, le plus près possible du tag d’ouverture. Date de création : 02/10/2011 -->

« Soins de jour : avec ou sans filtres ? | Page d'accueil | Fashion Week : zoom sur les beauty routines des tops »

18:0430/09/2014NEWS

Dans les coulisses du défilé Castelbajac

backstage,défilé,castelbajac,coulisses,make up,coiffure,inspiration,hair stylist,maquillage

Aujourd’hui, Votre Beauté vous emmène dans les backstages du défilé Jean-Charles de Castelbajac. Entre les tenues du créateur et les modèles prêtes à défiler, les équipes de Shu Uemura ont œuvré pour assurer le make up et les coiffures. Par Clémence Guillossou.


Pour cette collection printemps-été 2015, présentée au Garage Lübeck, un seul crédo : « 74 ». « Les années 70 sont la première source d’inspiration de Jean-Charles de Castelbajac pour ce défilé, explique Ludovic Engrand, make up artist et responsable des relations presse Shu Uemura. C’est un hommage à Farrah Fawcett, l’actrice légendaire de la série Drôles de Dames. Mais il y avait aussi une véritable volonté d’insuffler un esprit futuriste à cette collection, notamment via des détails tels que les chaussures ou la coiffure. » Un esprit seventies, symbole de modernité. Deux choses qui ne sont finalement pas antinomiques, surtout quand on sait que la mode se réinvente souvent autour de codes déjà existants. Chez VB on a surtout cherché à savoir comment les make up artists et hair stylists définissent les looks à adopter pour « matcher » avec l’esprit du créateur.

 tryptique.jpg

C’est le dix-huitième défilé pour lequel Jean Charles de Castelbajac choisit l’équipe Shu Uemura. Aujourd’hui, le make up artist japonais Uchiide et les dix maquilleurs qui l’accompagnent mettent un point final à la mise en beauté élaborée il y a seulement… deux jours. « Avec Jean-Charles, nous nous sommes mis d’accord samedi soir pour le maquillage à réaliser. On voulait un esprit très californien qui reprenne les codes des années 70. On ne souhaitait pas un effet plus que parfait avec une grande couvrance du teint mais plutôt un rendu naturel qui puisse respecter la lumière nude de la peau. Pour ce faire, on applique un fond de teint compact sur l’ensemble du visage mais on poudre uniquement le dessous des yeux et les ailes du nez. Le reste doit rester tout en transparence. Pour les yeux, on a décidé de jouer la carte « cat’s eyes » en utilisant un eye-liner brun foncé, estompé avec un fard brun et bien étiré vers l’extérieur du regard. Comme le veut la grande tendance du moment, le sourcil est ici structuré sans être trop architectural. On l’a donc souligné sur les blondes et laissés quasiment nature sur les brunes. La bouche reste très naturelle grâce à un gloss pêche rosé appliqué avec subtilité. Toute la couleur se concentre enfin sur les pommettes, que l’on a rehaussées d’un blush orangé pour faire vibrer ce make up classique et le réinterpréter en version 2015. » 

 

makeupcastelbajac.jpg

Côté coiffure, le hairdresser Yusuke intime à son équipe une marche à suivre en trois temps : lisser, lustrer, faire briller. « Le choix final d’une coiffure se fait toujours en équipe, entre le créateur et le coiffeur. Il me parle de sa conception des looks et j’y apporte mon inspiration, nourrie au quotidien par mes voyages et ma contemplation du monde. Même si la collection tourne autour des seventies, Jean Charles de Castelbajac souhaitait y distiller des détails futuristes. Pour cela, il avait un mot d’ordre pour les cheveux : aérodynamisme. Nous avons donc choisi une coiffure très lisse et dégagée. J’ai raidis les longueurs au fer, plaqué les racines vers l’arrière avec un spray fixant et hydraté les longueurs avec l’Huile Nourrissante et Protectrice Essence Absolue. Grâce à elle, la crinière est juste shinny, lumineuse, sans effet gras ni mouillé. »

 

Le résultat light mais sophistiqué a permis de coiffer quelques modèles d’une large visière néon ou d’une capuche ajustée, légère et ajourée. « Le dernier détail est le body stitching, ces coutures blanches peintes sur les bras des mannequins puis mises en lumière grâce à l’huile Essence Absolue », confie Eleonore Lenglart, responsable des relations publiques et presse de la marque. Une manière, peut-être, de symboliser le fait qu’adopter un look Castelbajac ce n’est pas seulement porter son vêtement mais c’est surtout entrer en adéquation avec l’esprit du créateur. « Cet homme est un génie, conclut Ludovic Engrand. Il est très rock and roll, même s’il a déjà tout vu et tout vécu. J’ai l’impression qu’avec tout ce qu’il a accompli, la dernière chose qui lui restait à faire était de se réinventer. Et c’est ce qu’il a fait aujourd’hui. »

Edit

Pour reproduire le make up 70's Shu Uemura pour Castelbajac, retrouvez la liste des produits : Fond De Teint Fluide Light Bulb ou Fond De Teint Compact Light Bulb, Petal Lash Mascara, Crayon Contour Des Yeux Brun, Fards A Paupières 825, 832, 864, Fards A Joues Vivid Orange 571, gloss Tint In Gelato BG01.

Et pour l'effet shinny proposé par Shu Uemura Art Of Hair, misez sur l’Huile Nourrissante et Protectrice Essence Absolue.

Le défilé, en vrai, ça donne ça.