, le plus près possible du tag d’ouverture. Date de création : 02/10/2011 -->

« Zoom sur la nouvelle lubie des Coréennes: le peeling au vinaigre | Page d'accueil | Les "beauty ordonnances" d'été de la rédaction: saison 1, épisode 1 »

10:4914/07/2012En pleine forme(s), News

6 soins express pour un été au top!

10 soins.jpg

Encore quelques semaines avant de partir en vacances et juste le temps de s’offrir un ou deux traitements, rapides, efficaces, peu ou pas invasifs, pour être éblouissante. Opération séduction en six propositions. Avec, en prime, l’avis de spécialistes, médecins esthétiques, chirurgiens plasticiens, dermatologues…


1. Un bronzage sans dérapage

Un hâle parfait, bien homogène et durable, ne s’improvise pas sur la plage. Il faut anticiper en offrant à la peau, environ un mois avant, un protocole spécifique. « La vitamine C, injectée  sur le visage à travers de multiples papules avec une petite aiguille de mésothérapie, joue un rôle majeur dans la préparation au soleil, précise le Dr Aida Cheriet, médecin morphologique et anti-âge. En inhibant la synthèse de la mélanine, elle prévient l’apparition des petites taches brunes disgracieuses, dues à des expositions prolongées et répétées aux UV. Mais ce n’est pas tout ! Grâce à ses remarquables propriétés antioxydantes, elle maintient l’architecture du tissu conjonctif, tout en protégeant le collagène et en stimulant sa fabrication. » Pour ajouter un effet tenseur et repulpant à ce traitement, le médecin associe, en général, de l’acide hyaluronique à la vitamine C. Et pour booster les bénéfices, on démarre la séance avec un peeling superficiel à l’acide -glycolique. Résultat : une peau nette, fraîche, prête pour un hâle éclatant.

Le prix : 150 € la séance complète (peeling et injections).

L’avis de VB : une seule séance suffit pour préparer la peau au soleil. Mais, si elle est très abîmée, l’idéal est de prévoir trois rendez-vous à dix jours d’intervalle.


2. Un ventre bien lisse

En maillot deux-pièces, on a envie d’assurer et d’être glamour… « Trois cas d’imperfections abdominales peuvent se présenter, précise le Dr Marie-Hélène Charavel, médecin esthétique. Des plis horizontaux formant des drapés au niveau des côtes ou bien des rides, elles aussi horizontales, apparaissant en position assise et qui restent présentes lorsqu’on est debout ou encore, souvent chez des patientes maigres et sportives, des sillons verticaux partant de la base du sternum pour aller jusqu’au nombril. Pour chacune de ces situations, le traitement est iden-tique : des injections d’un acide hyaluronique spécifique (Juvederm® Ultra 3 et 4 ou Surgiderm®, des laboratoires Allergan). » Instantanément, les rides s’estompent et l’abdomen apparaît lisse, tonique et homogène. Aucun effet secondaire. Les bénéfices s’amplifient progressivement pour être optimaux au bout d’environ trois semaines… Et la bonne nouvelle, c’est que les résultats durent très longtemps (trois ans, et même, en général, beaucoup plus).

Le prix : à partir de 700€.

L’avis de VB : bien que l’abdomen soit une zone peu sensible et le traitement quasiment indolore, le médecin utilise, la plupart du temps, un acide hyaluronique contenant, dans sa formule, un anesthésique.


3. Une peau régénérée

Peau terne, fatiguée, déshydratée, teint brouillé ? On mise sur le PRP (plasma riche en plaquettes), dont raffolent les stars hollywoodiennes. « Utilisées depuis plus d’une dizaine d’années en chirurgie ophtalmique, cardiaque, orthopédique, dentaire ou réparatrice pour améliorer la cicatrisation, les injections d’extraits plaquettaires autologues (c’est-à-dire provenant de la patiente elle-même) arrivent aujourd’hui en France pour traiter différents problèmes esthétiques : revitalisation du visage, du cou, du décolleté, des mains et des cheveux », précise le Dr Katia Taoueb*, médecin esthétique. Le protocole est pratiqué avec un kit à usage unique. Le médecin effectue un prélèvement sanguin (inutile d’être à jeun) qui est aussitôt centrifugé afin de séparer le plasma des globules rouges. Puis il isole de ce plasma la partie riche en plaquettes. La quantité obtenue permet de traiter l’ensemble du visage. Le PRP est injecté à l’aide d’une petite aiguille sur les zones concernées, tous les centi-mètres. La séance dure moins d’une heure, et il n’y a pas d’effet secondaire notoire. Trois à quatre jours plus tard, les facteurs de croissance sont libérés, stimulant la synthèse du collagène et de l’élastine, améliorant la vascularisation des tissus. Résultat : une revitalisation remarquable (peau plus souple, plus tonique, plus lumineuse, cernes atténués, repousse capillaire). Des bienfaits qui vont, progressivement, s’optimiser.

Le prix : 700 à 1 000 € la séance. Traitement d’attaque : une séance mensuelle pendant deux mois. Puis, en entretien, une à deux par an.

L’avis de VB : les injections de PRP apportent une régénération qui ralentit le vieillissement cutané mais elles ne sont pas destinées à combler les rides. Elles représentent une formidable solution pour toutes les femmes réticentes à l’idée de se faire injecter des molécules synthétiques. Les risques d’intolérance sont quasi inexistants. Et le résultat est toujours naturel car on recrée du nouveau tissu avec des cellules vivantes.

