, le plus près possible du tag d’ouverture. Date de création : 02/10/2011 -->

« Le nouveau soin Visionnaire de Lancôme | Page d'accueil | La Trousse Produits Naturels de Votre Beauté est arrivée ! »

13:2608/09/2011

SOMMAIRE NOVEMBRE 2011

ACTUELLEMENT EN KIOSQUE

dossier2.jpgDOSSIER :
J'ai des rides, et alors ? Je me soigne !

Rides et eau, rides et sucres, rides et calcium... Identifier tous les facteurs déclenchants pour y apporter une solution cosmétique ou une réponse esthétique soft.

 

beautylookmakeup.jpgBEAUTY LOOK : Sourcils stars
Hyper redessinés, restructurés, recolorés...

 

 

 

 

beautylookcheveux.jpgBEAUTY LOOK : Cheveux
Variations bouclées : mousseuses ou crantées, les boucles ondulent !
Version jour : Enroulé-froissé
Version soir : Vagues fatales

 

 

 

backstage.jpgBACKTAGE : Les tendances beauté des podiums
Le fauvisme : naturel ou sophistiqué, l'oeil fauve, c'est chic
La touche white : du blanc, oui, mais pas trop.

 

 

ellesontose.jpgELLES ONT OSE : Les "agrafes" qui retendent le visage
Des injections d'acide hyaluronique nouvelle génération pour corriger sourcils tombants, pommettes affaissées, ovale du visage mal dessiné, sans piqûre et avec un effet lifting immédiat très naturel, c'est possible ? Deux patientes témoignent.

 

ET AUSSI...
Les partis pris d'Inès : Mes rides et moi
Agenda : Toutes les nouveautés qu'il nous faut en novembre
Parfums : Sillages urbains
Labos : Que la lumière soit !
Gossip : Scoops et rumeurs de pros
5 questions à : Terry de Gunzburg
Scanner, bientôt culte : Le Fluide Précieux Jour & Nuit Absolu Premium de Liérac
Coups de foudre de la rédaction
Références : Ces produits traversent le temps
Bans d'essai : Les teints compacts gagnent du terrain
Croix verte : Le meilleur de la pharmacie
Beauty Style : Je porte quoi avec mon teint d'hiver ?
Coup de gueule : Non aux coiffeurs de l'extrême !
Sur le divan : La laideur, ça existe ?
24h perso : Soins, massage, expo, resto...
Mes cheveux & moi : Je dompte mes boucles
T'as mal où ? : Je suis addict au sucre
Pur Bio : La thalasso verte
Santé : Allô webcam bobo
On bouge : Musculation, l'impulsion électrique
Ailleurs : L'Islande, au premier jour du monde

... et encore beaucoup d'autres sujets, à retrouver dans le Votre Beauté du mois de novembre.

Commentaires

Bonjour,
j'ai été bluffée par l'article du moi de novembre "les agrafes qui retendent le visage".A mon avis une vrai révolution.
comment savoir quelle dermato ou medecin esthétique le pratique "parfaitement".est il possible de voir des avants après?Merci pour tous vos articles beauté ,
en vous remerciant.
karine de Toulouse

Écrit par : malabre | 23/10/2011

Meme questions que karine de toulouse : qui pratique ou a pratiquer les medecins sités par les deux témoignages ? article article de anne marie attali dans le vb de novembre , sur les agrafes qui retendent le visage avec Emervel merçi de votre réponse et conseils

Écrit par : lelong claudine | 02/11/2011

je remerçie loly clerc pour son ramassi d'inepties sur les cosméteuses preuve qu'elle a fait un travail de fond pour son dernier article , avant d'affirmer n'importe quoi qu'elle se renseigne ,c'est la base d'un journaiste !!!!!!



de la part d'une cosméteuse arriére , qui n'acheteras plus jamais votre magazine

Écrit par : claude | 20/11/2011

je suis outrer de voir le ramacis de mensonges de l'"article sur les cosmétiques homme made le pb c'est que vous ventez des produits remplis de produits chimiques très allergène alors que nous on fait des produits naturel
Si les lectrices de votre magasine savaient quelles prenne leur douche avec du pétrole je pense qu elle ferraient comme moi

Écrit par : Emy | 20/11/2011

je suis choquée de voir quel ramassis d'idiotie peut débiter madame Loly Clerc
je suis une cosmeteuse homemade, et ma peau et mon corps ne ce sont jamais senti aussi bien que depuis que je fais moi meme mes cosmetiques et que je sais ce que j'y mets dedans.
de plus il ne me semble pas avoir entendu au information des personnes ayant été intoxiqué à base de cosmetiques home made, par contre avec des médicament que l'on nous disaient sans danger (entre autres, si!!)
donc si cette dame veut mettre sur son corps des derivée chimiques et petroliers c'est SON problème mais qu'elle ne nous insulte pas car elle ne sait ABSOLUMENT PAS DE QUOI ELLE PARLE
vous auriez due faire 2 articles dont un où vous vous seriez un peu plus documenté sur la question du home made
là vous êtes ridicules et venez de perdre pas mal de lectrices
à bon entendeur

Écrit par : alex | 20/11/2011

L’article publié sur la cosmétique Home Made a été rédigé à la va vite sans avoir préalablement réalisé un véritable "travail journalistique" : sans se documenter convenablement sur le sujet et ou prendre des sources fiables !

Une simple journaliste sans aucune compétence scientifique ne peut pas étayer de telles allégations sur les cosmétiques fait maison !!!
Et pourtant il semblerait que la rédaction du journal laisse passer cela.

Savez vous a quel point la communauté du fait maison est grande, oui même MONDIALE ?!
Peut être est ce bien là que se situe l’essentiel souci : cet engouement toujours plus grandissant pour les produits naturels et fait maison au détriment des produits issus de l’industrie conventionnelle ne peut pas convenir à tout le monde...
Tout tourne autour d’enjeu économique et de lobbying.

Comme cela est dommageable et grave d’attaquer à la fois des éco-citoyens décidés à maitriser la composition des produits qu’ils appliquent tous les jours sur leur peau, et aux milliers d’entreprises dans le monde qui vendent aux particuliers toutes les matières premières pour concocter leurs préparations.

Et oui tous les actifs (cafeine, acide hyaluronique, coenzyme Q10 etc…) digne des plus grandes marques de cosmétiques conventionnelles sont disponibles sur le marché ! La cosmétique maison n’a rien de comparable aux recettes de grand-mère.


Exit les parabens, les huiles minérales ou autres dérivés pétrochimiques place a la cosmétique éthique et faite à la maison.

M. Loly Clerc de grâce re-voyer votre copie car vraisemblablement un bon nombre d’informations essentielles vous ont échappé et risque de vous attirer le foudre d'un grand nombre de personnes.

Écrit par : Caly | 20/11/2011

je suis sous le choc de lire un article où l'on parle des produits fait maison. Quant on fait nos cosmetiques on se sert de produits qui ont une tracabilité de nos fournisseurs avec une date de péremption. Qui n'a pas mange de confiture faite par sa grand mère, elle ne vous a pas servi du poison que je sache et le gout est meilleur que celui que l'on achète dans le commerce
On est pas des suicidaires, par contre vous madame apprener que pour prendre partie il faut avoir les tenant et les aboutissant et que la critique peut etre constructive mais seulement quant on connait le sujet dont on parle et là ce n'est pas votre cas... il me semble que le monoi est un produit fait artisanalement avec des recettes encestrale et je suis sure que vous ne savez pas ce qu'il contient et pourtant ses effet n'ont pas besoin d'etre prouvé...
la prochaine fois avant de faire un article sur les produits cosmetique fait maison aller aussi vous renseigner sur des personnes qui en font et éventuellement tester des cours. sachez que je ne vous approuve pas et vous trouve bien légère dans votre travail le journaliste a un travail de fond

Écrit par : clau | 20/11/2011

Madame Loly Clerc il faut revoir votre copie sur les conditions de conservations ... des produits home made.

Et pour cause je vais vous en raconter une bonne!

Vous saviez qu'en pharmacie nous réalisons des crèmes pommades onguent ... prescrit par de jolies préparation magistrales ou officinales (l'une fait partie des références formules de base ex cold cream, l'autre étant une formule "inventée" par un médecin)
Ces préparations nous les fabriquons dans nos officines. Vous savez quoi??? On bosse pas dans un milieu stérile aseptisé ou autre. Non! Une simple pièce appelé "laboratoire" où nous avons le plaisir de faire de jolies tambouilles dans un mortier avec un pilon (le tout en porcelaine lavé avec quoi? du simple produit vaisselle!) Certains ustensiles ne se mouillent pas! Vous vous rendez compte on met des petites particules d'un produit x qui ne devrait pas être dans la pommade de Madame Tartempion!
Aux dernières nouvelles, nous n'avons tué personne! Pas de bouton, démangeaison ou autre!!! (sauf si allergie inconnue à l'un des composants avant prescription)

Donc ne vous inquiétez pas sur la conservation des produits home made. Une tambouilleuse n'a pas envie de voir une bêtise (miettes de pain and co) se retrouver dans sa préparation par inadvertance. Elle fera attention.

Regardez bien les préparations des tambouilleuses elles sont devenues très complexes étudiées...

bref votre "politique" est désespérante!

Écrit par : une préparatrice en pharmacie | 20/11/2011

Je préfère rester une arriérée

Écrit par : Mystic | 20/11/2011

Horrifiée par l'article de Madame Loly Clerc, avant de sortir des bêtises plus grosse que vous, vous pourriez faire un vrai travail de journaliste.
Nous sommes de plus en plus nombreuses à nous tourner vers le home made et pour cause quand on lit et décortique les produits du commerce et de vos laboratoires.

Vous nous croyez débiles pour faire des produits dangereux et sans conservateurs que nous utilisons sur nous et nos chers têtes blondes.

Vous avez de la lecture en retard si vous voulez aller jeter un oeil sur tout les blogs et sur les formules que nous préparons.

Écrit par : tite Marie | 20/11/2011

Un ramassis de bêtises !! Vous êtes en manque d'articles ou quoi pour écrire des conneries pareilles?
Votre article a été fait à la va vite ce n'est pas possible autrement !! Moi cela fait deux ans que je fais mes produits et je n'ai eu aucun problèmes et bien au contraire que du mieux !
Arriérée et dans ce cas TRÈS HEUREUSE DE L’ÊTRE !
Fière de plus me mettre les produits de m***e que l'on nous vends sans aucune honte car le but est que de faire du fric sur le dos et la santé des consommateurs !

Écrit par : Cris | 20/11/2011

Il est vrai qu'écrire un article de la sorte c'est très constructif... Journaliste est un métier ^^

Écrit par : misscalea | 20/11/2011

Un article sur la cosmétique home made ou comment le pseudo travail journalistique est perverti par le lobby de la grande industrie cosmétique... c'est écœurant ! Est-ce que vos lecteurs, selon vous supérieurement intelligents à nous puisqu'ils ne font pas de home made, peuvent se faire berner par vos mensonges à mille lieux de la réalité ? Je ne peux pas croire que des inepties pareilles soient publié et accrédité par des soit disant experts... Ca me fait presque rire de me dire que votre véhémence et leurs réactions sont dues à une peur de la concurrence et donc d'un manque à gagner possible ? Essayez de nous discréditer, les gens ne sont pas dupes, il n'y a rien à faire le home-made séduit, et pour de bonnes raisons ! Je vous enjoins à faire un tour sur nos blogs pour éclairer votre lanterne et à revoir votre déontologie journalistique chère madame.

