, le plus près possible du tag d’ouverture. Date de création : 02/10/2011 -->

« Un livre : Beauté parade, de Sylvain Pattieu (Plein Jour) | Page d'accueil | La nouvelle trousse Votre Beauté est arrivée ! »

12:1509/03/2015MOOD

Faut-il traiter son cuir chevelu comme son visage ?

cuircheveluvisuel.jpg

Prendre soin de sa peau, de son corps, de ses cheveux, c’est naturel. Mais on se soucie aussi de plus en plus d’une autre partie du corps, moins visible : le cuir chevelu. Tandis que certains prônent une douceur absolue et un minimum d’entretien pour des cheveux en bonne santé, d’autres considèrent qu’il faudrait apporter à cette « peau oubliée » autant de soin et d’attention qu’à celle du visage. La preuve : gommages, masques et bains d’huiles destinés au cuir chevelu n’en finissent plus d’envahir les linéaires. Une bonne nouvelle selon Christine Lafforgue, maître de conférences en cosmétologie à l’Université Paris Sud 11 et Martine Leclercq, responsable de l’Institut d’Expertise Capillaire Norgil à Lille, pour qui avoir un cuir chevelu sain et soigné est la condition sine qua non pour avoir une belle chevelure. A condition, comme toujours, de choisir les bons soins. Par Clémence Guillossou.


Une peau pas comme les autres

Comme l’épiderme du visage, le cuir chevelu est à la fois une barrière physique, une protection immunologique et un isolant thermique pour le crâne. Toutefois, sa vascularisation est bien plus riche et son réseau nerveux très développé. « En plus, il renferme une quantité considérable de follicules pileux et de glandes sébacées, à l’origine de la sécrétion de sébum, explique Martine Leclercq. Toutes ces raisons font qu’un cuir chevelu sain est avant tout un cuir chevelu qui reçoit les nutriments nécessaires à son équilibre. Il faut donc veiller à ne pas avoir une alimentation trop riche en graisses, en aliments alcalinisants (fromage blanc, yaourt écrémés, soja, pommes de terre…) ou déséquilibrée en règle générale. » Si l’on suit ces principes, des soins spécifiques cuir chevelu peuvent être un bon complément.  « Avant tout traitement, il faut d'abord connaître la nature et l’état de son cuir chevelu afin de lui apporter exactement ce dont il a besoin. Si on n’est pas sûre de soi, mieux vaut consulter un spécialiste. »

 

Gommer, mais pas trop

Capables de décoller les impuretés et les débris kératiniques et d’éliminer l’excès de sébum et les résidus de produits, les gommages sont principalement conseillés pour les cuirs chevelus à pellicules, qu’elles soient sèches ou grasses. « Ce second type de pellicules est souvent causé par des petits champignons qui se logent dans la couche de cornée, note Christine Lafforgue. En exfoliant le cuir chevelu, on l’affine et on évite ainsi leur prolifération. Attention toutefois à rincer le soin à grande eau, sinon les résidus pourraient aggraver le problème. » On s’abstiendra de faire des gommages si les cheveux sont très épais, car ils sont particulièrement difficiles à rincer correctement. La bonne fréquence ? Une fois par semaine, avant le shampoing, généralement sur cuir chevelu humide, sous forme de doux massages circulaires (en évitant au maximum les frottements), avec le bout des doigts. « Et, bien entendu, on fait en sorte de ne pas les choisir trop abrasifs, pour ne pas mettre en danger le film hydrolipidique, prévient Martine Leclercq. On s’exposerait alors à un risque d’hyperfonction des glandes sébacées. »

Le choix VB : pour favoriser l’élimination des pellicules grasses persistantes, Gelée Exfoliante Antipelliculaire Melaleuca de Renée Furterer. Réoxygénant, pour du volume dès la racine, Gommage Revitalisant du Cuir Chevelu de Carita. Effet peau neuve avec ce soin qui fait également office de shampooing contre les pellicules sèches, Bain Exfoliant Hydratant de Kérastase. Des micro-grains doux et de l'abyssine pour nettoyer tout en régénérant, Soin Gommage Rénovateur Chronologiste de Kérastase.

