, le plus près possible du tag d’ouverture. Date de création : 02/10/2011 -->

« Les cours de Yoga by Lolë | Page d'accueil | Test express: les CC surdouées »

12:0002/06/2014MOOD

Qi gong versus tai-chi

ok eau-qigong-feqgae-attache-de-presse-sante-bien-etre-claire-lextray-chine.JPG

Lorsque l’on veut travailler sur son énergie, ces deux disciplines traditionnelles chinoises s’imposent. Pour vous aider à choisir, Votre Beauté vous dévoile les spécificités de chacune d’elles. Par Laurence Férat. 


La différence entre qi gong et tai-chi vient de leur date d’apparition et de leur finalité : le qi gong est une médecine du bien-être indissociable, depuis plus de deux mille ans, de la culture chinoise. Cette gymnastique coordonne respiration et mouvements pour activer les points d’énergie des méridiens, masser les principaux organes et relancer le souffle vital (le qi).

Le tai-chi est plus récent, puisque ses premières ébauches remontent aux XIVe et XVe siècles. Là aussi, l’idée est de travailler l’énergie, mais cette fois-ci à la façon d’un art martial.

 

Le qi gong, la gym qui soigne

Le qi gong, qui s’inscrit dans les principes taoïstes d’harmonie du yin et du yang, est considéré comme une véritable médecine préventive en Chine. Ainsi, en hiver, les mouvements relancent des points d’énergie précis qui stimulent l’immunité et les fonctions respiratoires. Lors d’une période tourmentée, une séance plus méditative permet de retrouver le sens des priorités.

Dans les formes dynamiques de qi gong (les plus enseignées en France), on réalise des mouvements dont les noms font référence aux éléments et aux animaux. La respiration se cale sur le geste. Dans l’« étirement Ciel et Terre », on est debout, jambes enracinées dans le sol, le sommet du crâne tiré vers le haut ; les bras s’élèvent, écartés, avant de revenir former un cercle au niveau du bassin, en expirant : les tensions s’évaporent quand nuque et colonne vertébrale s’assouplissent. 

À la façon des différents types de yoga, on retrouve de nombreuses pratiques spécifiques, comme le qi gong de la femme pour réguler les cycles hormonaux ou le qi gong des seniors, qui  en douceur tendons et articulations

C’est pour vous si… vous recherchez une activité douce qui améliore souplesse, concentration et coordination. L’ancrage de la pensée dans le présent, à la manière de la méditation de pleine conscience, gomme aussi le stress et la déprime

 

Le Tai-Chi pour s’évader

Le tai-chi (ou « boxe de l’ombre ») utilise l’énergie interne non pas dans une optique thérapeutique mais pour devenir un « parfait guerrier ». Cette sorte d’autodéfense est une chorégraphie de mouvements (aussi appelés « formes ») et de postures s’enchaînant de façon fluide. Depuis le XVIIIe siècle, plusieurs styles ont émergé, parmi lesquels le chen, le plus ancien, qui alterne gestes lents et gestes rapides sur des déplacements en spirale, le yang, plus fluide et facile à suivre, ou encore le wu, sorte de yang pratiqué à deux.

Selon le style et le professeur, le nombre de formes à mémoriser varie de huit à cent huit. Une fois commencé, le geste est continu et ressemble à un combat contre un adversaire invisible où l’on passe en douceur d’une position de défense à une autre. Mine de rien, on travaille sa fluidité et sa concentration. 

C’est pour vous si… vous êtes assez souple et n’avez aucune contre-indication au niveau des articulations des genoux, qui sont souvent fléchis, et que vous êtes prête à patienter une année avant de pouvoir mémoriser les fameuses formes. C’est idéal pour se forger un moral d’acier et une bonne estime de soi

 

Choisir son cours 

On cherche un professeur sérieux, car, dans ces deux disciplines, il faut trois ans de formation pour intégrer les principes de la circulation énergétique et des méridiens. Les centres répertoriés par les fédérations de qi gong et de tai-chi sont fiables, sans être exhaustifs. Attention aux cours « ésotériques » : si on vous parle d’un dieu plutôt que de souffle vital, fuyez ! 

 

www.federationqigong.com et http://fftcc.online.fr

 

Merci à Dominique Casaÿs, président de la Fédération de qi gong et des arts énergétiques.

 

Courez aux 20èmes journées nationales du Qi Gong

Si cette pratique vous semble encore un peu obscure, profitez du mois de juin pour la découvrir. Partout en France (oui, oui, on a bien dit partout !), dans les salles, les parcs, sur les plages et même dans quelques gares, du 1er  au 30 juin, vous pourrez découvrir la pratique au cours d’ateliers, pour certains gratuits, assister à des conférences et des démonstrations.

Pour les beauty addicts que nous sommes, certains lieux proposeront un atelier « Eclat du Visage ». Si vous avez l’occasion de le tester, venez nous en parler

Bon à savoir : des séances anti-stress à destination des lycéens et étudiants en période d’examen seront également organisées.

C’est la FEQGAE (Fédération des Enseignants de Qi Gong Art Energétique) qui est à l’initiative de ce mois exceptionnel. Rendez-vous sur son site pour connaître toutes les opérations mises en place, à cette occasion, à côté de chez. www.federationqigong.com

 

Photo DR.