Écrit par : Zélie | 20/11/2011

Madame Loly Clerc....vous avez un succès en ce moment dans la sphère home made!!!! mais je pense pas ce cela soit celui que vous espériez!!!

Personnellement j'ai passé beaucoup de temps à me tartiner avec du paraben avant qu'il soit interdit et de produits qui finiront également un jour pas l'être aussi...depuis que je suis devenue une "arriérée" ma peau et moi même ne nous sommes jamais sentie aussi bien....

Je pensais que vraiment qu'un travail de journaliste était un peu plus poussé...il aurait était très professionnel de votre part de vous renseigner avant d'écrire de telles énormités... entre autre renseignez vous et vous verrez que nous avons des produits surs avec des fournisseurs et une traçabilité et que nous utilisons énormément de produit commun à de grandes marques...moins les cochonneries évidemment par exemple issue de la pétrochimie...c'est vrai que ce laver avec un produit avec du pétrole sous le couvert d'une grande marque cela fait très classe!!!!

Pour en terminée, votre article est un véritable ramassis d'inepties pour ne pas dire de conneries... ah j'oubliais...félicitations à ce journal qui me semble vraiment présenter des informations peu fiables ...quand on voit cet article ont peux se poser la question pour le reste....

Écrit par : Flocréa | 20/11/2011

Ah mon dieu c'est bien la premiere fois que j'ai honte de m'appeler LOLY!!! sachez MME LOLY CLERC que je suis une cosmeteuse home made, qui a force de ne pas trouver ce qu'elle a besoin dans le monde de la cosmetique a commencer a creer ses propres produits, qui ont eu tellement de succes, que j'ai creer ma propre MARQUE de produits cosmetiques FAITS ENTIEREMENT A LA MAIN, Fort de ce succes sachez que Mon produit phare la chantilly de karité a recu le coup de coeur de la redaction du parisien, et de bien autre magazine... alors l'arrieré que je suis et qui partage le meme nom que vous est fiere d'etre une cosmeteuse maison!
Votre article ne sent pas bon du tout, au dela du manque de recherche et de l'esprit fermer, ca sent fort le lobbying de plus grande marque .
Si vous trouvez cela normal d'acheté un produit aou il ya de l'eau de la siliconne et moins de 3 % d'actif comme le karité ou autre actif vegetal, et que vous payez cela a prix d'or... c'est bien pour vous... !
J'ai 28 ans et j'ai acheter votre magazine depuis l'age de 20 ans, vous etes un magazine chic et qui fait de bon dossier Alors que c'est il passé? pkoi tant d'ineptie dans un meme papier?!!
Je vous prend au DEFIT VENEZ dans mon labo, Venez testez mes produits et vous verrez que sur ce coup la, vous avez commis une ERREUR.
JE vous invite avec plaisir pour vous faire decouvrir le monde du FAIT MAINS!

Écrit par : loly | 20/11/2011

Les réactions à votre article ne manquent pas. Vous vous attendiez je suppose à quelques réactions mais c'est toute une communauté que vous avez attaqué, les réponses ne se font pas attendre.
Journaliste ? Un grand mot derrière lequel se cache tout un travail d'investigation, d’éventuelles interviews et/ou de prise de contact avec les différentes parties. A lire l'article que vous avez laissé paraitre ce n'est absolument pas un travail journalistique que vous avez fait ! C'est bâclé, aucunes informations concrètes et beaucoup d'inepties. Vous affirmez beaucoup de faits complètement faux avec des exemples de "recettes" sorties de votre imagination ou de celle de votre fameux expert. Et quel expert ! Il dit connaître la tendance des cosmétiques "Home made" mais il cite cependant un mélange de levure et eau de rose ? Quelques explications s'imposent non ?
Finalement je plains également la pauvre cousine de votre "journaliste". Si tant est qu'elle existe, cette Emilie passe pour une pauvre idiote, au même titre que votre journaliste avec son ton condescendant et ses mensonges, font passer la communauté du "Home mode" pour des imbéciles et des inconscientes.
Je ne vous adresse évidemment pas mes félicitations pour votre revue et espère sincèrement que vous aurez la décence de faire paraitre un véritable article parlant des cosmétiques "Home made".

Écrit par : Nessie | 20/11/2011

Arriérée ???
OUI, je le suis, je l'avoue...
Arriérée de ne pas pratiquer la cosmétique home made ! voilà, ce que je suis.
De bonnes marques, ayant pignon sur rue, pour prendre soin de moi, j'ai donné.... et un cancer à l'arrivée.
Puis, des amies adorables me réalisant, elles mêmes, et avec beaucoup d'amour de surcroît, des produits depuis 2 ans pour contrer tous les effets des traitements.
Et bien, vous savez quoi ??... je n'ai jamais eu une peau si belle ! Et nannn.... je vous vois venir avec votre langue de vipère :... point de récidive !
Par-contre, méfiez-vous la connerie, la méchanceté et l'ignorance, çà ne soigne pas aussi bien... foi d'infirmière !

Écrit par : Cathy | 20/11/2011

Je me suis fait un plaisir de répondre à votre article immonde, Mme Loly Clerc: http://eaudeflore.over-blog.com/article-coup-de-gueule-fait-on-vraiment-de-la-cosmeto-cuisine-89333354.html

Je vous souhaite une bonne lecture!

Écrit par : Flore | 21/11/2011

Loly Clerc devrait aller faire un stage aux ateliers de Caly et y prendre des leçons! et qu'elle s'informe...de plus en plus d'ateliers se développent ...c'est un signe..tout le monde veut du naturel et plus de chimique! les cosméteuses font peur d'ou ses propos dictés sans doute..alors qui est l'imbécile qui répète sans savoir, bête et disciplinée Loly Clerc
Loly Clerc....mais comment se fait-il que nous ayons encore des cheveux? que notre corps et visage ne soit pas recouverts de boutons de brulures? les urgences seraient débordées si nous étions si inconscientes si idiotes et incapables de faire nos cosmétiques!!
je n'ai pas de brevet pour mes recettes....J'ai passé l'examen plusieurs fois mais recalée à chaque fois par Loly Clerc....je risque de faire de l'ombre aux grandes enseignes!

Écrit par : monette77100 | 21/11/2011

Je suis vraiment estomaquée de voir autant d'inepties dans un seul et même artcile, Chère madame Loly Clerc.

Je serais curieuse de savoir quelle a été votre méthode d'investigation de la communauté de cosméteuses maison pour pondre un torchon pareil, car c'est un torchon, sorti tout droit de ce que vous pensez être la cosmétique maison, et vous n'en savez absolument rien visiblement.

Les masques de beauté au jus de citrouille, c'est une invention de vos magazine de beauté, pas notre quotidien à nous les cosméteuses, qui réalisons des produits qui n'ont rien à envier aux marques nationales... sont bel et bien remplis d'actifs, sentent bons et sont tout à fait conservés comme il se doit (pour info, nous avons exactement les mêmes fournisseurs que les marques qui semblent recueillir votre adoration, mais ça vous n'auriez pas pu l'apprendre en écrivant votre article sans source ni enquête préalable de ce dont vous parlez).

Sachez madame que la communauté des cosméteuses est un vivier de personnes éclairées comme des chimistes, biologistes ou pharmaciens et d'autres qui n'en sont pas moins très éclairés sur les ingrédients, les produits et l'hygiène.

Si vous aviez eu ne serait-ce qu'une once de conscience professionnelle et fait correctement votre travail d'investigation vous l'auriez découvert... mais sans doute était-ce trop vous demander...
Il était bien plus facile de laisser parler son imagination et ses clichés, deux choses à éviter quand on est journaliste (sinon on est juste une mégère), leçons numéro 1 et 2 des écoles de journalisme, quelle était la vôtre d'école ?
Peut-être un article sur elle serait le bienvenu, demandez leur un remboursement, c'est justifié !


Alikéa, qui a développé des produits de beauté pour les plus grandes marques françaises et qui a toujours été cosméteuse maison... accessoirement, qui a travaillé avec des journalistes, des vrais...

Je ne vous salue pas madame...

Écrit par : Alikéa | 21/11/2011

Je m'intéresse aux cosmétiques home made bio depuis 6 mois. Le livre de Sylvie Hampikian a été mon premier ouvrage de référence... je ne suis absolument pas une personne jouant à l'apprentie sorcière : il n'est pas question de faire n'importe quoi n'importe comment, bien au contraire, je sais ce que j'utilise, j'en connais la provenance, je connais le mode opératoire et les précautions qui sont à prendre... Dans le doute, je m'abstiens ! Je ne me fabrique que quelques produits simples à partir de recettes élaborées par des professionnels, soit que je destine à être utilisés dans l'instant, soit que je fabrique en petite quantité de manière à n'en avoir que pour un mois maximum et guère plus, même lorsque je sais que je pourrai aisément utiliser le produit pendant trois fois plus de temps et je stocke mes préparations, étiquetées avec date et composition au réfrigérateur, dans un compartiment fermé, réservé à cet effet, sans contact possible avec l'alimentation.
Je ne peux rien dire d'autre outre le fait que la peau de mon visage n'a jamais été aussi belle : Je n'ai plus aucun besoin d'aller chez le dermatologue ; plus d'irritation, ni rougeur, ni bouton, ni peau terne et fatiguée ce qui était pourtant mon lot jusqu'à il y a peu
Votre article laisse à penser que les cosméteuses home made ne sont des bricoleuses somme toute farfelues et inconscientes...Je ne me reconnais absolument pas dans ce profil aussi permettez moi de m'indigner et de m'abstenir d'acheter à l'avenir votre magazine.

Écrit par : christelle | 21/11/2011

Avant j'étais une fille normale, avec la peau sèche sur les jambes et des imperfections sur le visage.
Je me tartinais de pommades, crèmes, pétroles et paraben partout partout, oui vraiment partout! Et ça empirait!

Aujourd'hui je suis une arriérée, j'utilise des crèmes maison et je fais mes savons, je n'ai plus de peau de crocodile et beaucoup moins de petits boutons!

Mais surtout je suis fière de ne plus enrichir Lilianne et je sais ce que je mets sur ma peau.

Mais bon je suis qu'une arriérée alors mon avis à moi ne compte pas... sachez que le votre non plus!

Écrit par : Ginette | 21/11/2011

Devant le flots de réponses bien senties à votre ramassis d'immondices et de bêtises sur les cosmétiques homemade, je n'aurais que deux questions (l'une amenant l'autre) : quelle grande marque vous a payée pour écrire ce torchon ? Et que vous ont-ils promis ?? Votre poids en produits cosmétiques de luxe à vie pour rester belle et glam ???
J'espère pour vous que le marché en valait la chandelle. Je n'aimerais pas avoir votre peau et votre santé dans 20 ans.

Écrit par : Anne-Claire | 21/11/2011

Et une attardée de plus, et fière de l'être !!!!

Madame Loly Clerc,êtes vous journaliste ou juste employée par une multi nationale qui nous vend des produits de beauté dérives du pétrole?

Je fait mes produits et j'en suis fière! Pourtant j'ai passée 12 ans à vendre et utiliser des produits luxueux et chers, mais plus je soignais mon visage plus j'avais besoin de le faire et de camoufler les dégâts faits par des crèmes à parfois plus de 200 €!
Aujourd'hui'hui ma peau me dit merci !

