, le plus près possible du tag d’ouverture. Date de création : 02/10/2011 -->

« Devenez une lectrice experte ! | Page d'accueil | Connaissez-vous le shower power ? »

12:0002/05/2014MOOD

Beauty routine : passez à la bouche plumpy

JOHN GALLIANO, PRINTEMPS-ÉTÉ 2014.jpg

Bien hydratées et colorées de teintes fraîches, les lèvres commencent tout juste à oublier le froid. Par Pauline Castellani


2.jpgNude shiny 

Pour qui ? Les lèvres desséchées.

La formule : un polymère qui verrouille l’hydratation à la surface des lèvres, mêlé à une base translucide pour un effet encore plus lumineux.

Pourquoi on ne peut plus s’en passer ? Son fini nude cristal.

Rouge, Sheers n°514, de Giorgio Armani, 32 €. 

   

beauty routine,bouche maquillage,rouges à lèvres,gloss,beauté,beauty addict,lancôme,l'oréal paris,armani,défilé

Coup de Stabilo® 

Pour qui ? Les bouches qui réclament un flash de couleur.

La formule : phytosqualane, pour la souplesse, et extrait de résine de commiphora, pour l’effet tenseur.

Pourquoi on ne peut plus s’en passer ? Sa mine « coulée » n’a pas besoin d’être taillée pour surligner et colorer à la fois.

Phyto-Lip Twist, Pinky n°4, de Sisley, 32 €. 

 

1.jpgRose laqué 

Pour qui ? Les lèvres en manque de confort et d’éclat.

La formule : des huiles d’argan, de fleur de lotus, de graines de camélia et de cynorrhodon nourrissantes qui permettent d’humidifier le concentré de pigments et d’illuminer la couleur de l’intérieur.

Pourquoi on ne peut plus s’en passer ? Sa brillance intense qui s’applique au pinceau.

Colour Riche Extraordinaire, Rose Melody n°101, de L’Oréal Paris, 14,90 € 

 

4.jpgGloss gourmand 

Pour qui ? Les lèvres fines qui rêvent de volume.

La formule : polyols et menthol à effet « chaud-froid » repulpant, couplés à des polymères et huiles transparentes pour le fini miroir.

Pourquoi on ne peut plus s’en passer ? Sa teinte rose glacée pigmente en douceur.

Gloss In Love, 010 Volumizer, de Lancôme, 24,90 €. 

 

 LE VB PLUS 

On laisse tomber les pinceaux au rendu trop net pour appliquer ces couleurs pimpantes au doigt, de manière plus instinctive. Sans avoir peur des débordements (enfin, surtout si on a 25 ans…). Karim Rahman, maquilleur expert de L’Oréal Paris, explique sa technique : « Je ne cherche pas à redessiner les lèvres mais juste les petites asymétries pour un rendu spontané. Pour donner du volume, je triche avec un crayon en ourlant le coeur des lèvres. » Et pour effacer les dérapages, il utilise un Coton-Tige imbibé de solution micellaire

Photo : John Galliano, défilé printemps-été 2014. Imaxtree.