, le plus près possible du tag d’ouverture. Date de création : 02/10/2011 -->

« La boutique éphémère de Dior | Page d'accueil | Les partis pris d'Inès »

10:3725/06/2013NEWS

Du bons sens pour rire

dominique.jpgL'édito de juin de Dominique Lionnet, directrice de la rédaction

«Je ne sais plus quoi manger…
Si ça se trouve, je suis allergique au gluten, à larachide, au lait, et cest pour ça que je ne suis pas bien. Si ça se trouve, 
je mange plein de légumes OGM. Si ça se trouve, je mange trop salé, trop sucré, 
trop gras. Je ne veux plus manger de surgelés, il y a du cheval dedans, plus de conserves, on y a trouvé une souris à la place des vitamines, plus de poissons, ils 
sont nourris avec des excréments humains Ce qui est sûr, si ça ne change pas, 
cest que je vais finir par manger les pissenlits par la racine.»

Béatrice Massenet, notre chroniqueuse «Coup de Gueule», 
na ni sa langue dans sa poche ni peur des mots. Dans Votre Beauté, elle dénonce chaque mois, avec un humour décapant, les petites et grandes misères qui troublent notre société. Quand elle propose ses sujets, elle dresse en quelques lignes un état des lieux où le non-sens domine. Pourfendeuse des phénomènes de mode, des recommandations sanitaires en tout genre, des dérives dun monde ultra sophistiqué, elle samuse à en souligner le ridicule, à en brocarder les incohérences. Mais ce 
qui la différencie des ennuyeux redresseurs de torts, cest quelle ne se désolidarise pas des faits, elle y participe, les vit de lintérieur. Et se retrouve ainsi très proche 
de chacune dentre nous.

Qu’elle se questionne sur son âge réel, perdue entre âge facial, social ou mental, (voir VB n°860), quelle samuse des «babouinas», cette espèce protégée avec lèvre supérieure à la Donald Duck (voir VB n°854), 
ou quelle tire à vue sur les prescripteurs dordonnances, qui nous collent deux pages danalyses et de médicaments pour une simple gastro (voir VB n°857), elle suscite, 
par le rire, de vraies réflexions.
 Dans le numéro de juin, la vache folle, la tremblante du mouton, 
le cheval, les pesticides, les OGM, la chaîne du froid, ont été et restent au cœur 
de nos préoccupations.
Bien manger, oui, mais quoi
? Comment sy retrouver 
quand les allégations des spécialistes nous disent souvent tout et son contraire?