Avant de critiquer et de nous faire passer pour des sorcières débiles , documentez vous, testez mais vous risquez de devenir accro...

Il est vrai que cela dérange quand on décide de ne plus se faire avoir par la société de consommation!

Bref j'ai 34 ans et achetais votre magazine depuis l'âge de 18 ans, et bien
Je ne le ferais plus...

Écrit par : Lylia | 21/11/2011

Je m'indigne aussi fort que les autres cosméteuses home made, sur le ramassis d'inepties que vous écrivez. Vous avez pris les pires clichés existants, vous bornant au ridicule, à la dérision et à la désinformation.

(Et vous passez à coté d'un de nos "travers" majeur : le souci exacerbé par notre non-professionnalisme , celui de faire bien, juste, propre en toute innocuité.)

Vous auriez pu écrire un très bon article sur ces produits faits maison, en mettant justement l'accent, positif, sur les précautions à prendre, l'hygiène, la puissance des actifs, les sottises à éviter (bien sur qu'il y en a, la bêtise et l'ignorance sont humaines ^_^) et conclure en disant qu'une crème du commerce vaut, pour vous, toujours mieux qu'un produit maison mal maitrisé. D'accord ou pas, on aurait pu respecter votre point de vue.

Alors, au delà de votre parti pris dans cet article, j'en viens même à me demander quel profit vous retirez à écrire ce genre de choses.

Une méchanceté naturelle ?
Une ignorance inacceptable pour une journaliste ?
Autre chose ?

Arriérées, vous avez dit arriérées ?

Écrit par : chabou | 21/11/2011

Je rejoins le nombres d'indignées attardées. Apparemment, le lobbying a eu raison de votre impartialité journalistique. Certaines ici ont répondu en vous invitant ,courtoisement malgré vos insultes, à venir voir par vous même comment elles fabriquent leur "infâme mixture". Ces grandes marques qui se retrouvent pourraient elles aussi facilement faire de même, sans avoir peur de perdre leur clientèle.
Le conseil d'une attardée serait donc de vous renseigner et de refaire votre article de façon plus éclairée.

Écrit par : Ingrid | 21/11/2011

Une question pour Madame Loly Clerc :
Vous écrivez un article à chaque fois que vous avez un différent avec un membre de votre famille ?
Il semble que vous ayez voulu vous défendre de votre cousine Emilie, mais hélas pour vous, les cosméteuses maison sont nombreuses et maitrisent bien le sujet.
Personnellement je ne cosmète pas encore beaucoup chez moi, bien que, lorsque je lis sur la composition de la plupart des crèmes corporelles de l'industrie cosmétique la présence de dérivés du pétrole (petrolatum liquidum par ex.), j'avoue que j'ai envie de m'y mettre au plus vite. Mais comme je ne me lave plus qu'avec mes savons (fabriqués dans ma cuisine bien sur), ma peau est nourrie, adoucie, et je ne ressent plus autant besoin de me mettre de la crème. C'est drole non ?

Écrit par : Loulou | 21/11/2011

J'ai pris le temps de lire votre article. De faire mes recherches sur Monsieur Le Joliff, de voir votre propre parcours sur internet. Voici ce que j'en conclu :

Vous êtes mal renseigné, avez voulu faire un peu de buzz, avez trouvé un homme qui a de bonnes connaissance dans son domaine mais qui a lui même a ses propres formules et donc produits à vendre donc il ne va pas encourager les gens à faire eux même, vous lui avez aussi sans doute montrer une recette lambda (sans doute la pire pour bien provoquer le sujet dans la direction que vous vouliez), vous n'avez pas poussé vos connaissances dans le domaine mais vous êtes reposé sur ceux des autres.

Il y a des produits du commerce que je trouve bien et d'autre non. Il y en a certains que je fais moi même et d'autre non. J'ai des connaissances sur certains actifs et d'autre non, au quel cas je me renseigne au près de docteur en cosmétologie et de biochimie. Vous voyez c'est cela faire la part des choses... petit exercice que je vous conseil.

La vie n'est pas du noir et du blanc... il y a des zones grises... oui oui je vous assure. Mais votre article... c'est pour le buzz. Alors bravo madame vous avez bien réussi.

Bonne journée à vous.

Écrit par : Mariejoe | 21/11/2011

Quel beau métier que celui de journaliste ! Et oui on informe, on s'informe, on compare, on est neutre, on reste poli !
Je lis votre article sur la cosméto home made et un cri me vient : mon dieu non seulement je suis blonde mais en plus je suis une arriérée ! heureusement que les journalistes sont là pour m'en informer ! Mais qu'ai je donc fait en faisant mes produits moi-même ? Est-ce que je vais devenir bleue, verte, pleine de pustules ? Je m'observe et là que vois-je ? Une peau saine, plus de rougeurs, finie la peau de croco sur les jambes... Ah ben non , finalement n'est pas arriérée qui l'on croit.
Bon sang mais c'est bien sûr, la science est là pour nous dire que nous faisons mal. La science est sûre à 100%, elle ne s'est jamais trompée jamais ! Jamis de vaccin n'a tué des gens, jamais de médicaments n'ont été retirés du marché car dangereux pour la santé, faisons confiance à la science qui il n'y a pas si longtemps reniait l'homéopathie.
Quant aux produits cosmétiques du commerce, comment se fait-il que l'on trouve de plus en plus de produits à base de grenade, de karité ou autres... Ceux-ci par contre sont en faible quantité.
Je vous renvoie à l'article dune pharmacotoxilogue qui ne va pas apprécier que ses études pour en arriver là n'ont servies à rien puisque c'est elle aussi une arriérée.
http://www.femininbio.com/beaute/actualites/cosmetiques-maison-parce-que-vous-le-pouvez-bien.html

Merci de m'avoir ouvert l'esprit !

Écrit par : Poopie200 | 21/11/2011

A la solde des grandes marques de cosmétiques ? Est-ce un secret ? Pauvres chercheurs, les produits faits à la maison risqueraient-ils de mettre en faillite les multinationales de la cosmétiques ? Pour un article aussi virulent je suppose qu'il doit y avoir des risques à ce niveau, plus qu'en nous étalant de la crème faite dans la cuisine avec des produits sains !
Revoyez votre copie en vous renseignant auprès d'autres personnes que votre cousine, ce serait sage. Mais surtout, renseignez vous bien sur toutes les crasses que mettent les grandes marques dans leurs produits que vous avez l'air de tellement apprécier. Vous êtes sans aucun doute une très belle victime de la société de consommation. Je vous plains...

Écrit par : libellule bleue | 21/11/2011

je ne rajouterai rien de plus à tout ce qui a déjà été dis, à part ceci: est ce que la fameuse cousine existe, ou juste un défouloir??! Car si elle avait vraiment existé...je pense qu'elle aurait eu tous ces arguments qui sont énumérés ici, voire meme peut etre plus... au lieu de rester perplexe sur la derniere phrase...
chacun sa conviction, chacun son opinion... mais par pitié... renseignez-vous VRAIMENT avant de faire un article de ce type!! et n'allez pas seulement voir 1 seul interlocuteur PRO cosmetiques conventionnel... Où est la balance objective sinon?!!!

Écrit par : vert citron | 21/11/2011

Et oui, les cosméteuses home-made ont accès aux mêmes matières premières et aux mêmes principes actifs de haute technologie que les grandes marques pour confectionner leur crème liftante anti-rides...

La Cosmétique Maison est au Palace ce que les grandes marques sont au formule 1 ...

Écrit par : Zinette | 21/11/2011

C'est vrai nous sommes de vraies inconscientes ! Voyons utiliser des produits ancestraux, qui sont connus pour leurs propriétés depuis l'antiquité, quelle idée ! Surtout qu'on pourrait payer 3 fois plus cher pour des produits cosmétiques issus de laboratoires où on a synthétisé les produits naturels pour qu'ils soient moins couteux et accroitre les marge de l'industrie cosmétique. Désolé Mme Clerc, je ne met pas de Birkestock et ne mange pas de muesli comme votre "pseudo" cousine mais depuis que j'ai décidé de ne plus m’étaler de produits chimiques cancérigènes sur la peau elle n'a jamais été aussi belle ! La cosmétique home-made a du succès parce que ça marche ! Et si on convainc nos amies ou nos maris d'utiliser ces produits ce n'est pas par de longs discours mais tout simplement en répondant à leurs questions quand ils nous demande ce qu'on fait en ce moment pour avoir une aussi belle peau... peu importe si nous n'enrichissons plus les labo cosméto, comme celui de votre "expert", qui bien sur ne se sont jamais fait épingler par la DGCCRF ...

Écrit par : cath | 21/11/2011

Vraiment désolant qu'une journaliste parle des cosmétiques maison en jugeant alors qu'en lisant l'article on voit bien qu'elle n'est ni correctement renseignée sur les pratiques et produits utilisés, ni détachée du lobbyng industriel. Navrant que l'on parle avec jugement de quelque chose dont on ignore la moitié des informations. On sent que les pages pubs achetées par les industriels de la beauté ont même un impact sur la qualité des informations d'un article (ils ne faudraient pas les froisser, tout de même...) alors qu'un magazine beauté à vocation normalement d'apporter UN VRAI CONSEIL POUR RENDRE BELLE LES FEMMES... et non vanter les mérites de boites industrielles faisant des tests sur animaux (ignobles) et nous mettant des cochonneries de conservateurs dedans... juste parce qu'ils sont clients d'achat pub.

Écrit par : Laëtitia | 21/11/2011

aha!!!Loly Clerc vous avez passé un bon WE...ce lundi en lisant tous nos commentaires, ce ne sont pas les crèmes des débiles cosmèteuses qui vont vous donner des boutons...tirez-en une leçon avant d'écrire n'importe quoi!

Écrit par : monette77100 | 21/11/2011

Cet article est désolant.
En faisant quelques recherches sur le fameux "expert", voici ce qu'on trouve :
Jean-Claude Le Joliff est ex-responsable R&D de Chanel et surtout fondateur et dirigeant d’une société Innovation & Concepts en Cosmétologie qui conseille les grands groupes dans leur stratégie de développement cosmétique. Il a donc un grand intérêt à ce que la cosmétique industrielle dure...
Et on voit donc très facilement qui se cache derrière cet article…
J'espère au moins que Madame Loly Clerc a reçu des tas de crèmes de la marque Chxxxx pour cet article...

Écrit par : Lisa | 21/11/2011

Bonjour, le home made est une catastrophe !!!! Pour l'industrie cosmétique qui se bat pour optimiser les coups de production, en synthétisant les recettes de nos grands mères et arrières grand mère. Rappelons que dans une tube de crème : nous payons le marketing, la communication, la recherche et développement qui réussit tous les jours à trouver des molécules qui améliorerons leurs marges.
Grâce à votre articles, je vais changer de dermatologue, car effectivement le mien est un arriéré. Merci de m'avoir éclairé.
Je trouve votre article très léger, peut être essayer de vous documenter un peu...

Écrit par : Christophe | 21/11/2011

Je trouve déplorable qu'on s'autorise à critiquer ce qu'on ne connait pas, d'autant plus de la part d'une journaliste. Oser mettre en doute, voire se moquer sans rien savoir du sujet, d'une pratique écologique et engagée, partagée par des milliers de personnes relève soit d'un goût prononcé pour le lynchage soit de l'inconscience...

