, le plus près possible du tag d’ouverture. Date de création : 02/10/2011 -->

« Réapprendre à respirer | Page d'accueil | A la découverte de l'ylang ylang »

10:1224/11/2014MOOD

A bas les diktats : Bien manger, oui, mais...

 diktats,clichés,préjugés,vérités,conseils,nutrition,forme,minceur,sport,régime,poids,médecin,expert

Il faut manger cinq fruits et légumes par jour, il faut avoir un IMC compris entre 20 et 27,5, il faut, il faut... Stop ! VB vous aide 
à faire le tri et à tordre 
le cou aux vérités absolues en matière d'alimentation. 
Vive la beauté libre ! Par Virginie Marchand.


Que celles qui ne naviguent pas à vue entre les campagnes d’information officielles et le dernier régime hype lèvent 
le doigt. Et si la solution était de reprendre du plaisir à ­manger des choses simples ?

 

On vous dit : mangez cinq fruits et légumes par jour.

VB vous dit : vive les mix!

Ce chiffre repose, entre autres, sur un rapport de 2007 
du World Cancer Research Found. Il montrait qu’en augmentant la ration quotidienne de fruits et légumes, on ­pouvait prévenir certains cancers (comme ceux dits hormono-­dépendants) et même voir disparaître 30 % d’entre eux. « Ce qu’il faut comprendre, c’est qu’il ne s’agit pas de cinq “vrais” fruits et légumes par jour, mais de cinq portions de 80 g chacune environ, soit 400 g par jour », décrypte le Dr Thierry Hanh, médecin nutritionniste. Et quand on sait qu’une pomme, c’est déjà 150 g, ça aide ! « Il s’agissait de définir 
une ligne de conduite afin d’améliorer l’alimentation des ­Français. Pour déculpabiliser les gens, j’ai tendance à conseiller de commencer par ajouter un fruit facile à emporter (poire, banane…) par jour », nuance la nutritionniste Nathalie Hutter-Lardeau. « Avec des crudités en entrée, un légume avec le plat et un fruit en ­
dessert, sur les deux repas principaux, vous avez votre quota », affirme le Dr Hahn.

 

On vous dit : il faut surveiller votre IMC.

VB vous dit : mesurer son tour de taille est 
plus important. 

L’indice de masse corporelle (IMC) est un outil d’évaluation médical qui permet de quantifier les risques pour la santé liés au surpoids ou à la maigreur. Pour le calculer, on divise le poids par la taille au carré. Le hic : cette formule n’aurait jamais dû sortir des cabinets médicaux. « L’IMC sert à ­comparer des populations entre elles (Bretons et ­Lorrains, Français et Thaïlandais, etc.), pas de se surveiller soi-même », explique le Dr Cocaul, médecin nutritionniste. Pour la petite histoire, sachez qu’avant 1998, un IMC dit 
« normal » devait être compris entre 20 et 27,5. À la suite de la parution d’un article mal interprété sur les chiffres de la mortalité due à la malbouffe, l’IMC normal est passé en une nuit à la fourchette de 18,5 à 25, et toute une partie de la population s’est ainsi retrouvée en surpoids du jour au lendemain ! Mais alors, que faire ? « Le meilleur repère, c’est votre circonférence abdominale », assure le Dr Cocaul. Pour une femme, le tour de taille ne doit pas excéder 88 cm, pour un homme, 102 cm.

 

On vous dit : en soustrayant 10 à sa taille, on obtient son poids idéal (exemple: une femme de 1,65 m devrait peser 55 kg).

VB vous dit : il n’y a pas que le poids qui compte. 

Ce calcul ne prend en compte « ni le morphotype, ni la corpulence, ni le métabolisme qui ­diffèrent selon les individus. En aucun cas on ne doit généraliser ainsi, explique le Dr Hanh, d’autant que cette croyance ignore le fait que, dès 25 ans, on perd de la masse musculaire au profit de la graisse. » Plus que les chiffres sur la balance, c’est la silhouette qu’il faudrait avoir à l’œil car, au cours de la vie, celle-ci se modifie sans prise de kilos. « Après une grossesse par exemple, même si vous retrouvez votre poids, votre morphologie aura changé », affirme Nathalie Hutter-Lardeau. Pour enrayer ce processus physiologique, on augmente son activité physique en privilégiant les sports d’endurance : « Trente minutes par jour de marche d’un bon pas, et vous verrez très vite la différence », assure le Dr Hanh. Bien aussi, le vélo ou l’aquabike, plus soft pour les articulations.

 

Retrouvez la suite de notre dossier A Bas les Diktats : soins, le lundi 1er décembre, make up, le lundi 8 décembre et cheveux le lundi 15 décembre.

 

(Photo : Frédéric Farré)

 

Commentaires

Bonjour,
Personnellement, je ne fais pas de régime mais j'aime faire la cuisine et j'ai du plaisir à ­manger des choses simples.
Je suis impatiente de lire les prochains dossier "A Bas les Diktats" de décembre prochain.
Bonne journée à Virginie Marchand !

Écrit par : Meriem-Sabine | 28/11/2014