, le plus près possible du tag d’ouverture. Date de création : 02/10/2011 -->

« Dites lui oui ! | Page d'accueil | Shu + Karl = la collab' la plus attendue de la fin 2012 ! »

15:3713/06/2012ADRESSES, En pleine forme(s), Testé pour vous

Bientôt le maillot? On a testé pour vous la cure Bodysculptor

BodySculptor en situation 3 HD.jpg

Arrivée en France il y a 10 ans, cette technique amincissante associe deux méthodes: d’une part les ondes électromagnétiques basse fréquence qui produisent un petit courant et agissent au niveau de l’hypoderme, en désengorgeant les adipocytes. D’autre part, la micro pression cutanée contrôlée qui fait gonfler et dégonfler les cellules pour évacuer les acides gras. Notre rédactrice en chef adjointe Chantal Soutarson s’est pliée au protocole de douze séances, elle vous raconte tout !


Malgré mes trois heures de sport minimum par semaine, je reste une éternelle insatisfaite. Dans ma ligne de mire, mes cuisses ! Musclées mais trop rondes (la faute au Pump ?). Alors cette année, j’ai décidé de les affiner avec une cure de Body Sculptor Excell+.

Le principe : on enfile une gaine jetable avant de glisser ses jambes dans d’énormes bottes et de ceinturer son abdomen dans une large sangle. Pendant trente minutes, des champs magnétiques basse fréquence (50 hertz) sont diffusés en association avec des micro pressions drainantes. Les champs magnétiques provoquent des contractions musculaires intenses mais imperceptibles qui vont stimuler la lipolyse un peu comme lors d’une super séance de cardio, la sueur et les courbatures en moins. Mieux, on s’endort tellement c’est déstressant. Quant aux pressions, elles favorisent le drainage lymphatique et le retour veineux.

Mon bilan : la prise de mesures par impédancemétrie m’a permis de constater une perte d’1,5 kg de masse grasse et une baisse du niveau de graisse viscérale (déjà pas très élevé), de 4 à 3 en trois semaines. J’ai perdu 1,5 cm au niveau du ventre, mais côté cuissots, rien n’a bougé. Petite déception vite oubliée car j’ai quand même un tout petit peu « séché », comme on dit en jargon sportif. Et puis ma peau a gagné en fermeté et mes problèmes de rétention d’eau se sont nettement améliorés.

Mon avis : on perd là où on doit perdre et on perd bel et bien du gras. D’ailleurs, si on n’en a pas ou peu, il ne se passe rien. Et en bonus, il y a des bénéfices collatéraux assez positifs. En dehors du raffermissement cutané, j’ai pu observer l’absence de  courbatures même après de longues séances de sport.

Mon conseil : si vous avez de la cellulite et si elle est aqueuse (infiltrée d’eau), foncez ! La séance d’environ 30 mn, à partir de 50 €. Comptez 12 séances pour une cure complète. Pour trouver l’institut ou le centre près de chez vous, infos au 01 47 15 25 25 ou sur www.bodysculptor.fr

Chantal Soutarson

Crédit photo: BodySculptor