S'enquérir d'un fait de société, de ses éventuels risques pour la santé après une enquête approfondie sérieuse, avec une argumentation étayée, voilà selon moi le rôle d'une journaliste : INFORMER.
Si c'est seulement pour faire un billet d'humeur, tenir un blog personnel est largement suffisant, en permettant à la personne de s'exprimer sans la prétention de faire passer son opinion pour une vérité.

Madame Clerc, je vous invite à expérimenter un atelier avec l'une de celles que vous qualifiez "d'apprentie-sorcières". Outre le fait d'enrichir vos connaissances sur le sujet dont vous vouliez faire débat, vous découvrirez également avec quelle passion et quelle générosité elles partagent un savoir pointu et égaient le morne quotidien de senteurs, de formes, de textures et de couleurs qui réchauffent le moral.

Écrit par : Monica | 21/11/2011

Quelles inepties, quel torchon et quels amalgames datant d'un autre temps!
Où avez-vous trouvé vos sources madame, car ce que vous décrivez n'existe que dans votre tête.

Avant de pondre de telles idioties, peut-être devriez-vous vous pencher sur les articles archivés du magasine qui vous emploie, à défaut d'une véritable enquête journalistique digne de ce nom:
http://www.votrebeaute.fr/archive/2010/02/16/fruits-exotiques-des-alicaments-savoureux.html#more

Ces composants étant disponibles sur le marché, je les trouve plus efficaces dans mes compositions maison élaborées avec soin, plutôt qu'en fin d'INCI (sait-elle ce que c'est d'ailleurs?) voir pas du tout dans un pot acheté à prix d'or...à base de dérivés pétrochimiques.

Votre choix se porte sur des produits de marques, c'est votre libre choix!

Mais de là à diffamer sur ce que vous semblez totalement ignorer, c'est d'une incompétence frisant le ridicule!

La cosmétique Home made existe depuis bien longtemps chère madame aux USA et UK, en Allemagne, au Japon.
Les formules n'ont rien à envier aux grandes firmes, les fournisseurs ont des catalogues presque identiques tant pour les particuliers que les pros.

De plus, bon nombre de marques ont commencé ainsi, dans une cuisine, dans le cerveau d'un médecin, pharmacien ou d'un passionné, puis ont donné Maybelline, Bare Minerals etc...les grands noms que vous idôlatrez.

Espérant que les lectrices sérieuses sauront différencier le véritable journalisme de ce minable devoir d'école méritant un beau zéro pointé.

Écrit par : Nandini | 21/11/2011

Bonjour,

Une journaliste depend d’un comité de redaction et rien n’est fait à la légère dans ce domaine. En conséquence quoi que je pense de la forme de l’article qui laisse fort à desirer, c’est à la direction de la rédaction que je m’adresse.

Votre journal, comme tant d’autres, depend financièrement de ses annonceurs. Et qui sont vos annonceurs ? Laissez-moi deviner …

Si vous vous voulez à la pointe du progress, vous êtes tombé vraiment à côté ! J’aimerais interroger face à face votre journaliste et ceux dont elle depend sur les qualites des huiles végétales, les vertus des huiles essentielles, sur la lecture de l’INCI d’un produit.

Tout ce qui est outré est insignificant mais je n’aime pas votre servilité car vous regardez les cosméteuses adeptes du fait maison comme l’industrie pharmaceutique a regardé les herboristes par exemple …

Je pense que vous devez beaucoup d’excuses à nombre de personnes que vous avez traitées d’arriérées.


C’est un terme que je ne me permettrais pas de vous attribuer mais celui d’incompétents, tout à fait.

Merci pour la publicité car j’espère que nous aurons de nombreuses visites sur nos blogs grâce à vous !

Écrit par : Irène | 21/11/2011

Bonjour,

Je suis également une arriérée, très fâchée par l'article de Loly!!! Pour résumer, si nous ne faisons pas fonctionner l'économie des cosmétiques industriels à base de dérivés pétroliers, nous vivons comme des femmes du siècle dernier?
Votre objectivité journalistique laisse tout de même un peu à désirer... encore faudrait-il une réponse en face pour équilibrer le jugement!

Cordialement.

Écrit par : elefteria | 21/11/2011

Je suis bien heureuse d'apprendre de bon matin que je suis une arriérée!!
Je ne sais pas pour qui se prend cette pseudo journaliste mais en tout cas j'ai de nombreux doutes sur ses capacités de travail! Le métier de journaliste ne consiste-t-il pas à faire des investigations? à se documenter? à se renseigner? avant de sortir de telles débilités?

Du grand n'importe quoi!

Écrit par : Claire | 21/11/2011

ça reste sans commentaire tellement c'est minable.
une journaliste qui n'y connait rien puisqu'elle n'a même pas testé les produits qu'elle condamne.
je pense que ça gêne beaucoup de monde que l'on décide d'arrêter de s’empoisonner et je préfère être une arriérée et en bonne santé , donc ma peau aussi, que de courir les crèmes qui cachent ceci pour enchainer sur une autre teeeellllement plus mode.
je ne sais pas qui est le plus ridicule des deux...moi je sais....
en tout cas le magazine ne fera plus partie de mes lectures...j'ai d'autres choses plus importantes à lire et à faire

Écrit par : berry | 21/11/2011

Je ne suis pas une savonneuse mais une testeuse ;-), ma soeur est une savonneuse génial, je ne prendrais pas le risque de mettre des tambouilles de magiciennes sur mes têtes blondes et moi aussi je préfère le home made......... en tout genre d'ailleurs. Suis-je une retardée si je fais une écharpe pour mon petit garçon ?????? Suis-je une mauvaise maman si je leurs prépare un gateau home made?????????? Même mes petits monstres préfè le savon de tatti car il ne pique pas leurs petites mains fragile !!!!!! Faut se battre contre toute cette industrialitée !!!!!!!!!!!! Comme toute maman qui respecte sa progéniture je regarde et choisi ce qui à de mieux pour mes bébés, que sont les mamans qui utilisent des couches réutilisables????????? Franchement il est temps Madame de retourner à l'école.........

Écrit par : Ptitemaman | 21/11/2011

Je suis une arriérée moi aussi. Mais vous êtes vous réellement journaliste ? La plupart des blogueuses font mieux que vous quand elles écrivent leurs articles.

Écrit par : coeurdelait | 21/11/2011

arrièriste oui alors je le suis et je ne m'en porte pas plus mal
De quel droit LOLY se permet de critiquer sans avoir testé il me semble qu'un journaliste se doit de voir des deux cotés pour donné un avis qui soit équitable et qui pose les bonnes questions mais bon elle a pris parti je trouve cela regrettable

Écrit par : clau | 21/11/2011

je suis choqué de voir autant de bétises dans un seul article!!!dans le meilleure des cas Mme vous ète idiote, dans le pire sourde aveugle et manquant completement de professionalisme!!! je vous signale qu'il y a deja eu de nombreux articles et émission télévisé parlant de se sujet...dont une dans "100% MAG" avec une de nos tres regretté cosmeteuse, ou justement un labo faisait des comparaison entre ses cheveux traités au home made et d'autres...vous devriez aller voir,histoire de revoir votre copie et de ne pas restez idiote!!!!
votre article est un pur ramassies de mensonges et d'inepties...en ce qui me concerne je suis une cosmeteuse depuis longtemps deja et quand je vois l'etat de ma peau maintenant, je ne suis pas pres de changer...sans compter le reel confort que j'aporte a mes enfants (l'un soufrant de sporiasis et l'autre d'acné severe!)
je ne les gueris pas bien sur, je ne suis pas non plus une magicienne et je n'en ai pas la pretention contrairement a vous qui devez penser etre une "bonne" journaliste...mais j'ameliore leur confort et c'est ce que les cremes du comerce n'ont jamais reussi a faire....
je ne vous salue pas madame et j'espere que si je vous relis un jour(!) vous aurez fait un peu de recherches avant de pondre un article....

Écrit par : amal.sam | 21/11/2011

Quel est l'intérêt d'écrire un tel article ?

Il prouve votre manque de professionnalisme, d'investigation et d'objectivité, alors autant ne pas le faire !

et dire que ce journal parle de "Votre Beauté" alors que vous ignorer ainsi que votre rédaction (puisqu'il a été approuvé et publié) tout ce que nous pouvons réaliser.

Vous passez à côté d'un article qui aurait pu intéresser beaucoup de monde, quel gâchis !

Écrit par : Arès | 21/11/2011

En tant que savonnière home made et cosméteuse, je ne fait aucun test sur mes animaux.....l'industrie cosmétique Haut de Gamme peut-elle en dire autant ...

Écrit par : Mystic | 21/11/2011

eh bien on ne peut pas dire que votre article est fait la joie des cosméteuses home made dont, je fais partie
comment peut on écrire autant d'aneries en une seule fois
je suis carrément scandalisée voire calomnier par vos propos
lorsque l'on fait un article de ce genre, on se renseigne, du moins on essais de s'instruire ce que vous avez omis de faire, vous avancez des faits qui cherche a dénigrer des personnes qui savent ce qu'elles font, au contraire de vous
lorsque l'on ne connait pas son sujet on s'abstient de tout commentaire
je vous prie madame de présenter vos excuses à toutes les personnes qui se sont trouvées discréditer par votre article injurieux pour le home made
a bon entendeur salut

Écrit par : wistiti | 21/11/2011

Je suis écoeuré de l'article de loly!!Ecrire des articles quand on ne connait pas le domaine, c'est vraiment nul!!Critiquer et insulter les cosméteuses homemade, c'est vraiment n'importe quoi!!Nos produits sont fait avec réflexion,des matières première de qualité..alors un masque avec de l'eau de fruit et de la levure, on ne fait pas cela, merci!!et heureusement pour nous..après il faut bien dire du mal sur nous, car si de plus en plus de personne en viennent au fait maison, les grande marque avec leur produit bourré de petrole, de produit chimiques vont bien tirer la gueule!!a bon entendeur!!

Écrit par : djoule | 21/11/2011

voila madame la journaliste faite votre travail jusqu'au bout nous exigeons notre droit de reponse.l'info passe encore chez les arriéres que nous sommes et vous n'avez pas fini d'entendre parler de nous !!!!!!

Écrit par : claude | 21/11/2011

Et bien vous vouliez que l'on parle de vous c'est fait,je ne connaissais pas votre magazine et je ne risque pas de l'acheter un jour si votre travail ressemble a ce sujet.

Ne parlez pas de choses que vous ne connaissez pas sans avoir au préalable fait de sérieuses recherches (c'est votre métier non?)


Si votre seule source est votre cousine, ben moi je me fait aussi un article avec ma mère et ma tante.

nous avons fait le choix de retourner au naturel, de savoir ce que l'on met sur notre corps, de ne plus graisser les marques est ce un mal?
Au lieu de nous insulter faites des recherches.

Écrit par : coco | 21/11/2011

Je suis fière d'être une arriérée qui n'achète pas de produits, où il y a une quantité infinitésimale de principe actif, honteusement et odieusement testés sur les animaux.

