, le plus près possible du tag d’ouverture. Date de création : 02/10/2011 -->

« Le VB daté juin est en kiosque ! | Page d'accueil | Les partis pris d'Inès »

13:5522/05/2013NEWS

Fantasmes

Par Dominique Lionnet
, directrice de la rédaction de Votre Beauté

dominique.jpg« Une femme sur talons hauts ne peut pas courir, 
ni s’échapper, toujours à la limite du déséquilibre. Sa démarche fantasmée lui rappelle ce quelle voudrait être, ce quelle nest peut-être pas… »
In
ès de la Fressange, interviewée à propos du livre qui retrace le parcours du cultissime bottier Roger Vivier, a choisi, elle, de rester à plat. Non du fait de sa taille, mais parce que « ça donne de la modernité aux choses. Paradoxalement, je nai pas envie davoir lair dune gravure de mode, alors que je vis dans ce milieu. En souliers plats, je nai pas limpression dendosser un rôle mais d’être plus sincère».

On prête toutes sortes d’intentions aux porteuses 
de stilettos. «Ce ne serait plus un acte de séduction ou de soumission à lhomme, remarque le sociologue Frédéric Godart, mais une revendication à une prise de liberté.» Ils nous feraient gagner des centimètres pour parler aux hommes dans les yeux.
Pour le psychanalyste Fran
çois Perlmutter: «Cest une métaphore phallique. À lhomme le pénis, à la femme le talon… » Waouh! 
Il faut parfois se méfier des psychanalystes Puissance et autorité ne seraient-elles évaluées quen fonction de la hauteur de nos talons? Pas daccord!

Plus grandes, on gagne de l’allure, la jambe s’affine, 
le pied se cambre. Et si, simplement, on se sentait plus belles haut perchées, plus féminines? Pas agressives, pas fétichistes ni revendicatrices, mais juste féminines.
«
Lobsession, conclut Inès, nest pas d’être sexy mais sensuelle, 
et la sensualité nest pas une question de centimètres.» Le débat peut continuer.