, le plus près possible du tag d’ouverture. Date de création : 02/10/2011 -->

« Une épilation au poil ! | Page d'accueil | Cet été on prend le maquis »

09:1006/06/2014MOOD

S.O.S. : je veux une épilation pile-poil

epilation,poil,vichy,dermatologue,peau,cire,épilation,été,maillot,jambes

 
“Ma pilosité galopante me crée de vrais soucis…”

Quatre pros du poil vous aident à les éliminer. Propos recueillis par Marie-Françoise Dubillon. Illustration : Sophie Bouxom.


La directrice d’institut

Isabelle* : « Une épilation à la cire est très confortable et ne maltraite pas la microcirculation. Sa chaleur modérée ouvre l’entrée du bulbe pileux, ce qui permet d’arracher le poil avant même son apparition. Les avantages : la peau est toute douce car la cire chasse aussi les cellules mortes. Elle est sans danger même sur les zones sensibles : maillot, aisselles, autour de la bouche… On ne risque ni tache ni dépigmentation. Le poil repousse en quatre à cinq semaines, moins dru et, au fur et à mesure des séances, s’affine en un microduvet. »

* Institut d’Artois, 38 bis, rue d’Artois, Paris 8e

 

La directrice de l’info chez Philips

Mathilde : « Les épilateurs électriques ont fait d’énormes progrès. Ce ne sont plus des pinces mais deux disques qui saisissent le poil sans douleur. Celui-ci doit mesurer d’un à deux millimètres et, au fur et à mesure de la repousse (3 semaines environ), on peut faire des retouches. Ces appareils s’utilisent sur peau sèche ou humide (même sous la douche) et comportent des embouts spécifiques aux aisselles, maillot… Nos modèles wet and dry fonctionnent sur batterie ou avec des piles. »

 

La responsable de formation chez Vichy

Sandra : « La crème dépilatoire est facile à utiliser. On l’étale, à l’aide d’une spatule, en couche suffisamment épaisse pour recouvrir le poil. Après cinq minutes environ (jamais plus de dix), on la retire avec la spatule. On rince à l’eau froide, sans frotter. Des études cliniques ont mis en évidence la parfaite tolérance de cette formule qui est enrichie en karité (émollient), huile d’amande douce (nourrissante), eau thermale de Vichy (régénérante) et en acide thioglycolique. C’est ce dernier qui ramollit le poil en cassant les ponts disulfures responsables de sa rigidité. La spatule l’élimine alors mécaniquement. La peau est nette pour une semaine environ. »

 

La dermatologue

Dr Nadine Pomarède : « Le laser cible la mélanine de la tige du poil et de sa racine, entraînant sa destruction progressive. Avant la séance, les poils sont rasés. Pendant l’épilation on peut ressentir une sensation de “coup d’élastique”. L’application d’une crème anesthésiante est facultative. Tout dépend de la sensibilité de la zone traitée. Pendant la séance, les yeux sont protégés par des lunettes. Ensuite, on peut constater un aspect “chair de poule” et une rougeur pendant vingt-quatre à quarante-huit heures. L’élimination du poil se fait dans les trois à cinq jours mais peut être retardée jusqu’à quinze jours. Le nombre de séances dépend de la pilosité : deux peuvent suffire mais il en faut parfois quatre ou cinq. Sur le visage, les poils sont plus fins et le laser les cible moins bien. On compte alors un peu plus de séances. Un bémol : les poils blancs ou très blonds sont inaccessibles aux rayons. »

 

Pour découvrir tous les nouveaux outils pour une épilation parfaite, cliquez ici