Écrit par : Caroline | 21/11/2011

Votre article m'inspire le dégout devant une rédaction de si piètre qualité, une telle ignorance, une telle dénégation et une mauvaise foi évidente. Vous vous moquez de la majorité de votre lectorat,vous l'insultez et vous leur mentez.
De plus, vous vous moquez effrontément d'un propre membre de votre famille. J'espère pour votre cousine que"Emilie" était un nom d'emprunt. Pourtant, elle se montre plus éclairée que vous.
Je suis contente de ne pas avoir acheté ce magasine.
J'espère pour le magazine que vous êtes stagiaire ou free-lance, dans ce cas, suivez-mon conseil: changer de profession!
Un journaliste est là pour raconter des faits avec objectivité, sans exprimer son opinion personnelle.
Cela consiste à collecter, rassembler, vérifier et commenter des faits pour les porter à l'attention du public à travers les médias. Je ne retrouve aucune partie de cette définition dans votre article.

Vous êtes vous seulement poser la question pourquoi nous aspirons à une vie plus saine?
Pourquoi promouvoir les aliments bio, pourquoi recycler, pourquoi être économe en énergie, pourquoi trouver des moyens alternatifs pour se soigner?
Mais tout simplement parce que cela répond à une DEMANDE!

Dans quelle monde vivez-vous? Regardez autour de vous!
Jamais les gens n'ont autant souffert de malnutrition, d'allergie et d'eczemas, de problèmes de santé divers...sans parler de l'effet sur l'éco-système...

Et pourquoi donc?
Grâce à une industrialisation massive!

Merci à l'industrialisation pour les plats tout prêts, remplis de pesticides et peu nutritrifs, merci pour les cosmétiques remplis de parabens, de produits chimiques hormone-like et cancérigènes, merci pour les détergents polluants,....

Et si l'industrie dénigre la cosmétique bio, c'est tout simplement qu'elle se sent menacée!
Je vous donne pour exemple le résumé d'un reportage d'Envoyé spécial sur la puberté précoce:


De si petites filles en fleur. Un reportage de Céline Bittner.

Elles ont entre 7 et 10 ans, et leur corps est déjà en train de changer. Ces enfants sont confrontées à une puberté précoce, une évolution anormale à leur âge. En France, les pédiatres s'alarment de voir de plus en plus de fillettes pré-pubères franchir la porte d'entrée de leur cabinet. Si l’âge des premières règles, environ 12 ans, n’a pas tellement changé, de plus en plus de fillettes présentent un développement mammaire et une pilosité avant 8 ans. Un dérèglement qui n’est pas sans risques pour leur santé. Nutrition, obésité, facteurs génétiques, mais aussi facteurs environnementaux expliqueraient cette entrée plus précoce dans la puberté.

Pour certains scientifiques, les substances chimiques qui envahissent notre quotidien seraient les principales responsables : des études démontrent que le Bisphénol A, les phtalates, les pesticides perturberaient notre système hormonal. Ces produits chimiques peuvent imiter, et entraver l'action des hormones naturelles. On les trouve partout : dans la nourriture, dans les cosmétiques, mais également, dans les jouets des enfants.

Toujours pas convaincue?

Pour moi, mettre sur ma peau une crème faite maison, c'est comme aller à une restaurant trois étoiles, dont le chef est soucieux de la qualité de ses produits.

Préférer se contenter d'un produit industriel, c'est comme aller au McDo: c'est bon, cela vous satisfait sur le moment mais vous en payez le prix plus tard...

Avec mes produits naturels, en une soirée, j'ai convaincue 5 de mes collègues. En une semaine, j'ai convertie toute ma famille, mes soeurs, ma mère, mes cousines. (et oui, moi aussi, j'ai des cousines!)

Faites le test vous-même et je peux vous garantir que JAMAIS vous ne reviendrez sur les produits industriels.

Maintenant faites nous un vrai travail de journaliste...

Écrit par : V2V | 21/11/2011

Donc je suis une arriérée...a bon entendeur... le plus gros souci que j'ai avec votre article, ce n'est pas la critique, ma foi nous sommes en Démocratie et chacun a son opinion. Non. C'est surtout qu'étant journaliste vous auriez du au moins essayer des produits et attendre des résultats (ou non d'ailleurs, je suis pour le respect de chacun), interroger des personnes compétentes dans ce domaine cosméto home made, et un vrai travail d’investigation.Et ensuite en tirer un enseignement en confrontant chaque partie du sujet.Enfin tout de même!! c'est la base du journalisme!! On apprend ces bases à des élèves de 1ère au lycée!
Sur ce, je vous rappelle qu’insulter ou offenser est la force des faibles...

Écrit par : Celpoupette | 21/11/2011

Je fais, moi aussi, partie de la longue liste d'arriérées.

Si j'ai bien compris votre article : lorsque l'on voit de la publicité de marques bien connues nous vantant les mérites de l'huile d'argan, du beurre de karité, de l'huile d'olive, du beurre de cacao et j'en passe, ces matières premières ne seraient donc bonnes uniquement qu'après avoir été transformées...c'est bien ça ? si on rajoute un peu de pétrole ou de plomb, du paraben... cela rend ces produits bien plus efficaces ?! Permettez-moi de douter de cela.

Pour ma part, je ne suis pas plus apprentie chimiste que vous Journaliste : vous connaissez "Thèse, anti-thèse, synthèse" ? Vous savez : le truc qu'on apprend au lycée ! Je pensais (certainement à tort) qu'un(e) Journaliste se devait d'être objectif ! Cette subjectivité m'inquiète...chacun son avis et c'est le vôtre : moi, je le respecte, contrairement à vous, qui ne daignez même pas contre argumenter un seul avis donné.

Je pense qu'un droit de réponse s'impose... et la prochaine fois : vérifiez vos dires.

Écrit par : Didine | 21/11/2011

Qu'ajouter de plus à ce que d'autres ont si bien exprimé? Si ce n'est que les apprenties (choisissez: journaliste, chimiste) ne se trouvent pas forcément où l'on croit....l'ignorance crasse non plus.

Vous parlez de "fumeux principe de précaution", de "défiance quasi obscurantiste" et j'ai l'impression que vous parlez de vous et l'équipe de rédaction de Votre Beauté face au Home made; Freud en aurait eu long à dire...

En attendant, je vous suggère de lire ce petit document:
http://www.davidsuzuki.org/fr/publications/telechargements/2010/SHOPPING%20GUIDE%20CE%20QUI%20IMPORTE%20LE%20PLUS.pdf
En passant, David Suzuki est un scientifique canadien respecté.

Je pourrais écrire longuement sur les déficiences des essais cliniques que vos chères compagnies cosmétiques font faire de plus en plus dans des pays émergents, ou sur l'irresponsabilité des gestionnaires des dites compagnies cosmétiques...ce sera pour une autre fois.


Arriérée et fière de l'être

Écrit par : Babou16 | 21/11/2011

Article douteux et mal écrit, pas de recherche ni d'objectivité et un style railleur qui, en plus des propos tenus,ne me donne absolument pas envie d'acheter votre magasine. Je préfère acheter les livres de cosméto naturelle et lire les gens qui fabriquent, testent des produits naturels et qui en tirent tous les bénéfices. Je le fais depuis peu et regrette de ne pas m'y être mise plus tôt!! Il est bien connu que tout ce qui est simple et naturel est bénéfique et suffisant pour l'homme, il est dommage de s'accrocher à tous ces produits industriels polluants destinés à en enrichir certains.

Écrit par : Francoise | 21/11/2011

Madame Loly,
Avant de juger les gens, leurs façons de faire, il est necessaire de s'informer et pas seulement faire un article sur l'avis d'une pseudo cousine! c'est cela non le métier de journalisme? s'informer, rencontrer des gens qui pratiquent cette activité depuis de nombreuses années. A part bien sur si vous n'êtes pas journaliste mais seulement une personne acheté pour les grandes marques industrielles qui vous ont promis une terre de plus en plus pollué, des produits toxiques à s'enduire sur le corps et des cancers sur le long terme. Si c'est tout cela que vous aimez et bien moi je préfère faire moi même mes cosmétiques et rester une arriérée libre de ses choix!

Écrit par : Mary | 21/11/2011

Chère Loly Clerc,

Je vous conseille la lecture d'un ouvrage édifiant "La vérité sur les cosmétiques", écrit par l'une de vos consoeurs, Rita Stiens. En second lieu, merci de vous informer de façon rigoureuse avant de publier un article. Le travail d'un journaliste est d'écrire des vérités et non de se défouler inopinément sur des sujets que l'on ne maîtrise pas ! Alors de grâce, revoyez votre copie car celle-ci ne peut qu'obtenir la note de zéro.

Chère Rédaction,
Nous sommes nombreux à souhaiter un droit de réponse, à cet article déconcertant et entièrement faux. Cette journaliste tend à décrédibiliser des personnes ayant adopté un mode de vie et de consommation plus sain dans divers domaines et notamment celui des cosmétiques.

Écrit par : Vivie les Folies du Savon | 21/11/2011

Bonjour,
Pour une journaliste, vous vous êtes vraiment très mal documentée. Vous avez écrit des âneries, certainement dictées par des personnes bien "attentionnées". Je ne suis pas une cosméteuse, mais une utilisatrice; et croyez moi, je pense être une très bonne testeuse. Je suis ce qu'on appelle un sujet atopique (demandez à votre expert, il pourra peut-être vous dire ce que c'est) Je fais de l'eczéma de contact,et du psoriasis. J'ai essayé de nombreuses crème ou pommade issue de l'industrie chimique. Toutes m'ont provoqué soit des allergies, soit des irritations.
Je me suis tournée vers la cosméto home made, et hourra!je peux enfin mettre des crèmes sur ma peau sans risque.
J'ai 50ans et à ce jour je n'ai jamais eu la moindre réaction négative avec ce genre de produits. Les résultats sont positifs.
Vous devriez vous excuser auprès de toutes ces personnes qui sont vraiment soucieuses de notre bien être. Je pense que l'arriérée c'est vous. Car la cosméto home made, c'est l'avenir; ainsi que la phytothérapie (n'en déplaise à tout ces labos qui ne voient que leurs intérêts)
Arrêtez de vouloir faire du fric en empoisonnant tout le monde.
Sachez madame, que l'on ne devrai mettre sur sa peau, que ce que l'on peut mettre dans son corps.
La critique est aisée, mais avez vous essayé ces produits naturel, faits dans le respect pour l'être humain?
Je suppose que non, vous devez avoir trop peur de vous retrouver toute boursoufflée, berk quelle horreur.
Gardez vos produits chimiques , arrêtez d'écrire d'aussi vilaines choses, et documentez vous mieux avant de critiquer.
En bon entendeur, salut.

Écrit par : chantal | 21/11/2011

Je crois que tout a été dit, je me rajoute juste à la liste (qui s'allonge...)de personne qui n’achètera jamais ce magazine...

Écrit par : Sabrina | 21/11/2011

Chère LOLy!!

Car oui je me gausse de vôtre nom ainsi que de vôtre papier comme vous vous gaussez bêtement de toute une communauté internationale!!
Ce que vous appelez un article n'est étayé que sur des à priori et des clichés où vous mélanger allègrement COSMETIQUE home made et remèdes de grand-mère! Vôtre pseudo-cousine mangeant son muësli en Birckenstock, mais de qui vous moquez vous quand même!

Le lobbying des grand groupes vous a certainement commandé ce tissus d'âneries.

