, le plus près possible du tag d’ouverture. Date de création : 02/10/2011 -->

« Les beauty expertes en vacances | Page d'accueil | Les soins réparateurs après-soleil »

09:0020/07/2014ADRESSES

Le paradis du yoga

Les jardins des Biehn.jpg

Direction le Jardin des Biehn, à fès, au Maroc. Les yoga addicts adorent ce lieu secret. Découvrez pourquoi. Par Nadia Hamam.


Le yoga côté paradis

Située dans la cité impériale de Fès, c’est l’adresse marocaine que l’on se passe sous le manteau. Aux manettes, Michel Biehn. Le célèbre antiquaire et décorateur de l’Isle-sur-la-Sorgue (Vaucluse) a rénové un ancien palais d’été sur le mode coloré et subtil. Les neuf chambres et suites se blottissent autour d’un jardin d’exception. En terre d’Islam, il se devait d’incarner le paradis : ordonné, à l’andalouse, gourmand, donc riche en fruits, légumes et herbes aromatiques, et méditatif, grâce à la présence lumineuse de Catherine Biehn. Sophrologue et psychothérapeute, l’épouse du décorateur a fondé deux écoles de sophrologie dans le royaume chérifien. Elle a développé une méthode personnelle de travail sur l’énergie qu’elle invite à découvrir lors de semaines de stages, « pour éloigner le stress et son cortège de conséquences douloureuses, se relaxer profondément et déployer son énergie » (660 DH, 60 € la séance).

 

Retrouver son intériorité

En sus des séances de yoga quotidiennes (stage 1 200 DH, 109 €), on s’initie aux rituels de la médina de Fès, à la beauté essentielle, toute en intériorité. Les plus organisées profiteront des deux festivals cultes de la ville, dédiés aux cultures soufies, pour l’un, aux musiques sacrées, pour l’autre. De retour, le corps reprend ses droits au bain maure, petit bijou d’architecture marocaine installé dans l’ancien hammam du pacha (330 DH, 30 €). Les soins sont à base de produits naturels uniquement : huile d’argan, savon noir, rassoul, eau de rose, huiles essentielles d’orange, de romarin, de cèdre et de pin déploient leurs qualités au fil d’un rituel traditionnel immuable. D’abord, alterner les séquences de bain de vapeur à 45 °C avec les ablutions à l’eau bien chaude pour dilater les pores et éliminer les cellules mortes de la peau. Après s’être enduite de savon noir, il est temps de procéder au gommage au gant granuleux, dit kessa, par petits mouvements circulaires. Une fois les impuretés éliminées et la circulation sanguine activée, l’heure est au massage – oriental, donc langoureux. Profondément relaxée, vous clôturez cette parenthèse onirique en dégustant une citronnade issue des agrumes du verger. Zestée. Piquante. La vie, en réalité augmentée.

 

Pour y aller : Avion à partir de 192 € l’A-R en classe éco sur Royal Air Maroc,
www.royalairmaroc.com. Y séjourner. De 150 à 580 € la nuit.
Le Jardin des Biehn, Fès, Maroc, tél. (00 212) 664 647 679,
www.jardindesbiehn.com
Renseignements sur l’École française de sophrologie Catherine Biehn sur www.sophrologie-catherinebiehn.com

 

Et n'oubliez pas d'aller découvrir d'autres lieux insolites dans la rubrique Spas,thalasssos, etc. du numéro d'été de VB actuellement en kiosque.