, le plus près possible du tag d’ouverture. Date de création : 02/10/2011 -->

« A bas les diktats : Bien manger, oui, mais... | Page d'accueil | Zoom sur Trendymood.com »

11:4025/11/2014MOOD

A la découverte de l'ylang ylang

parfum,fragrance,ylang ylang,composition,histoire,actifs,bienfaits,anti-douleur,revitalisante,tonifiante,régénérante,anti-rides,adoucissante,nourrissante

La légende est aussi jolie que ses fleurs couleurs vanille. C'est pour le remercier d'avoir protégé deux chrysalides de la pluie, que les déesses philippines octroyèrent à l’ylang-ylang ses fleurs odorantes en forme d'ailes de papillon. Petite histoire de cette star de la parfumerie. Par Dominique Bianchi


Grand voyageur, l'ylang-ylang, ou "fleur des fleurs" en langue Tagalog, a débuté son périple aux Philippines. Après un détour par l'Afrique, Madagascar et La Réunion, il débarque aux Comores en 1904 dans les bagages de Frédéric de Bellemare. En quelques années, l'arbre-fleur supplante si bien la canne à sucre, du haut de ses 25 mètres, qu'il devient un incontournable du paysage comorien et de son économie. Aujourd’hui, l'archipel fournit 40% de la production mondiale.

Obtenue par distillation, l'essence d'ylang-ylang aux notes chaudes, estivales, riches, luxuriantes et sensuelles, sans l'animalité du jasmin ou de la tubéreuse, est un pilier de la parfumerie depuis 1926, suite au lancement de Bois des Iles imaginé par Coco Chanel et Ernest Beaux, fragrance qui célèbre le mariage du santal avec la divine fleur. Chaque décennie s'offrira son ylang-ylang. A chaque fois, le parfumeur mettra en avant une des nombreuses et différentes facettes qui le composent. On se souvient du fracassant Opium (1) durant les seventies, de l'ultra féminin Diva d'Ungaro (2) dans les années 80, de l'opulent J'adore de Dior (3) pour finir le siècle, et dernièrement du délicat Ylang Austral de Givenchy. La parfumerie de niche se l'approprie aussi avec l'évanescent Charogne d'Etat Libre d'Orange (4) ou le solaire Ylang In Gold de M. Micallef (5).

parfum,fragrance,ylang ylag,composition,histoire,actifs,bienfaits,anti-douleur,revitalisante,tonifiante,régénérante,anti-rides,adoucissante,nourrissante

Hors la parfumerie, l'huile essentielle de notre jolie et odorante fleur des fleurs a bien d'autres vertus, et non des moindres: anti-douleur, revitalisante, tonifiante, régénérante, anti-rides, adoucissante et nourrissante. La cosméto moderne n'hésite pas à y puiser des actifs intéressants.

Concernant les cheveux, elle les traite en profondeur, ralentit leur chute et favorise leur pousse et leur brillance.

Sur le corps, elle adoucit, assouplit et nourrit les peaux les plus sèches. Adieu aux écailles de crocodile et place à une peau douce et subtilement parfumée.

Parce qu'elle équilibre la sécrétion de sébum et assainit l'épiderme, elle entre dans la composition de plusieurs gammes pour peaux mixtes ou grasses.

Enfin, son action stimulatrice sur le renouvellement cellulaire, et l'éclat qu'elle donne aux teints fatigués, en font un composant récurrent dans les soins pour peaux matures.

Et ce, toujours avec une odeur d'ailleurs.

parfum,fragrance,ylang ylag,composition,histoire,actifs,bienfaits,anti-douleur,revitalisante,tonifiante,régénérante,anti-rides,adoucissante,nourrissante

1. Huile Capillaire Argan et Ylang-ylang d'Argandia, 2. La Crème de Corps de Une Nuit à Bali, 3. Sérum Visage Aromessence Ylang-ylang de Decléor, 4. Sérum Visage Anti-âge Orientalissime de Le Palais des Reines, 5. Masque Éclat Peaux Ternes à l'Ylang-ylang de Clairjoie.

 

(Photo : Frédéric Farré)

Commentaires

Bonjour,
l'ylang-ylang, ou "fleur des fleurs" en langue Tagalog, je veux juste ajouter que ses fleurs odorantes ont les retrouvent aussi dans les produite pour le corps tel les gels douches de la marque Palmolive par exemple, l'ylang-ylang a des effets relaxantes sous le bain et la douche.
Merci Dominique Bianchi pour cet article intéressant, et bon courage pour tous ce que vous faite pour VB Magazine et surtout pour nous les fidèles lectrices et beauty addicts.
Bonne journée !

Écrit par : Meriem-Sabine | 28/11/2014