Et pour ce qui est de vôtre remarque sur le fait que les aliments ne se mettent pas sur la peau, je vous suggère d'en toucher un mot à YES TO CARROT pourtant fabriqué en labo, non?!?!

Me faire traiter d'arrierée par quelqu'un s'adonnant à la chasse aux sorcières en 2011 me fait doucement rigoler!
Sur ce je vous laisse aller vous tartiner de tous les dérivés pétrochimiques occlusifs et hépatotoxiques qui vous plairont et rempliront les poches de vos amis et mécènes!

Cordialement une cosmetteuse home made et fière de l'être!

Écrit par : Céline/Ppk | 21/11/2011

Que de clichés invraisemblables !
Bien sûr comme dans tout milieu, il peut y avoir des dérives et des personnes peu scrupuleuses (visiblement ce n'est pas l'apanage du « home made », et le journalisme est autant concerné ;) )

Non seulement l'article est clairement orienté, mais vous avez anticipé la critique évidente de « vendue à l'industrie cosmétique », en faisant mention par deux fois, bien sûr tournée en dérision. Si ce n'est pas un contre argument valable et fondé, c'est encore plus grave, vous faite preuve d'aveuglement (pour ne pas dire d'imbécilité et incompétence patentes !)

Les problèmes de santés posés par des cosmétiques sont bien plus souvent issus de l'industrie, dont des produits qui ont été rappelés par les autorités sanitaires...
Je vous invite à consulter ce document, issu du travail de plusieurs journalistes concernant les pb de santé liés aux produits destinés aux bébés commercialisés par des marques établies :
http://www.c2ds.com/downloads/thematiques/Revue%20de%20Presse%20C2DS%2018%20septembre%202008%20-%20national.pdf

Dans la cosmétique maison, s'il y a des dérives et incompétents, la majorité reste curieuse et s'informe largement avant l'emploi d'un quelconque actif/ingrédient. La qualité des matières premières est un critère majeur que respecte cette communauté (pour grande part).
Nombre d'entre nous ont des compétences et connaissances très poussées et sauraient vous dire comment isoler l'acide hyaluronique (en réalité très simple, même s'il faut maîtriser son environnement, procédés et bonnes pratiques de fabrication)
« La biotechnologie » est un nom pompeux, mais les connaissances élémentaires en chimie sont accessibles.
Vous me faites penser à Molière, faudrait-il des costumes et « diplômes » impressionnants pour assoir des connaissances largement partagées?
Sachez que tout de même, des médecins, pharmaciens, biochimistes etc sont partie intégrante de cette communauté et que la démarche de partage (gratuit) des connaissances est de vigueur dans ce milieu (quand à l'opposé, on voudrait déposer des brevets sur ttes les molécules que la nature nous offre).
Il y a évidemment quelques rares « imbéciles » qui se risquent à donner des recettes et modes opératoires plus que douteux, mais la minorité n'autorise pas à l'amalgame injurieux que vous faites.

Je suis pour ma part heureuse de voir mon entourage (famille et amis) disposer avec mes produits des solutions efficaces que les dermatologues n'ont pas su trouver à leurs problèmes durant des années (psoriasis, eczéma, acné sévère, cicatrices etc etc).
Je me réjouis de voir ces inconditionnelles de grandes marques (achetées en parfumerie de 30 à 200€ les 15ml) jeter ces produits pour ne plus appliquer que les miens, fabriqués humblement dans ma cuisine avec toutes les précautions nécessaires (stérilisation etc)

Les conservateurs naturels, qui ne sont autres que ceux employés par les marques bio, sont efficaces et permettent une conservation très longue !

Quant au pseudo avis d'expert sollicité, il est tout autant impartial que le votre. Mais j'ai du mal à croire qu'un expert ait pu dire des huiles essentielles « on ne contrôle rien, on touilles allègrement des huiles renfermant des principes très actifs » quand celles ci n'ont « d'huile » que le nom !
Les « huiles essentielles » ne sont pas des huiles ! Il existe par ailleurs des he dont on a retiré les « parties allergisantes », et la grande majorité des personnes élaborant leurs recettes connaissent et appliquent les mises en garde relatives à leur emploi (enfants, femmes enceintes, he photo-sensibilisantes etc)

Pour le concombre, sachez que l'huile de concombre est très employée et que l'actif mentionné est disponibles à celles qui le souhaitent ;)
Et appliquer un masque de « rondelles de concombre », même si ce n'est en rien représentatif des pratiques usuelles de celles et ceux qui élaborent leurs recettes, n'est en rien dangereux. Ce que les graines renferment ne se trouve pas dans la « chaire», mais l'inverse est aussi vrai (minéraux, vitamines... pour une composition plus détaillée http://www.aprifel.com/fiches,produits,impr.php?p=74).
De plus, ne serait-ce qu'appliquer un produit froid (sache de thé, concombre, coton imbibé d'hydrolat de bleuet ou autres exemples de « recettes de gd mère » puisqu'ils vous sont chers) reste efficace pour les pb de micro circulation en agissant sur les capillaires...

Ce qui doit gêner, c'est qu'on puisse actuellement dépasser la qualité de la majorité des produits qui nous sont vendus « prêts à consommer » à coup de campagnes publicitaires, avec les petits moyens de particuliers soucieux de bien faire, du respecter de l'environnement et de l'éthique

Bref, je rejoins les réactions que votre caricature a suscitées. Nous serons nombreux à ne pas (plus) lire votre prose mensongère !
Ah et un ptit mot d'une aïeule du même âge que la votre : « Il y a des personnes de sa génération -comme pour les suivantes- qui sont de parfaits imbéciles et qui tiennent des propos dont il ne faut pas tenir compte »

Écrit par : Célimène | 21/11/2011

Je ne pense pas être une arriérée, je pense au contraire que la sphère "hand made" regorge de joyeuses "allumées" en avance sur leur temps.Nous sommes conscientes que se tartiner de pétrole à prix prohibitifs et faire partie d'une société de moutons n'est pas pour nous....je suis chimiste de formation et j'ai travaillé de nbreuses années dans un labo médical. Lorsque je tambouille et savonne, je ne m'applique pas juste du yaourt sur le visage, mes formules sont un peu plus étudiée que cela. Je n'ai jamais eu de problème avec ma peau depuis que je tambouille ce qui n'a pas toujours été le cas avant.J'espère, MADAME loly,que vous avez été grassement payée par le lobby beauty & pharmacy car si votre magazine vous vire, je ne donne pas chère de votre carrière "journalistique".
Vous faites preuve d'un travail peu fouillé et d'un parti pris tout à fait ridicule.

Écrit par : flobio | 21/11/2011

Fière d'être arriérée depuis bientôt plus de 9 ans parce que mes enfants étaient allergiques aux produits chimiques contenus dans les lessives et autres produits pour bébés pourtant vendus par de grands laboratoires... Étrangement ils se portent bien mieux depuis que je me procure mes produits de base bio et naturellement et que je les améliore avec mes petites touches de cosméteuse en herbe sans prétention... Il faut avouer que je suis plus tentée de faire mes produits d'entretien maison ! Ha ! Honte à moi, je n'achète pas de produits nettoyant chimiques aux parfums de synthèse non plus !
Jusqu'à présent je n'avais jamais acheté et lu votre magazine mais après avoir lu cet article sur les foldingo qui tambouillent dans leur cuisine je ne risque pas de l'acheter un jour et ma fille non plus !!

Écrit par : Anissina | 21/11/2011

Chère madame Loly Clerc ( oh, je vous ai appelé « madame » ? Excusez-moi ) :
En lisant cet exemple de conneries, âneries et stupidités, je ne peux être qu'étonnée de savoir que n'importe quel journaliste comme vous (oh, je vous ai appelé « journaliste» ? Excusez-moi, je ne voulais pas insulter les journalistes en vous appelant comme ça), peut publier sans impunité in article comme le votre. Incroyable. Mais ce n'est pas la faite à vous seulement, mais aussi à toute l'équipe de rédacteurs, éditeurs et tout le personnel responsable de la publication de cet article, qui pue absolument à pression des grandes compagnies cosmétiques.
Si celui-ci est le type d'articles que vous publiez, comment pouvez-vous vous appeler un magazine sérieux ? Informez-vous, recherchez, contrastez vos informations, et, peut-être dans un futur on pourra voir un article sérieux et bien écrit dans votre magazine.

Écrit par : María | 21/11/2011

Comme beaucoup de personnes je réagis à l'article concernant les cosmétiques homme-made qui à mes yeux n'à rien d'un vrai article digne d'un magazine.
La journaliste qui l'a écrit est clairement partial , elle n'apporte aucune reflexion mais se contente de vehiculer des cliché et n'a visiblement pas fait beaucoup de recherche concernant ce sujet.
Mais ce que je trouve le plus choquant c'est la méchanceté qu'elle y a mit. Certe tout le monde est libre de ses choix et de ses opinions mais ce n'est pas une excuse pour se montrer aussi insultante et méprisante envers des personnes qui ont choisi une manière différente pour leur relation avec les cosmétiques.
Car moi aussi je fait partie de cette communauté d'inconsciente qui ne regrette pas ses choix.
Cette article est vraiment navrant.

Écrit par : virginie | 21/11/2011

"Le journalisme est l'activité qui consiste à collecter, rassembler, VERIFIER et commenter des faits pour les porter à l'attention du public à travers les médias."
http://fr.wikipedia.org/wiki/Journalisme

Madame,vous avez le droit de ne pas être d'accord. Mais pas de juger, ni d'insulter, et encore moins de donner des informations fausses à votre lectorat. Un peu d'éthique professionnelle ça ne fait pas de mal ...

Laure, arriérée parmi tant d'autres ...
P.S : j'ose faire mes gâteaux moi-même aussi, serais-je plus arriérée qu'arriérée ?!! ...

Écrit par : Laure | 21/11/2011

Ne me dites pas que vous l'avez payée pour écrire cette M... je ne supporte pas les gens qui ne vérifient pas ce qu'ils avancent, qui parlent sans savoir! un vrai travail de journaliste ne se limite pas à gribouiller devant sa télé par flemme de sortir ses fesses sur le terrain. C'est quand même intéressant de découvrir des mondes que l'on ne connait pas! pourquoi autant d'obscurantisme? Mlle Loly serait elle de la génération jeux vidéos que nos grand-mères ne fréquentent pas? la réalité est ailleurs dans la vraie vie!! Va falloir lui faire mettre le nez dehors à la petite jeune fille, sinon elle va pourrir sous son fond de teint plastifié aux phtalates!
Je ne sais pas quel âge a cette personne, mais son cerveau empoussiéré de "on m'a dit" a vraiment besoin de prendre l'air pour nous pondre du "j'ai testé..."
Un conseil, envoyez là au travail, elle a pris du retard!
Quelle désolation!

Écrit par : Cécile | 21/11/2011

Vous salissez le métier de journaliste par votre manque de professionnalisme.
Avant d'écrire quoi que ça soit, on commence par se documenter sérieusement sur le sujet.
Je ne comprends pas que la réduction cautionne un article pareil.

Je boycotterai à l'avenir ce journal si peu sérieux.

Écrit par : vanda | 21/11/2011

Votre beauté, un magazine que je n'achète plus depuis fort longtemps tant il est empreint de superficialité. Cet article plus que médiocre de Mme Loly vient confirmer ma pensée. Les arguments avancés dans ce torchon sont facilement discutables, et je suis pour ma part fière de faire partie de cette communauté de femmes qui ont osé se lancer dans la cosmétique home made.

