, le plus près possible du tag d’ouverture. Date de création : 02/10/2011 -->

« Zoom sur Babillages | Page d'accueil | Maîtriser les bonnes techniques : le teint »

11:4525/12/2014MOOD

Maîtriser les bonnes techniques : les yeux

astuces,conseils,pro,maquillage,make up,yeux,regard,cosméto,couleur,fards à paupières,recourbe-cils,mascara,sourcils

Se maquiller les yeux, a priori, tout le monde sait le faire. Mais dès qu’il s’agit de troquer son brun habituel pour du violet, de manier le recourbe-cils ou de redonner forme à ses sourcils, pour certaines, ça se corse. Pas de panique, nous vous donnons les solutions. Par Pauline Castellani.


Ne plus avoir peur de la couleur

« Pour ne pas se tromper, le ton choisi doit être supérieur ou égal à la couleur de l’iris, prévient Stéphane Zielkowski, consultant luxe et beauté. Si on opte, par exemple, pour un bleu pastel, l’effet risque d’être trop fade sur des yeux bleus. » Pour commencer, on peut quand même apprivoiser la couleur avec des tons clairs que l’on boostera en surlignant la racine des cils d’un trait de crayon plus intense. Qu’on pose le fard au doigt ou au pinceau, on peut jouer tous les degrés d’une nuance et multiplier les effets à l’infini, pour un résultat précis ou flouté, romantique ou plus rock. On pourra ainsi miser sur une couleur franche que l’on adoucira en la floutant sur la paupière mobile. « Même chose avec un taupe un peu trop ennuyeux : on le réveillera avec un mascara bleu nuit ou violet », ajoute Stéphane Zielkowski. Celles qui restent effrayées par ce côté trop sophistiqué pourront appliquer juste avant une crème un peu grasse sur les paupières, ce qui allégera la pigmentation. L’effet apparaîtra plus glowy, presque accidenté. Comme si le fard avait déjà vécu sur la peau.

 

Le choix VB. À patiner : Pure Chromatics, d’Yves Saint Laurent. Métallique : Prisme Yeux Acoustic Quator, de Givenchy. Franche : Color Tattoo 24H, 14 teintes, de Gemey Maybelline. Pigmentée : La Couleur Infaillible, 8 teintes, de L’Oréal Paris. Palette color block : La Palette de Maquillage (Medium) de Marionnaud.

 

Apprendre à dompter
le recourbe-cils

« J’utilise toujours une base transparente qui va épaissir une première fois sans alourdir, mettre en forme sans maquiller », révèle Claire Blavet, make-up artist Chanel. Le secret du « brushing » des cils ? S’approcher le plus possible de la racine. « Il ne faut pas avoir peur de poser la partie plate du recourbe-cils sur la paupière : c’est ce geste qui va permettre d’aller au plus près de la base. On insiste bien sur cette zone, avec deux ou trois pressions sur le manche pour imprimer le mouvement, puis on recommence le geste au milieu et à la pointe du cil, en décalant l’instrument d’un millimètre à chaque fois. » Les cils ainsi mis en forme, on les peigne au mascara pour les gainer et les séparer mais surtout pour fixer la cambrure. Une couche suffit, sinon on perd l’effet cil à cil en compactant la matière.

 

Le choix VB. Pour préparer les cils : Base Mascara Nourrissante de Chanel. Chauffant : Mini Recourbe-cils de Sephora. Pro : Recourbe-cils de Make Up For Ever.

 

Structurer ses sourcils

Ce sont eux qui signent l’allure, structurent le visage et transforment le regard. « La courbe des sourcils peut même lifter les paupières par simple jeu d’optique », indique Jocelyne Devilleneuve, fondatrice de l’Atelier du Sourcil. L’erreur la plus courante : trop épiler, trop affiner ou trop creuser la ligne, ce qui fatigue tout de suite l’expression. Surtout si les traits sont déjà marqués. Heureusement, la tendance est au naturel. Pour que les sourcils encadrent bien les yeux, on élimine juste les poils disgracieux. Pour nettoyer la ligne sans la modifier : « L’épilation doit rester vraiment légère. On écarte donc la cire, qui a tendance à flétrir les paupières et qui donne un résultat trop net, au profit de la pince. » Surtout, on évite de trop épiler au-dessus et à l’extrémité (la queue du sourcil se dégarnit plus rapidement). En cas de cicatrices ou de petits trous, on corrige avec un crayon, indispensable pour étoffer. On pose la mine (bien taillée) à la racine du poil puis on l’étire en même temps vers le haut et vers l’extérieur. La couleur doit rester assez neutre (proche de la couleur naturelle des cheveux) et le geste à peine soutenu pour éviter de trop marquer la peau. On peut aussi opter pour les duos poudre qui permettent de « casser » la couleur et de fondre complètement la matière dans les sourcils, ou des gels, si on souhaite un rendu « light » et une application simple.

 

Le choix VB. Décliné du blond au gris : Crayon Sourcils Naturels de Shiseido. Complet : Kit Sourcils Palette Pro de Clarins. En gel : Natural Brow Shaper & Hair Touch Up de Bobbi Brown. Épiler : Pince Mors Biais de Vitry.

 

Retrouvez la suite de notre dossier "Maîtriser les bonnes techniques" : teint, bouche et cheveux.

 

(Photo : Dennison Bertram)

Commentaires

Bonjour Pauline Castellani et merci pour ce Mood, j'ai beaucoup aimé les conseils de Stéphane Zielkowski consultant luxe et beauté, Claire Blavet, make-up artist Chanel et de Jocelyne Devilleneuve, fondatrice de l’Atelier du Sourcil.
Et joyeux Noël à vous Pauline !
Bonne journée !

Écrit par : Meriem-Sabine | 26/12/2014