, le plus près possible du tag d’ouverture. Date de création : 02/10/2011 -->

« Le nouveau VB daté avril est en kiosque ! | Page d'accueil | La beauty routine de printemps de la rédaction, épisode 1 »

14:3921/03/2013ADRESSES, Leçon de beauté, MOOD, NEWS, On y va, Testé pour vous

J'ai testé le cours de chignon

chignon,coiffure,cheveux

Par Elsa Margot-Amari

Le chignon revient en force, ce n'est pas une nouveauté... mais encore faut-il savoir le maîtriser.
A part un vague bun entortillé sur lui-même n'importe comment, j'avoue que je suis loin d'être une spécialiste de la question. J'ai beau regarder les tuto, une fois seule devant mon miroir, je fais tout l'envers, je m'énerve et je finis par une queue de cheval.

Les bars à chignons, c'est vrai que c'est super pratique : en quinze minutes, on ressort avec le chignon de ses rêves, parfait pour une soirée ou un dîner en amoureux. Mais on n'apprend pas grand-chose sur la technique, et on repart aussi ignorante qu'à l'arrivée (en ce qui me concerne, en tout cas !).

Le coiffeur Christophe-Nicolas Biot, qui avait d'ailleurs initié le concept du bar à chignons, vient de lancer des "cours de chignons".

L'idée : une heure en tête-à-tête avec un coiffeur, pour tester deux à trois modèles de chignons différents (selon les souhaits de la cliente), et surtout apprendre tous les trucs et astuces pour pouvoir les reproduire facilement chez soi.

Le but ici n'est donc pas d'élaborer des coiffures compliquées, mais d'apprendre des tours de main pour reproduire à la maison, en deux temps trois mouvemenst, ses modèles de chignons préférés.

Aujourd'hui, j'ai rendez-vous avec Kevin pour une heure de cours particulier, à l'étage très cosy de ce beau salon de coiffure niché au coeur du quartier Saint-Michel. Mes demandes ne sont pas extravagantes, le principal pour moi étant d'apprendre deux manières de faire des chignons simples mais qui font leur petit effet.


Premier modèle : un chignon haut et très volumineux, grâce à l'accessoire magique : le crépon (un boudin en mousse peu glamour mais au potentiel assez spectaculaire, notamment lorsqu'on a les cheveux fins).

C'est parti ! Première séquence : Kevin réalise le chignon en me détaillant chaque étape. Je suis attentive car ensuite, ce sera à moi de jouer...
1. Créper grossièrement les mèches supérieures.
2. Faire une queue de cheval très haute au sommet du crâne.
3. Placer le crépon autour de la queue de cheval, puis le faire tenir à l'aide d'une épingle.
4. Diviser la queue de cheval en trois ou quatre zones, et les créper.
5. Répartir les cheveux autour du crépon et rentrer les mèches sous le crépon, en "tournant" toujours dans le même sens. Mettre quelques épingles pour bien fixer les cheveux au crépon.
6. Terminer par un voile de laque légère (ici, la SP Wella Perfect Hold).

chignon,coiffure,cheveux

Résultat ? Whaouh, quel volume ! Limite too much, mais quelques mèches libres qui dépassent et l'affaire est dans le sac.

Maintenant, c'est mon tour : Kevin défait le chignon et je prends la main. Je me souviens bien des étapes et c'est relativement facile. Evidemment, avec les conseils de Kevin, ça va tout de suite mieux...
Mais ce n'est pas fini : Kevin est intraitable et défait mon chignon pour que je le refasse encore une fois... histoire d'être certain que ce n'était pas un coup de chance !

Deuxième modèle : un chignon romantique avec un head band pour retenir les cheveux.
Autre style : c'est assez lâche, assez flou, bref la coiffure que j'ai tentée de faire une dizaine de fois avant d'abandonner (il faut dire que mes cheveux sont très longs, ce qui ne facilite pas le travail). 
Là encore, même technique : Kevin le fait une fois, puis c'est à mon tour.
C'est un peu plus compliqué, mais je m'en sors (trop fière) !

chignon,coiffure,cheveux

Les deux conseils importants de Kevin :
- le crépage, c'est essentiel ! (à la fois pour obtenir du volume et pour faire "tenir" le cheveu)
- éviter de faire un chignon sur cheveux ultra-propres (attendre deux jours après le shampooing), sinon ils risquent de "glisser" et de compliquer les opérations. 

chignon,coiffure,cheveux

Une semaine après ce cours, je ne suis pas déçue : chaque jour, je réitère l'opération devant ma glace, et c'est de plus en plus facile.
J'accessoirise différemment, je place le chignon plus bas, sur le côté, dans la nuque, bref je me lâche et je prends de l'assurance. Plus besoin d'aller au bar à chignons : désormais, je sais faire !

Conclusion :
Un bon investissement pour les "chignonistas" comme moi qui ont peu de temps le matin, mais qui veulent assurer (ou qui ont deux mains gauches) !

Tarif : 120 € les 60 min de cours particulier.

Adresse : Maison de coiffure Christophe-Nicolas Biot, 52 rue Saint-André-des-Arts, Paris 6e.
Tél. 01 43 26 58 21
www.christophenicolasbiot.com