, le plus près possible du tag d’ouverture. Date de création : 02/10/2011 -->

« Le tuto make-up de Ludovic Engrand | Page d'accueil | Beauty Parties chez Monop' »

16:3415/09/2014MOOD

Le tuto make-up de Ludovic Engrand

tuto,maquillage,make-up,explication,photographies,mises en beauté,make-up artist,shu uemura,ludovic engrand,martin vallin

Dans le numéro daté septembre-octobre actuellement en kiosque, vous avez pu découvrir la magnifique série photo « Superpositions » réalisée par Ludovic Engrand, make up artist de Shu Uemura et Martin Vallin, photographe.

En exclusivité, rien pour les lectrices de VB, Ludovic Engrand confie ses secrets de pro pour vous aider à reproduire ces incroyables réalisations. Propos recueillis par Clémence Guillossou.


Le sourcil encapsulé

« Le travail du teint est réalisé tout en transparence. Pour ce faire, on va à l’encontre des schémas habituels et on procède à l’envers. J’ai appliqué le fond de teint au doigt, en partant de l’extérieur du visage et en finissant par l’intérieur. La zone T, front, nez, menton, a tendance à briller davantage, surtout lorsqu’elle est étouffée, et cette technique permet justement de moins la charger en matière. Une astuce que je conseille vivement à toutes les femmes qui ont la peau mixte. Pour garder un rendu ultra light, je n’ai pas poudré le visage. On peut, tout au plus, utiliser des papiers absorbants pour minimiser la brillance, en tapotant légèrement. J’ai tout de même retravaillé les zones d’ombres avec un correcteur, au niveau des cernes, de la paupière mobile et des ailes du nez

Le regard reste presque nu avec un voile de fard couleur chair et une touche de mascara. Le but de cette mise en beauté est de théâtraliser le sourcil. Afin d’arriver au résultat, je l’ai brossé à sec pour ôter toute matière, puis, à l’aide d’un pinceau plat, je l’ai sculpté avec le nouveau liner à sourcils Shu Uemura qui permet un rendu plus graphique mais aussi plus naturel que les mines grasses habituelles. Ensuite, j’ai encapsulé le sourcil grâce à un mélange de silicones qui se fige au contact de l’air. Cette astuce m’a été donnée par Nina Haverkamp, une make up artist que j’adore, qui avait réalisé cette technique lors du défilé Carven automne-hiver 2013/2014. Pour le refaire chez soi, on applique du gloss ou de la laque avec une brosse à sourcils.

Enfin, j’ai simplement posé du bout du doigt un beige lumineux sur les lèvres, puisqu’elles doivent rester en sourdine. La star, c’est le sourcil ! »

 

Le regard camouflage

tuto,maquillage,make-up,explication,photographies,mises en beauté,make-up artist,shu uemura,ludovic engrand,martin vallin

 

« Le teint est travaillé de la même façon que pour le maquillage du sourcil encapsulé mais j’ai, cette fois, travaillé à l’éponge, pour plus de couvrance, et j’ai poudré le tout. Et comme la fois précédente, on s’abstient de mettre du blush.

J’ai utilisé ici quatre verts différents, et les ai superposés au pinceau plat, en commençant par les plus clairs pour finir par les plus foncés, un vert canard dans ce cas présent. Le but ici n’est pas de dégrader les couleurs comme on le fait souvent, mais bel et bien de faire des aplats avec les fards, sans les estomper, un peu comme si on cherchait à reproduire un tissu militaire. Qu’importe si le résultat n’est pas lisse. Il faut noter que ce look est très libre puisque l’on créé sa propre intensité, suivant le rendu désiré et les teintes plus ou moins foncées utilisées. On encercle ensuite le regard à l’aide d’un khôl vert canard, en insistant bien à l’intérieur de l’œil. On illumine ensuite son coin interne ainsi que la pointe du sourcil avec une touche d’or. On brosse simplement le sourcil en le redéfinissant très légèrement, si besoin. On finit par une bonne couche de mascara.

Les lèvres sont travaillées de la même façon que pour le make-up précédent, avec un beige lumineux. La dernière originalité de ce regard camouflage, ce sont les studs fixés près du sourcil grâce à une pointe de colle à faux-cils. Ils sont à positionner au gré de vos envies et de vos humeurs. C’est un accessoire à part entière.

Ce qui me plaît beaucoup dans cette mise en beauté, c’est qu’elle se prête à toutes les couleurs d’iris, même si j’avoue la trouver particulièrement magnifique sur des yeux noisette."

 

Retrouvez les autres tutos de Ludovic Engrand sur le blog VB, juste ici.