, le plus près possible du tag d’ouverture. Date de création : 02/10/2011 -->

« Testé pour vous: le Massage Régénérant du Dos de Thémaé, ou comment se dénouer | Page d'accueil | La nouvelle trousse VB "tout bio" est arrivée ! »

17:3610/04/2012En pleine forme(s), Ils font le buzz..., Testé pour vous

Ma cure remodelante à l'Institut Lancôme, la suite!

lancome.jpg

Souvenez-vous, dans le Spécial Minceur de Votre Beauté, sorti en mars, je vous faisais le récit de mon expérience "anti-capitons" à l'Institut Lancôme. Ce haut lieu de beauté parisien propose, depuis quelques mois maintenant, un soin amincissant associant l’efficacité des produits anti-celulite Lancôme à la gestuelle experte de Martine de Richeville, gourou de nombreuses célébrités. Mais comme une seule séance ne suffit jamais, j'ai eu la chance de prolonger l'expérience. Tous les détails, c'est ici!


Depuis deux ans, j’observe, impuissante, la cellulite s’incruster sournoisement sur mes cuisses et mes hanches. On me dit que c’est hormonal, que c’est le stress, que c’est une fatalité… Peut-être, mais en attendant, je suis serrée dans mes jeans et abonnée au collant (très) opaque. Je décide de contre-attaquer avec la célèbre méthode amincissante de Martine de Richeville, désormais à la carte des soins de l’Institut Lancôme.

J’arrive ultra-motivée pour un modelage de 50 minutes qui promet d’agir en profondeur sur la peau et le tissu adipeux. Pascal, praticien formé par Martine de Richeville, applique sur tout le corps le produit minceur phare de Lancôme, Slimissime 360°, puis commence les manœuvres sur le ventre —qui répond aussitôt en grondant— les bras et les jambes. Je bascule sur un côté, puis sur l’autre, puis sur le ventre : Pascal n’oublie aucune zones de stockage (l’arrière des bras, vraiment ?) mais il a beau être un charme, ses pétrissages « twistés » très profonds font un mal de chien !

Normal, la technique imaginée par Martine de Richeville décolle littéralement les adhérences provoquées par la cellulite pour libérer les graisses, régénérer le tissu conjonctif, relancer les circuits lymphatiques et sanguins et booster l’élimination des toxines. Bref, ça fait mal, mais le corps fait son grand ménage et logiquement, on s’affine ! Le soir même, je tombe de fatigue à 21h, comme après une séance chez l’ostéo. Le lendemain matin, je me réveille toute endolorie avec l’impression d’avoir fait deux heures de sport la veille. Mais pas un bleu à l’horizon, preuve que les manœuvres sont parfaitement exécutées. Il me faut la matinée pour émerger, mais au fil des jours, je me sens plus légère, j’ai le ventre « plancha », et surtout je dors comme un bébé.

Retour rue du faubourg Saint-Honoré une semaine plus tard pour la séance 2. Pascal m'accueille avec un sourire en coin. Car nombreuses sont celles qui, échaudées par la douloureuse première séance, ne reviennent pas. Moi si, et même si je sais que la séance ne sera pas une partie de plaisir, je suis au rendez-vous et me prépare à serrer les dents. Le modelage commence et d'emblée, je trouve ça  moins douloureux. Quand je bascule sur le dos, j'arrive même à me détendre pendant que le praticien décolle chaque centimètre de mon dos.

Moins crispée, moins surprise aussi par rapport à la première fois, j'assaille mon nouveau gourou minceur de questions. Aliments à éliminer, bons sports à pratiquer, produits à appliquer: Pascal a bien analysé ma morphologie et me refile des tuyaux qui, trois mois plus tard, ont fait leurs peuves. Par exemple, délaisser l'aquabiking pour le pilates et éviter ainsi de trop muscler mes cuisses déjà bien bombées. Ou encore manger moins salé pour enrayer la rétention d'eau qui est selon lui mon problème principal... Je ressors de cette deuxième séance galvanisée et plus motivée que jamais. Et déjà, miracle, je me sens moins serrée dans mon jean, je trouve mes mollets et mes genoux plus jolis. Bon, après, je ne vais pas vous mentir, quand Pascal s'attaque à l'extérieur des cuisses —là où ma cellulite est la plus ancienne— je déguste vraiment. Mais non je ne renoncerai pas!

S'ensuivent 4 autres séances une fois par semaine ou toutes les deux semaines, chaque fois plus agréables: à force de masser régulièrement mes zones cellulitiques, les manoeuvres sont plus fluides et moins douloureuses. Un soir, je suis tellement épuisée par un gros rhume et un planning chargé que je m'endors même sur la table. Oui, vous avez bien lu! Au fil des séances, Pascal cible mes zones de tensions en fonction de mon rythme et de mes excès. Impossible de lui mentir, quand on a mangé un paquet de bonbons ou trop trinqué en soirée, Pascal le sait !

Bilan après 6 séances: cette méthode est étonnante d'efficacité. Mes capitons sont comme désengorgés, mes jambes affinées, mon ventre est ultra-plat. Par ailleurs, tout le travail sur le système lymphatique porte ses fruits: je n'ai jamais aussi bien dormi et je ne sais pas si c'est lié, mais j'ai moins de fringales et me sens moins "sous pression"...

Après, je ne vous cache pas que continuer sur le long terme m'est impossible vu le coût de chaque séance. Pascal me conseille, à défaut de pouvoir venir régulièrement, de faire une séance d'entretien de temps en temps. J'espère juste que l'arrêt brutal des séances ne va pas avoir un effet pervers et donner envie à ma cellulite de se venger et de redoubler! Mais un mois après la dernière séance, il semble que non, même si je note une légère baisse de fermeté.


Ma conclusion: rien de vaut les manoeuvres profondes effectuées par une main experte pour remodeler une silhouette et atténuer les capitons! Selon moi, aucune crème ou machine ne peut arriver à tel niveau de personalisation et à des résultats aussi spectaculaires.

Le prix : 165 € la séance d’une heure, 1450 € les 10 séances.

L’adresse : Institut Lancôme-,29, rue du Faubourg Saint Honoré , 75008 Paris.

Charlène Favry

 

Commentaires

cure remodelante interessante pour son coté personnalisé, mais pour un tarif assez élevé!!:(

Écrit par : veronique | 12/06/2012

Pour éliminer ses kilos superflus en courant, il faut commencer doucement par la marche, puis accélérer progressivement pour finir par un léger jogging. Il faut toujours commencer lentement et augmentez progressivement l’intensité de son entraînement.

Écrit par : Marie Anne | 14/11/2014