, le plus près possible du tag d’ouverture. Date de création : 02/10/2011 -->

« Maîtriser les bonnes techniques : le teint | Page d'accueil | Maîtriser les bonnes techniques : la bouche »

12:2726/12/2014MOOD

Maîtriser les bonnes techniques : cheveux

astuces,conseils,pro,cheveux,brushing,wavy,frange,laque

Se faire un brushing sans friser le torticolis ou le tennis elbow, passer pro en matière de wavy hair, se tailler la frange sans se couper les cheveux en quatre ou transformer son shampooing sec en un produit de styling tendance… Après avoir lu ces lignes, vous ne vous reconnaîtrez plus ! Par Pauline Castellani.


Maîtriser le brushing

« On n’a encore rien trouvé de mieux pour réussir un brushing que la brosse ronde et le sèche-cheveux. Ce sont les éternels outils de base », rappelle Éric-Alexis Rosso, coiffeur ambassadeur de la marque Mizani. Avant de les utiliser, on commence toujours par présécher soigneusement les cheveux (tête en avant, si on cherche davantage de volume). Pour bien gainer la fibre, on peut aussi y appliquer une mousse qui va faciliter la mise en forme. « La règle numéro un pour un beau résultat : prendre son temps. On divise la chevelure en quatre ou six sections en isolant les mèches avec une pince, puis on travaille chaque zone l’une après l’autre, en commençant par les contours du visage. » On positionne la brosse ronde au plus près des racines : le séchoir accompagnera son mouvement en la suivant jusqu’aux pointes. Elle doit être suffisamment dense pour agripper et détendre la fibre. Pour mieux imprimer le volume, on peut adopter la technique de la « brosse bloquée » en chauffant puis en laissant refroidir quelques secondes les cheveux en racine. On repositionnera son séchoir sur l’air chaud pour travailler les longueurs. Une fois le tombé lisse obtenu, on diffuse un voile de laque sur sa brosse afin de maîtriser tous les cheveux électriques difficiles à plaquer.

 

Le choix VB. Pour l’éclat : Laque Effet Brillance Surround Shine de Matrix. Pour gainer : Mousse Ondulations Fashion Style de Vivelle Dop. Picots mixtes : Brosse Rondes de Jean-Louis David.

 

Réussir son “wavy hair”

C’est la coiffure décontractée par excellence. Souple et aérienne, hypra naturelle et facile à reproduire. À condition que le cheveu reste fluide. « Après le shampooing, on utilisera donc plutôt un masque qu’un soin express dont les formules ont souvent tendance à alourdir la fibre, note Éric Pfalzgraf des salons Coiffirst. Et si l’on veut une matière encore plus légère, on le laissera plutôt poser une demi-heure avant le shampooing. »

Pour obtenir de belles ondulations, il y a plusieurs méthodes. Sécher chaque mèche en la froissant puis laisser refroidir dans la main afin d’« imprimer » la forme (on peut même retirer l’embout du séchoir pour une diffusion plus floue). Ou bien crêper avant de lisser au fer. Dans tous les cas, on termine en aérant la chevelure avec une laque légère. « On ne s’en sert pas pour fixer, plutôt pour créer de la matière. Les formules des laques restent sèches et, tant qu’on ne rajoute pas d’humidité sur la fibre, on ne risque pas de casser les ondulations », ajoute Éric Pfalzgraf. Pour des boucles mieux dessinées, Stéphane Lancien, hair expert L’Oréal Paris, explique : « Sur cheveux secs, séparer la chevelure en sept ou huit grandes mèches. Twister chacune, laquer ou vaporiser le nouveau coiffant Elnett, puis enrouler sur deux ou trois doigts selon la taille des waves que l’on veut. Fixer avec des pinces et laquer de nouveau. Attendre trente minutes ou utiliser un sèche cheveux. Retirer les pinces et coiffer avec un peigne à grosses dents espacées. Appliquer sur l’ensemble 
un peu d’Huile Extraordinaire Elsève pour un look sexy. »

 

Le choix VB. Culte : Laque Fixation Normale Elnett Satin de L’Oréal Paris. Légère : Laque Souple de Leonor Greyl. Longue tenue : Laque Extra Forte & Styling de Franck Provost. Volume : Spray coiffant Volume Elnett de L’Oréal Paris.

 

Couper sa frange toute seule

Le choix des ciseaux est primordial : « Il faut qu’ils soient droits et ils devront servir uniquement à couper les cheveux. Surtout pas de papier ! », précise Mathieu Guignaudeau, coiffeur studio. On risquerait en effet de casser le « fil » de la lame, de lui retirer tout son tranchant. « On coupe toujours à sec pour ne pas avoir de mauvaise surprise sur l’effet obtenu. Le cheveu mouillé, plus élastique, a tendance à remonter sur le front lorsqu’il sèche. » La bonne longueur ? À la hauteur des sourcils ou du creux du nez, pour celles qui préfèrent les franges lourdes. Pour bien lisser et plaquer les mèches sur le front, on peut s’aider d’un peigne. Il servira aussi de repère, un peu comme le ferait une règle. On lève bien le coude pour que la ligne reste droite, et on coupe à ras tout ce qui dépasse. « On peut aussi effiler sa frange avec la technique de piquetage », ajoute le pro. Elle ne perdra rien de sa force graphique. Au contraire. Sans la raccourcir ni l’affiner, elle couvrira le front en transparence grâce aux mini entailles réalisées sur un ou deux millimètres. Dans ce cas, on coupe juste les pointes avec le bout des ciseaux positionné pointes vers le haut et dans le sens de chaque mèche, donc à la verticale. « Cette imprécision volontaire permet en plus de mieux dissimuler les petits ratés. »

 

Le choix VB. Pour trouver de bons ciseaux de coiffeur, l’idéal est d’aller chez les grossistes spécialisés, comme ceux situés passage de l’Industrie (Paris 10e).

 

Détourner le shampooing sec

Les pros adorent l’effet texturisant de cette formule capable de nettoyer les cheveux sans les mouiller. Pour apporter un surplus de matière, il suffit juste de la vaporiser tout autour de la tête en se concentrant sur les racines pour absorber l’excès de sébum. On laisse agir deux ou trois minutes puis on secoue bien les cheveux avec les doigts, tête en bas, afin de se débarrasser des petits dépôts. « Aérée, la coiffure devient tout de suite plus légère et retrouve son volume », explique Sylver Boll pour Schwarzkopf. Surtout, le shampooing sec n’a pas l’effet cartonné ni trop apprêté des autres produits de styling. Le résultat reste naturel. Attention toutefois aux cheveux très bruns : la poudre souvent blanche peut leur donner un aspect grisâtre.

 

Le choix VB. Texturisant : Refresh Dust Shampooing Sec Gainant Osis + de Schwarzkopf Professionnel. Parfumé : Shampooing Sec Purifiant Extrait de Citron de Garnier. Précurseur : Shampooing Sec Extra-Doux au Lait d’Avoine de Klorane. Coloré : Hair Powder de Bumble and Bumble.

 

Retrouvez la suite de notre dossier "Maîtriser les bonnes techniques" : teint, yeux et bouche.

 

(Photo : Dennison Bertram)

Commentaires

Bonjour !
Merci à Pauline Castellani pour ce Mood "Maîtriser les bonnes techniques : cheveux".
Et joyeux Noël à VB magazine !

Écrit par : Meriem-Sabine | 26/12/2014