, le plus près possible du tag d’ouverture. Date de création : 02/10/2011 -->

« Zoom sur KleoBeauté.com | Page d'accueil | Viva Glam : La collection M.A.C signée Rihanna »

11:1514/08/2014MOOD

Mes pieds changent de peau

babyfootblog.jpg

Ou comment passer la quasi totalité du mois d’août à cacher ses pieds. Une punition ? Pas forcément… Par Chantal Soutarson


Vous avez remarqué ce joli mois de novembre ? Mais non, je plaisante nous sommes bien en août, mais entre deux bourrasques et trois averses, avouez qu’on a plutôt du mal à y croire. Pas franchement un temps à mettre des sandales, nous sommes d’accord. J’ai donc choisi ce moment pour offrir à mes pieds, de retour de vacances (en piteux état après trois semaines de tongs et de sable super chaud), une cure de jouvence. Et quelle cure, je dirais plutôt une mue !

Baby Foot. C’est le nom du produit. Dans la boîte, deux sacs plastiques blindés en extraits de plantes (sauge,  reine des prés, thé vert…) et acides de fruits (extraits de pommes, citron, raisin, pamplemousse…). Jusque-là en apparence, rien d’extraordinaire. En apparence seulement. Il faut juste accepter de garder les deux sachets aux pieds pendant minimum une heure. Donc un impératif : être seule (car situation hautement compromettante !) et surtout ne rien avoir à faire dans l’urgence (essayez d’aller répondre au téléphone avec ça aux pieds…). Non, installez-vous plutôt tranquillement devant Scandal, un verre de ce que vous voulez pas loin, le portable à portée de main et attendez tranquillement que Baby Foot fasse son œuvre.

Une heure plus tard… Là, vous mettez Scandal en mode « pause » et vous filez rincer tout ça vite fait. Inspection rapide. S’est rien passé ! J’ai bien suivi le mode d’emploi pourtant ! Tant pis, vous reprenez votre série là où vous l’avez laissée et pestez d’avoir failli vous casser une jambe en tentant d’atteindre la salle de bains. Le lendemain après la douche, rien. Deuxième, troisième jour, toujours rien. Quatrième jour, je note un curieux phénomène et là, ça commence à devenir, comment dire… gore ! La peau de la plante de mes pieds part en lambeaux. Détendez-vous, elle n’est pas à vif, mais une bonne épaisseur (jamais enlevée par aucun gommage aussi efficace soit-il !) se décolle toute seule. Je tire même dessus. Ca devient un jeu. Là encore, je ne laisse personne voir ce « spectacle » ou je cours le risque de finir vieille fille et sans amis !

A huit jours, le processus de mue est à son paroxysme. Dix jours plus tard, la plante des pieds est nickel. Ouf ! Vous me croyez sortie d’affaire ? Oubliez ça ! Maintenant, c’est le dessus du pied qui prend le relais. La peau, plus fine, craquèle et semble ne vouloir se détacher qu’en minuscules petits morceaux. Pour donner un coup d’accélérateur, je gomme frénétiquement tous les matins, je fais même des prélèvements à la pince à épiler (façon Experts à Miami !), mais ça dure et ça dure…

La boîte promet qu’au quinzième jour, tout sera terminé. Alors là, je prie très fort, parce qu’il paraît que le soleil revient et avoir les pieds comprimés dans des baskets alors que l’été se décide enfin à arriver, ce serait « trop pas de chance », comme dirait ma fille !

Bilan de mon test : le processus est certes long, mais le résultat en vaut la peine. Vraiment... Difficile de trouver plus efficace. La peau des pieds est affinée, les talons sont nickels, encore mieux qu’après une pédicure.

Ce produit est, paraît-il, number one au Japon, rien d’étonnant !

Donc au retour des vacances, vous savez ce qu’il vous reste à faire… Mais encore un conseil : attendez plutôt octobre, des fois que l’été se décide à jouer les prolongations…

Baby Foot, en exclusivité chez Monoprix, 19,99 €.