 

De l’intérêt des lotions et des huiles

« Les lotions sont simples d’usage et bien adaptées au cuir chevelu qui en absorbe facilement les principes actifs, analyse Christine Lafforgue. » Pour les cuirs chevelus très secs et sensibles, souvent accompagnés de démangeaisons, ou sensibilisés par des traitements chimiques comme la coloration ou la décoloration, mieux vaut privilégier les bains d’huiles végétales. « Elles permettent de restaurer leur film hydrolipidique et de rééquilibrer une hypo fonction des glandes sébacées, assure Martine Leclercq. On peut les utiliser de façon régulière, une fois par semaine, ou simplement en cure. » Si elles peuvent être extrêmement bénéfiques, le piège serait d’en abuser. « Un excès d’huile alourdit le cheveu et bouche les pores du cuir chevelu, obligeant le sébum à se déverser à l’intérieur du follicule pileux et non à l’extérieur. Il peut alors surgir un amas de pellicules provoqué par le malassezia lipophile, une levure qui se nourrit de cet excès de « gras » et provoque des démangeaisons. » On utilise donc ces huiles avec parcimonie et pas de façon systématique.

Le choix VB : pour apaiser et favoriser l’élimination des pellicules grasses Lotion Antipelliculaire au Zinc Squarnom de Ducray. Sans rinçage, pour calmer les démangeaisons des cuirs chevelus secs, Lotion Dermo Capillaire à l’Urée Apaisant de Eucerin. Spéciale cuirs chevelus secs à très secs, Huile Végétale de Camélia Bio de Aromazone. 2-en-1, Huile Capillaire Nourrissante de Weleda, pour cuir chevelu sec, mais aussi longueurs abîmées . Anti-chute, Friction Fortifiante aux 7 Racines de Puressentiel, un soin revitalisant non gras pour fortifier les cheveux à la racine.

 

Masser pour revitaliser

« Chaque follicule pileux possède une anse capillaire ayant sa propre circulation sanguine, commente Christine Lafforgue. La couche pilaire, partie visible du cheveu, étant morte, la meilleure chose à faire pour avoir de beaux cheveux est donc d’agir au niveau du cuir chevelu, notamment sur cette circulation. » La solution ? Les massages. A réaliser en salon ou à pratiquer soi-même avec des huiles, ils permettent de réactiver la microcirculation, d’optimiser le passage des nutriments, d’assouplir le cuir chevelu, de stimuler la pousse, d’oxygéner le système vasculaire et de préparer le cuir chevelu aux soins qui suivent. « Il suffit de faire des mouvements circulaires, lents, du bout des doigts et sans frotter, de la nuque vers le sommet du crâne », conclut Martine Leclercq. En clair, on fait bouger le cuir chevelu sur le crâne, on le déplace lentement, de gauche à droite, d'avant en arrière. On ne frictionne jamais.

Où se faire masser le cuir chevelu ? Certains salons et instituts ont développé de véritables protocoles de massage du cuir chevelu. Un bénéfice certain pour ce dernier et un moment de détente absolue pour celle qui le reçoit. L'effet anti-stress est garanti !

Massage du Cuir Chevelu, 45 € pour 20 minutes de soin, Institut Pyrène, 2 et 3 rue Greffulhe, 8e Arr., Paris, 01 42 68 08 10.

Soin Signature Cuir Chevelu « Orchidée Suprême », 88 € pour 50 minutes de soin et 118 € pour 50 minutes de soin + brushing. Le Salon de Passy, 88 91 rue du Ranelagh, 16e Arr., Paris, 01 46 47 88 88.

Hôtel Molitor, Cérémonies Shu Uemura Art of Hair, à partir de 20 € pour 15 minutes de soin et à partir de 50 € pour 15 minutes de soin + brushing.13 rue Nungesser et Coli, 16e Arr., Paris, 01 56 07 08 50.

Commentaires

Bonjour,
J'ai beaucoup aimé ce Mood réalisé par Clémence Guillossou pour VB magazine. Et grâce à vous je viens d'apprendre une nouvelle information; que, outre les masques et bains d’huiles destinés au cuir chevelu, il existe aussi des gommages, Gelée et bain Exfoliants pour traiter son cuir chevelu comme son visage !
Merci à la rédaction de VB pour ce Mood très intéressant.
Bonne journée à vous !

Écrit par : Meriem-Sabine | 10/03/2015