Écrit par : miss lollipop | 21/11/2011

Comment mlle clerc peut elle se permettre des affirmations aussi insultantes!! Je pourrais répondre à l'insulte par l'insulte vu les difficultés de compréhension de cette pseudo journaliste!Mais ça pu trop le mepris, l'ignorance et la betise !A se demander si elle aurait pas un interet payé quelconque a vouloir démolir les cosméteuses?
Je me contenterais donc de ne plus jamais acheter votre magasine!!

Écrit par : krystel | 21/11/2011

De pareilles âneries font grand tort à une communauté importante et loin d'être arriérée!
Merci de faire votre travail de "journaliste" et de vous documenter un minimum avant de pondre un article pareil!

Écrit par : lily | 21/11/2011

Madame, vous n'avez de journaliste que le nom, et je vous conseillerais de changer de méthode d'investigation avant de pondre un article. Votre ton méprisant, condescendant est une insulte pour beaucoup d'entre nous et vous êtes tout sauf objective. Je ne sais pas pour quelle(s) raison(s). Je ne peux que vous parler de l'amélioration de ma peau, mes cheveux depuis que j'ai banni de ma salle de bains les cosmétiques classiques et leurs chapelet de composés chimiques et dérivés du pétrole. Renseignez-vous mieux la prochaine fois, si vous en êtes capable et si vous acceptez de remettre en questions votre jugement. Ce qui n'a pas l'air d'être le cas. Je déplore également que le magazine "Votre beauté" ait cautionné un tel torchon. C'est une honte.

Écrit par : Graine de Calice | 21/11/2011

Comme la plupart de mes camarades cosméteuses, je tiens à réagir à l'article de Mme Loly Clerc sur les cosmétiques maison,, résultant visiblement d'un manque total d'information et/ou d'une mauvaise foi palpable.

J'invite donc Mme Clerc, qui semble penser que les produits industriels sont safe et les produits home-made empoisonnés,

1 ) à se documenter en consultant d'une part le guide Cosmétox 2011 édité par Greenpeace

2 ) à pointer son petit nez sur le site Aroma Zone, où elle découvrira peut-être que SI, les actifs cosmétiques qu'on trouve dans les "vrais produits" s'achètent, que leur traçabilité est irréprochable et que des fiches techniques très complètes sont à la disposition des utilisatrices

3 ) à taper "vivisection" dans Google Image et à se questionner : "est-ce que je le vaux bien ?"

Ce sera tout.
Et des excuses seraient les bienvenues, ça me semble le minimum, quand par son manque de professionnalisme, on insulte une communanauté toute entière.

Écrit par : Hiljainen | 21/11/2011

Je suis déçue par votre magazine et j'y suis abonnée. L'interview sur la cosmétique fait maison ne va que dans un sens. Il aurait été bien de mettre un autre avis. Je me disais que votre magazine essayait de "vendre" de plus en plus mais je le trouvais quand même sympa car il y en avait pour tous les budgets.
Or cet article publié montre qu'il n'y a que les cosmétiques fabriqués qui sont bons... Dorénavant j'espère que votre magazine proposera des bons de réduction pour ces formidables produits... c'est vrai qu'une tranche de comcombre est dangeureuse...
Un mot : déçue

Écrit par : misslilie | 21/11/2011

Eh bien, quel buzz ! Bravo Loly !
Etant un homme, porte parole officiel du retour à une cosmétique plus slow et plus saine, je vais me permettre de me faire l'avocat du diable...
Je pense que l'article de Loly Clerc décrié ici est très intéressant. Il reflète en effet une tendance lourde du journalisme beauté que tous les commentaires incendiaires ne pourront pas modifier d'un coup de baguette magique. Les journalistes beauté font leur travail : elles s'informent avec des communiqués de presse et des interviews qui leur sont proposés d'une façon très élégante par des marques. Marques qui elles mêmes sont sincères et qui croient en leur discours pseudo-scientifique.
Je dis pseudo-scientifique car il est clair qu'un "brainwashing", un lavage de cerveau inconscient, existe. Dermatologiquement parlant, il est évident qu'une huile végétale d'argan aromatisée au bois de rose est bien plus active et nutritive que n'importe quelle formule standardisée de la cosmétique conventionnelle. Les cosmétiques classiques contiennent bien trop d'excipients inertes pour pouvoir réellement faire la différence. Et si les nouvelles molécules innovantes qui sortent à chaque saison font le buzz, c'est parce que le discours qui les accompagne se base sur un rêve qui nous habite toutes et tous : la beauté optimale et la jeunesse éternelle. Mais tout professionnel du secteur sait très bien que les résultats d'un produit cosmétique resteront toujours : cosmétiques !
Les cosméteuses ont en effet un petit côté ringard et sorcières, voir les commentaires ci-dessus vous donne un aperçu de leur verve ;-) Mais il faut les aimer et les remercier. Les respecter aussi. Elles sont la seule réelle innovation du monde de la cosmétique depuis ces 20 dernières années : Elles ont porté l'avènement d'un BIO de qualité, de l'éviction d'ingrédients pétrochimiques et de formules non écologiques.
VOTRE BEAUTE n'a pas eu tort de publier l'article de Loly Clerc, mais il est certain que celui-ci invite à un débat qu'il faudra mener à charge et à décharge. Et comme je le fais dans certaines de mes vidéos bien connues sur la blogosphère, je vous invite à bien lire les étiquettes de nos formules favorites avant de boucler l'article qui fera suite : http://www.lessentieldejulien.com/2011/09/tribunal-de-la-beaute-les-beaux-parleurs/
A votre disposition pour vous inviter à consommer mieux la beauté, avec autant de bon sens et d'intelligence que de glamour...

Écrit par : Lessentieldejulien | 21/11/2011

Bonsoir,
j'interviens également au sujet de l'article sur les cosmétiques maison. Inutile de redire encore combien je l'ai trouvé partial et mal, voire pas du tout documenté. Outre la partialité non dissimulée dont il fait preuve, c'est le manque de rigueur journalistique qui me choque.

Mon métier est d'apprendre à nos jeunes élèves la rigueur dans leurs recherches, le croisement et la vérification des informations trouvées et je suis accablée du bien piètre exemple que vous donnez de votre profession. Je ne vous rappellerai pas en quoi consiste le métier et la déontologie du journaliste, il semblerait que vous ayez déjà sous votre plume de nombreux essais et articles, mais j'ose espérer que ces derniers ont tous été rédigés et documentés avec une rigueur journalistique vraie et indiscutable.

Toutefois, par principe de précaution et afin de ne pas me décrédibiliser, j'éviterai de proposer vos ouvrages ainsi que les magazines dans lesquels vous écrivez à mes élèves, quels qu'ils soient, à l'avenir.
C'est dommage, en un seul et unique article, vous arrivez à semer le doute sur la crédibilité de vos précédents écrits...

L'humain en vous a le droit de ne pas aimer ce que nous faisons, la journaliste en vous a le devoir d'étayer son discours lorsqu'il est public, il ne s'agit pas là d'une conversation autour de la dinde de Noël avec votre cousine.

Écrit par : FD | 21/11/2011

Le lobbying industriel pousse à faire dire n'importe quoi, tout ça pour une histoire de gros sous!!
C'est tout simplement ecoeurant!

Écrit par : erytrine | 21/11/2011

Une arriérée de plus et ma foi, qui n'a pas du tout l'intention de progresser.Votre article est dommageable pour la cosmétique maison, malheureusement, vous ne savez pas du tout de quoi vous parlez et cela est grave pour l'exercice du métier qui est le vôtre. Je ne chercherai pas à vous convaincre que les produits "fait maison" ont des qualités supérieures aux crèmes du commerce, ce serait peine perdue, vous avez des idées bien arrêtées et bien arriérées, comme moi en quelque sorte sauf que j'ai fait l'expérience des deux, la cosmétique traditionnelle et la cosmétique maison et pas vous. Je doute que cela vous intéresse mais ma motivation première était mon refus de continuer à utiliser des produits testés sur animaux, vous savez, les beaux pots de crème et flaconnages divers derrière lesquels se cachent tant de souffrances, de cris, de sang "parce que nous ne le valons pas.." Je ne reviendrai jamais à la cosmétique traditionnelle et partie comme vous l'êtes, vous ne viendrez sans doute jamais vers la cosmétique maison. A chacune son choix, sa conscience et ses convictions.
Pas vraiment ravie de vous avoir lue.

Écrit par : Sophie | 21/11/2011

Madame CLERC,

J'imagine que vous avez écrit cet article sur un coin de bureau, pressée car vous n'aviez rien à rendre pour ce numéro.. Dans ce cas, c'est pitoyable mais excusable, dans le cas contraire, restez en à écrire vos recueils sur les gagnants du Loto.. Écrivain, oui, journaliste.. c'est un bien joli mot pour votre article!
Ma famille n'évolue pas dans ce que vous nous avez laissé, les dérivés pétroliers et autres Bisphénol que votre génération a si bien su nous léguer, au prix de je ne sais quelle révolution. Peut être n'aviez vous pas toutes les informations en mains? Maintenant nous si, et c'est avec un esprit éclairé que nous évoluons dans le Home made.Ce n'est pas une lubie ou un loisir, et nous ne nous flanquons pas un "masque au fromage blanc sur le visage" les dimanches après midi pluvieux,(et si c'était également l'une de vos caricatures, le soir je n'attends pas l'"Homme" un tablier noué autour du ventre , ma mise en plis sous le casque..) c'est réellement un état d'esprit, vous en déplaise.
Évitez de faire passer votre point de vue pour une assertion Mme CLERC, en utilisant les réponses dirigées d'un scientifique.

En espérant vous relire sur ce sujet.

Écrit par : Mag | 21/11/2011

Comme beaucoup, je suis outrée et énervée par cet article.
Oui madame moi aussi je fais mes cosmétiques, mes savons et mes produits ménagers et cela depuis plus de 3 ans maintenant et bien oui depuis il y a eu un grand changement dans ma vie : ma peau est devenue beaucoup plus belle, moins sèche et beaucoup plus douce et finies pour moi les allergies que me donnaient vos crèmes high tech! mes cheveux, parlons en : depuis que j'ai arrêté les colorations chimiques et que j'utilise du henné, j'ai retrouvé les cheveux de mon enfance, il faut dire que je fabrique aussi mes shampoings et après shampoings!
quant à mon linge, je le lave avec une lessive maison ou de la lessive à la cendre et fini là aussi les réactions allergiques provoquées par les lessives chimiques
Si faire tout cela c'est être "arriérée" alors OUI je le revendique, je suis arriérée et heureuse de l'être
et jamais plus je ne repasserais aux produits que nous propose l'industrie.
Alors de grâce Loly Clerc renseignez vous correctement et faites votre travail de journaliste avant d'écrire de telles bêtises
L'immersion est à la mode dans les milieux journalistiques et bien un conseil partez donc en immersion dans le monde de la cosméto home made et vous aurez de belles surprises

Écrit par : tanit | 21/11/2011

Bravo a la rédaction qui vient de se mettre en un "article" des centaines de lectrices a dos et vous savez a quel point les femmes (même les arriérées dont je fais partie) aiment échanger leurs impressions et idées !!!
Je suis peinée de lire autant de bétises sur un ton si méprisant, Melle je vous souhaite un bon mal de tête pour la semaine a venir !!!
Dommage cet article aurait put être un bon article, je crois vraiment que vous avez tout faux !!!

