bouche. Par Sylvia Vaissman Jamais nos repas n’ont été aussi flasques et évanescents. Il suffit de consulter la carte des restaurants les plus en vogue, de feuilleter les livres de recettes de cuisine du moment ou de se promener simplement entre les étals d’un supermarché pour s’en rendre compte. Des blinis aux hamburgers , en passant par les ravioles, les hachis Parmentier, les gaspachos et les tiramisus, tout est ramollo, fondant, pâteux, moelleux, prêt à consommer, prémâché… quasiment prédigéré. Et ce n’est pas la mode actuelle des verrines et des smoothies , ni d’ailleurs celle de la cuisine moléculaire, qui va balayer de sitôt cette tendance de fond. Ces  « aliments doudous » ne réclament en effet que peu de temps et d’efforts. Comme ils n’opposent aucune résistance aux dents, ils se gobent, s’ingurgitent en moins de deux , se déglutissent sans même y penser. Pratique et rassurant à cette époque où le stress domine et où la vitesse est érigée en valeur suprême. Pratique, mais ô combien destructeur.

Lire la suite

10:3912/03/2010News

Jeu Matis, c'est fini !

minceur_mastication.jpg

Vous avez été très nombreuses (et très rapides !) à répondre aux deux questions pour gagner le soin ToniMinceur de Matis. Les 10 produits ont donc déjà tous été gagnés... Bravo à toutes et merci pour votre participation ! Pour info, les...

News

Gagnez l'innovation minceur Matis

MATIS.jpg

JEU TERMINE ! Comme annoncé dans le Votre Beauté du mois d'avril (en kiosque aujourd'hui), nous vous offrons la possibilité de gagner le ToniMinceur Fluide Rénovateur de Fermeté (200 ml), de Matis , dont vous avez déjà pu tester...

15:2616/02/2010Agenda bons plans

La Spécial Minceur est en kiosque !

Cover831.jpg

Vous pensiez tout savoir sur la minceur ? Vous allez être surprise ! Dans ce Spécial Minceur, des enquêtes surprenantes, des infos inédites , les dernières crèmes anti-capitons , des régimes testés et approuvés par nos lectrices (4...

16:0724/09/2009

Icoone, pour dégager la cellulite sans douleur

Icoone.jpg

Ce n'est pas nouveau-nouveau mais pour celles qui ne connaissent pas, voici un appareil vraiment génial contre la cellulite , le relâchement cutané et autres misères impossibles à faire partir avec un simple régime : l'Icoone. Le...