, le plus près possible du tag d’ouverture. Date de création : 02/10/2011 -->

« Demain en kiosque, le nouveau VB juillet-août ! | Page d'accueil | La tendance locavore »

10:4121/06/2012News

Romy forever

Romy.jpg

« Elle peut être papillon puis tigre », disait d’elle Dino Risi. Trente ans après sa disparition, celle qui reste l’actrice de cœur des Français n’en finit pas de fasciner et d’émouvoir. Après l’expo, l’album de famille, où sa fille Sarah Biasini se confie au milieu de centaines de clichés qui mêlent histoire familiale et passion cinéphile.


De Paris à Cannes

2012, l’année Romy Schneider ? Après avoir conquis le public parisien, l’exposition-événement réalisée sous le parrainage de sa fille Sarah Biasini, et sous le commissariat de Jean-Pierre Lavoignat, ex-directeur de Studio Magazine, posera à nouveau ses valises en juillet. À Cannes, évidemment. Dans l’enceinte mythique du Palais des Festivals (pouvait-il en être autrement ?). Entre ces deux temps forts, l’idée d’un livre « relais » s’est imposée, tout naturellement. Épilogue au long travail effectué pour l’exposition, cet ouvrage est le fruit des échanges entre Sarah et le journaliste, réunis par une ambition : « Nous voulons qu’il soit à la hauteur de ce qu’a été Romy Schneider, de ce qu’elle est et de ce qu’elle représente. Nous voulons que les lecteurs soient bouleversés par sa grâce et sa beauté, par la vie qui se dégage d’elle malgré les drames qui l’ont frappée, par l’évidence de son talent, par la richesse de son parcours et de ses rencontres. Nous voulons la montrer belle, vivante et contemporaine. » Il a été conçu comme un album photo que l’on ouvre de temps à autre, que l’on feuillette au hasard, naviguant entre histoire familiale et passion cinéphile, clichés mythiques et intimes.

GA761120_22_GBottiStillsGamma.jpg

 © Giancarlo Botti/ Stills/ Gamma

Un livre déclaration

Tout, ou presque, a été dit et écrit sur Romy. Ici, le registre choisi est celui de la déclaration. Déclaration d’amour d’un cinéphile, Jean-Pierre Lavoignat qui , dans la préface, retrace la vie hors du commun de Rosemarie, née à Vienne en 1939. Déclaration d’amour de Sarah, la fille-héritière, qui, dans un long entretien, expose de son point de vue le destin complexe et douloureux de sa mère : celui d’une enfant qui n’a pas toujours compris ce qui passait autour d’elle. Déclarations d’amour en rafale, enfin, avec pas moins de trois cents images qui reviennent sur les grands moments de sa carrière, mais aussi de sa vie personnelle. Au fil des pages, toutes les Romy défilent : féline, câline, glamour, agressive, apaisée, altière, tourmentée, amoureuse. Ses sourires et regards nous hantent et nous rappellent qu’elle reste une actrice irremplaçable.

Charlène Favry

Romy, de Jean-Pierre Lavoignat et Sarah Biasini (éd. Flammarion), 288 pages, 39,90 €. 

 RH000133_SRothAmpasRapho.jpg

 © Sanford Roth/ Ampas/ Rapho