, le plus près possible du tag d’ouverture. Date de création : 02/10/2011 -->

« Nous sommes tous Charlie | Page d'accueil | Zoom sur Urban-lipstick.fr »

10:3313/01/2015MOOD

Articulations douloureuses : quand ça coince...

articulations2.jpg

“Mes genoux sont raides le matin, mes poignets et mes doigts douloureux.” 
Quatre spécialistes vous conseillent pour retrouver plus de liberté de mouvement. Propos recueillis par Sylvia Vaisman.


L’aromathérapeute

Julien Kaibeck (1) : « L’huile de calophylle (ou tamanu) soulage bien les problèmes articulaires, car elle contient des actifs assouplissants et anti-inflammatoires. Massez la zone avec quelques gouttes trois fois par jour. Si l’articulation est trop sensible, appliquez une compresse imbibée 
de macérat huileux d’arnica. 
La maintenir avec un bandage léger. Plus efficace, mais plus difficile à trouver : l’huile d’andiroba (Carapa guianensis). Riche en limonoïdes (composés antalgiques), on la pose 
en couche épaisse, on met une compresse et on bande l’articulation. »

 

La nutritionniste

Dr Sarah Brewer (2) : « Pour réduire les substances inflammatoires en cause dans l’arthrose articulaire, adoptez un régime alimentaire équilibré 
et augmentez votre consommation 
de poissons gras. Leurs oméga 3 ont une action antidouleur similaire aux médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens et peuvent réduire 
la prise d’analgésiques. Et mangez beaucoup de fruits et légumes frais. 
La vitamine C qu’ils contiennent est antioxydante et nécessaire à la régénération du collagène des cartilages. »

 

Le phytothérapeute

Dr Éric Lorrain (3) : « Cortisone et anti-inflammatoires non stéroïdiens ne se justifient qu’en cas de réaction inflammatoire sévère. Pour l’arthrose ou l’arthrite modérées, la phytothérapie est efficace et sans dégâts collatéraux. En cas de poussée 
aiguë d’arthrose, la formule de choc : mélange standardisé d’extraits 
fluides de reine-des-prés, scrofulaire et saule, 10 ml matin et soir dans 
un verre d’eau. Cette préparation magistrale peut être remplacée par 4 à 6 comprimés de Phytostandard® d’Harpagophytum et de Saule. 
Pour l’arthrose chronique, réduire l’inflammation et réparer le cartilage : mélange curcuma-cassis-ortie partie aérienne, 2 cuil. à café par jour. 
Bien aussi, la prêle, reminéralisante, ou la vergerette du Canada, qui module l’inflammation dans la durée. »

 

L’homéopathe

Albert-Claude Quemoun (4) : « Évitez 
les médicaments antidouleur 
qui soulagent temporairement mais ne règlent rien, et peuvent être toxiques. Mieux vaut traiter le fond du problème. Si vous avez mal au moindre mouvement et si mettre 
une genouillère ou un bandage serré vous soulage : prendre Bryonia 5 CH. 
Si la douleur est plus vive au repos qu’en mouvement et que l’humidité froide l’aggrave : Rhus toxicodendron 5 CH. Si vous avez des petites excroissances osseuses : Hekla lava 5 CH, associé à Calcarea fluorica 9 CH. Si les petites articulations sont touchées, avec éventuellement une crise de goutte (orteils et doigts rouges et gonflés) : Colchicum 5 CH associé à Caulophyllum 5 CH. Posologie pour toutes ces indications : 2 granules, 3 fois par jour. »

 

1. Auteur des Huiles Végétales, 
c’est malin (éd. Leduc.s), 2. Auteur de Plus jeune plus longtemps (éd. Marabout), 3. Président de l’Institut européen des substances végétales et auteur de 100 questions sur la phytothérapie (éd. La Boétie), 4. Auteur de Ma Bible de l'homéopathie (éd. Quotidien Malin).

 

(Illustration : Sophie Bouxom)