, le plus près possible du tag d’ouverture. Date de création : 02/10/2011 -->

« M.A.C. sur les Champs-Elysées ! | Page d'accueil | Bons plans chez Sephora »

12:5912/03/2013MOOD, News

LE MASCARA ECOLO

 

mascara, bio, naturel

C’est le produit phare plébiscité par 
la majorité des femmes, mais les fans de bio se sentent encore un peu lésées. Les labos revoient donc constamment leur copie. Objectif : égaler le secteur conventionnel.

Par Charlène Favry

La surenchère commerciale et technologique dans le secteur des mascaras reflète l’importance de ce produit. « Bio ou pas bio, c’est un enjeu de taille, explique Stéphanie Feille, responsable recherche et développement maquillage pour le groupe Léa Nature. Et, sur ce créneau, les marques certifiées ont longtemps accusé un vrai retard, lié surtout à un souci de matières premières. »

Une équation complexe. De la formulation à la mise en vente, le développement d’un mascara peut prendre plusieurs années. « C’est un produit très complexe, souligne Stéphanie Feille. Il faut trouver l’équation parfaite entre la formule, la brosse et l’essoreur. » Pour les labos bio, c’est la double peine : ils n’ont le droit ni aux polymères de synthèse épaississants, ni aux poudres et fibres de Nylon qui allongent les cils, ni aux pigments de synthèse qui donnent une couleur intense.


Plus de technicité. Les fabricants de matières premières ont dû trouver des solutions naturelles convaincantes. Avant, un mascara bio, c’était une émulsion cireuse chargée en pigments naturels. Simple, efficace, mais il séchait trop vite et pouvait s’émietter sur les cils.
« On dispose aujourd’hui d’esters issus d’huiles végétales qui accrochent mieux les cils, explique Stéphanie Feille, et on utilise de nouvelles fibres de cellulose ou des billes de silice pour améliorer l’effet volume ou allongeant. » Bilan : le mascara bio joue la carte de la légèreté et de la technicité.
Et quid des brosses ? « Ce sont les mêmes que celles du conventionnel, en Nylon synthétique : nous ne savons pas encore en fabriquer d’aussi performantes », conclut-elle. Pour un mascara bio de A à Z, il faudra donc patienter…

bio, mascara, naturel, écolo


LE CHOIX DE VB

1. Une formule enrichie en huile de jojoba pour gainer 
et étirer, et de l’huile essentielle de sauge tonifiante : 
On Papillonne Mascara Double Effet de Studio 78 Paris, 22 €, www.studio78paris.com.
2. Presque waterproof, 
il contient de la gomme de xanthane pour une durée 
d’adhérence maximale : Mascara Volume By Night de Une, 17,90 €.
3. L’huile de ricin fortifiante associée à des billes de silice enrobent les cils de la racine à la pointe : Mascara Audacieux Triple Action de So’Bio Étic, 10,75 €.
4. Un mascara à brosse mini, formulé avec un seul conservateur et du mucilage d’herbe de blé aux 
propriétés revitalisantes : Eyes Right de Lush, 14,95 €.

Photo Frédéric Farré / Réalisation Lauriane Seignier / Nature mortes Pascal Moraiz