 VICHY-SPA-HOTEL-spa-soin-jambes-2_1.jpg

4. Des jambes plus légères

La chaleur est, pour vous, synonyme de gonflement des pieds, des chevilles, des jambes ? Un nouvel appareil, le Fullskin, dernier-né de la marque Skinexians, spécialisée en dépressothérapie, peut mettre fin à ce calvaire. La technique ? Une pièce à main munie d’une tête de soin spécifique assure un palper-rouler depuis les chevilles jusqu’aux hanches, tandis qu’une autre enchaîne avec des manœuvres d’aspiration. Une double action particulièrement efficace pour désengorger et raffermir les tissus, défibroser la cellulite, drainer les toxines, réactiver en profondeur la circulation sanguine et lymphatique. Dès la fin de la première séance, les jambes lourdes semblent vraiment allégées, mais il faut persévérer pendant dix séances pour que le processus de réveil cellulaire soit parfaitement relancé.

Le prix : 85 € la séance de 45 minutes. Le bon rythme : deux séances par semaine. Renseignements au Centre médical Linline, 12, rue des Pyramides, Paris 1er, tél. 01 42 86 00 90, www.linline.fr.

L’avis de VB : à recommander à celles qui ne supportent pas le palper-rouler manuel, souvent très douloureux.


5. Un corps de sirène

Une silhouette harmonieuse, c’est une ligne sans amas graisseux disgracieux, mais c’est aussi du muscle. Votre allié pour un corps canon en un temps record : le Système Maximus™. « L’efficacité remarquable de cet appareil médical, non invasif, repose sur l’association originale, au sein d’une même machine, de la radiofréquence de pointe TriLipo™ à un courant de contraction musculaire », précise le Dr Ghislaine Beilin, médecin esthétique. Avec un mouvement de balayage continu, le médecin passe sur la peau l’embout de la pièce à main équipé de plusieurs groupes de trois électrodes. La température de l’épiderme atteint doucement 40°C et, en profondeur, 55 à 60°C. Dans le même temps, des courants pulsés basse fréquence stimulent les muscles sous-jacents de la peau. Résultat : des muscles progressivement béton et, grâce à l’effet thermique de la radiofréquence tripolaire, qui agit à la fois sur les couches superficielles et profondes du derme, une meilleure tonicité cutanée et la disparition des surcharges graisseuses. Ces dernières, liquéfiées, sont évacuées naturellement par le sang et la lymphe. Dès la fin de la première séance, l’effet minceur est visible et mesurable.  

Le prix : 150 € la séance. Compter quatre à cinq séances, à raison d’une par semaine, pour le traitement complet d’une zone.

L’avis de VB : pas de panique ! La chaleur, sécurisée et contrôlée en permanence, est très supportable. 

 

6. Le make-up permanent

Vous rêvez d’un maquillage infaillible qui épicerait votre hâle, aussi présent dans l’eau et sur le sable, que le soir, aux chandelles ? Osez le maquillage permanent ! Première étape : application d’une crème anesthésiante sur les zones concernées. Puis, un appareil spécifique, ressemblant à un stylo doté, en son extrémité, de petites aiguilles à usage unique soudées entre elles, va permettre d’implanter, superficiellement, des pigments d’origine minérale, garantis purs et non toxiques. « Pour obtenir une bouche gourmande, glamour, on met en valeur l’arc de Cupidon (partie médiane de la lèvre supérieure) avec une teinte beige ou blanche légèrement irisée », explique Maud Ravier, qui, depuis plus de douze ans, sublime subtilement le visage des people et des mannequins. « Et pour tapisser l’arcade sourcilière de reflets “accroche-lumière”, on crée, sous la queue du sourcil, un ombrage légèrement doré. Immédiatement, le regard gagne en intensité. »

Le prix : arc de Cupidon, arcades sourcilières, 200 € pour chacune de ces zones. Renseignements au 06 64 68 63 63 et sur www.maud-maquillage-permanent.com.

L’avis de VB : pendant quelques semaines, un écran total est indispensable sur les zones traitées car le soleil empêche la fixation des pigments.

par Anne-Marie Attali

Crédit photo:  Greg Conraux et DR.

Commentaires

Super cette crème!

Écrit par : www.assurance-animaux.fr/ | 17/07/2012

bonsoir à toutes, j'ai lu avec attention le reportage d'Anne Marie ATTALI, sur la qualité des explications et du reportage impeccable comme toujours, rien à dire.Par contre les prix me laissent pantoise, je sais que tout a un prix, mais là, mon budget beauté n'est pas négligeable, mais là on parle du prix d'une séance, oh !!! j'ai une petite question à poser à l'équipe de votre beauté au grand complet, vous évoquez parfois les produits Yves Rocher qui sont bien, j'ai déjà acheté, jamais déçue. Mais vous ne parlez jamais des produits AVON que j'ai découvert par le biais d'une collègue, prix très raisonnable et d'excellente qualité. Exemple, j'ai mis des années à trouver le bon mascara, je l'ai trouvé chez AVON. Je ne fais pas de pub, mais cette marque existe, et vous ne l'évoquez jamais. C'est juste une remarque de ma part pas une critique croyez le bien.

Écrit par : eglantine | 24/07/2012