Écrit par : flacons & petits pots | 22/11/2011

Wow, en descendant la liste des nombreux commentaires négatifs pour vous et votre article madame Loly, j'ai vue des cosméteuses que j'aime suivre et j'en ai découvert d'autre. Je tiens donc à vous remercier pour le torchon que vous nous avez pondu. Que ce soit tout de même de dernier de la sorte hein ?
Questions : qu'elles sont vos sources ? Outre le monsieur truc machin et votre soi disant cousine.
Pourquoi un article avec autant d'acharnement ?
Avez-vous été victime d'une erreur avec des produits cosmétique maison (ne nous le cachons pas, c'est possible)?
Vous avez le droit de ne pas aimer la cosmétique maison, mais de là à traiter les cosméteuses de sorcières arriérées en les pointant du doigts comme si elles commettaient un crime exigeant une punition sévère est inacceptable à mon avis.
Vu votre manque de professionnalisme, d'objectivité et de recherches j'exige des excuses de votre part.
Je vous dis bien à vous tout de même

Écrit par : Marie-Cloé | 22/11/2011

Vous voilà rhabillé pour l'hiver, notez que vous l'avez bien mérité !

Écrit par : Ka | 22/11/2011

Et une arrièrée de plus ^^

Je suis autant choqué que toutes les autres personnes ici.
Je suis cosméteuse depuis un peu plus d'un an maintenant, et je peux vous dire, que jamais je ne reviendrai aux produits chimiques.

J'utilise que des produits bio coté cosmétiques et hygiene de la maison. Et je fabrique la creme pour ma puce de 4 ans qui faisait beaucoup d'eczema. Et vous savez quoi? Cette creme (un liniment modifié) a fait des miracles là ou les corticoïdes et autres cremes douteuses ont échouées.
Ma fille ne fait casiment plus d'eczema, sa peau est redevenu toute belle et j'ai meme convertis enormement de personne avec cette creme.

Ma famille est accro à mes cosmétiques et autres gels douches, et leur peau aussi !!!

Même mon homme adore, alors c'est pour dire !!!

Vraiment, la prochaine fois, avant d'écrire des bêtises aussi énormes, renseignez vous. Je suis certaines que les arrièrées que nous sommes, seraient prêtes à vous envoyez quelques uns de nos produits pour que vous les testiez et que vous constatiez par vous même le bienfait que ça peut apporter.

Écrit par : Jess | 22/11/2011

D'ailleurs vous expliquez comment le faite que ma fille et moi faisons de l'eczéma quand on se lave avec des savons et gels douches industriels non bio? Ou avec des cremes chimiques?

Y'a pas photo, je prefère etre une arrièrée et avoir une belle peau ^^

Écrit par : Jess | 22/11/2011

eh bien je vais en rajouter une couche par ce que je outrée!
comment une journaliste qui se dit journaliste qui a écrit un certain nombre de bouquin qui ont du être un minimum réfléchis, si vous les pondez comme cet article ça ne me donne même envie de les lire je trouve honteux d’écrire des inepties pareilles sans connaitre un sujet a fond. j’espère que les sujets que vous traitez dans vos livres ont été le fruits de recherches approfondies et approuvées !!
en tout cas a cause de votre débilité et votre ignorance et votre manque de professionnalisme vous vous êtes mis a dos de tout un groupe de cosméteuses et j'en fais partie et nous sommes nombreuses et solidaires !!
pour la rédaction je n'achetais pas votre revue mais vu le manque de sérieux je passerais mon envie de lire ce type de journaux. j’achèterais plutôt chez vos concurrents moins sectaires et plus professionnels et qui nous donne par exemple des recettes home made.
et juste pour info je fais mes cosmétiques depuis plus de 2 ans et je m'en porte nettement mieux !!

Écrit par : violette | 22/11/2011

eh ben je ne savais pas que faire ses produits home made, cuisiner de bons plats, gâteaux... pour sa famille est être arrièrée. Ben au moins ma famille se porte bien ainsi que mon porte-feuille car il ne sert plus à payer des produits bourrés additifs, pétroles... Ni TESTES SUR LES ANIMAUX !

Effectué des recherches avant d'écrire !

Écrit par : Magali | 22/11/2011

Encore une "arriérée" qui est outrée par se tissu d'âneries débité par une journaliste mal renseignée pour écrire des idioties pareilles ou soudoyée par l'industrie cosmétique, allez savoir...

De toute évidence ma pauvre dame vous n'avez aucune idée de ce qu'est le home made ! Comme bon nombre ma peau me dit merci depuis que je fabrique mes cosmétiques !

Un petit atelier cosmétique vous ferait le plus grand bien. J'ai une excellente adresse pour vous : http://www.aroma-zone.com/aroma/page_boutique.asp#atelier
faites un petit tour sur leur site et vous verrez que nous ne jouons pas aux apprenties sorcières madame !

Écrit par : misstambouille | 22/11/2011

Heureusement que nous "les arriérées" on s'informe, on fait des recherches avant de composer une crème home-made ... ce qui n'a pas l'air d'être votre cas quand vous écriver un article!

Il me semblerait juste que vous réagissiez Madame Clerc et tant qu'à faire revoir votre copie!!!

Écrit par : Françoise | 22/11/2011

Avant de donner mon avis concernant cet article qui fait tant de bruit, j'ai pris le temps de parcourir votre magazine. Les fabricants de cosmétiques industriels sont à l'évidence votre gagne pain, aussi ne suis-je suis finalement pas si surprise que cela de voir paraître cet article de désinformation sur la cosmétique fait maison. Je me permets cependant de rappeler à l'auteure que la définition de l'obscurantisme, selon le Larousse, c'est l'opposition à la diffusion de l'instruction, à la raison, et au progrès. Au vu de cette définition, on est en droit de se demander qui pratique réellement l'obscurantisme ?

Beaucoup de choses ont déjà été dites sur cet article, donc je ne m'attarderai que sur l'une des questions de Mme CLERC, qu'est-ce qui poussent des femmes intelligentes à rejeter les produits cosmétiques manufacturés ? Mme CLERC, vous êtes vous réellement posé la question ?

Je vais essayer d'être impartiale. Votre cousine Emilie vous accuse dêtre vendue à l'industrie cosmétique, après tout, elle vous a peut-être mal cernée ? Vous êtes peut-être juste mal informée ? Afin de vous éclairer, succinctement, sur les raisons qui m'ont personnellement poussées à fabriquer moi-même mes cosmétiques je vous conseillerai de regarder cette petite vidéo qui est ma foie très explicite : http://www.youtube.com/watch?v=SmZiQ_f1DFY&feature=share&hd=1

Et pour finir, si cela peut vous rassurer, nous avons des fournisseurs très compétents avec des fiches techniques très complètes. Nous avons également de nombreux actifs à notre disposition, de l'acide hyaluronique (et oui) en passant par l'extrait d'orchidée royale. Et personnellement je préfère m'enduire d'une crème avec 0,1 % d'acide hyaluronique issu de blé fermenté par des levures plutôt que, son équivalent issu de crêtes de coq broyés puis traités chimiquement !!!

Toujours pour votre information, quelques exemples d'actifs utilisés en cosmétique maison : http://www.aroma-zone.com/aroma/actifs_anti-age.asp

Et pendant que l'on y est nous avons aussi des conservateurs, si si, regardez : http://www.aroma-zone.com/aroma/conservateurs.asp

Nous avons juste choisi d'utiliser des ingrédients naturels, parfois issus de biotechnologies, nous ne sommes pas des arriérées nous sommes justes très bien informées.

Et puisque vous avez l'air d'envier votre cousine, je ne peux m'empêcher de vous conseiller de l'imiter, non pas en vous aspergeant d'eau de rose mais d'eau de carotte ! En effet cette dernière convient parfaitement aux peaux matures et irritées, ainsi qu' aux teints brouillés. C'est également un actif bien être, un tonique général qui aide le corps à s'adapter aux changements de saison, qui apporte un sentiment de stabilité, et qui s'utilise en cas d'angoisse liée à une perte de repères. Et il parait même que la carotte rend aimable….

Écrit par : Floredesiles | 22/11/2011

Franchement je vous trouve bien sévère avec cette journaliste.

Elle a le droit de pas être trop intelligente...

et ne rien y connaitre...

il faut juste rire de ses idioties...

sauf qu'elle y croit lol...

moi qui pensait que les journalistes se renseignaient avec d'écrire un article????????

et si elle nous pondait un article sur les produits à base de pétrole pour faire le max de fric.... et pleins d'autres produits qui doivent lui faire envie...

alors on lui donne une chance, rencontrer quelqu'un qui s'y connaisse et qu'elle fasse un vrai papier journalistique.

enfin vu son intelligence ... elle va pas y arriver

Écrit par : Sylvie | 22/11/2011

j'ai été ravie d'apprendre que je suis une apprenti-sorcière avec des verrues sur le nez, qui tambouille dans mon chaudron et qui est une arriérée!!!

Je ne savez pas qu'insulter les lectrices et lecteurs étaient la bonne méthode pour vendre un magasine....

Et pour info, car visiblement vous en manquez, nous ne sommes pas arriérés, nous sommes en avance sur notre temps ou tout simplement dans notre temps, celui du retour à la nature et aux produits sains.
Et nous, nous sommes suffisamment bien informés pour savoir que les produits de l'industrie ne contiennent pas que des produits inoffensifs

A ce titre je suis fière d'être une arriérée!!!

Écrit par : laetitia | 22/11/2011

moi je me demande une chose : avez vous vraiment des compétences en journalisme ? pourriez vous citer vos sources ? d'où proviennent vos informations ? en lisant votre article je me demande où vous avez bien pu aller chercher tout çà ! j'ai l'impression de lire un devoir d'école d'une lycéenne qui n'aurait pas eu le temps de travailler sur son devoir et qui devait le rendre impérativement le lundi suivant ! êtes vous rédactrice en chef du magazine ? n'y a t il pas eu de corrections notamment sur la virulence de vos propos mais aussi sur les sources utilisées ? il n'est tout de même pas difficile, avec les moyens que nous avons, notamment internet, de se documenter, de prendre contact avec des vraies cosméteuses, avec des fournisseurs de matières premières, avec des références dans ce domaine tout simplement ! il ne suffit pas de tomber sur un article mal ficelé et lui même mal documenté et s'en inspirer pour faire un article ! sachez qu'un bon nombre de cosméteuses sont diplômées de chimie, biologie, médecine, aromathérapie et autres et sont certainement plus compétentes dans ce domaine que vos soit disant professeurs ou autres sources qui ne s'intéressent même pas au problème et qui sont fermés à ces pratiques qu'ils disent douteuses ! ces hommes et ces femmes sont passionnés et ne prennent pas leur santé et celle des autres à la légère ! elles se documentent, utilisent des plantes et autres produits naturels avec les précautions nécessaires et non comme vous l'avez dit en jouant les apprentis sorciers !
je pense madame que des excuses seraient les bienvenues et peut être qu'une rencontre avec des références de la cosméto home made vous aiderait à ouvrir les yeux ! nous n'avons jamais dis qu'il fallait adhérer à la cosmétique maison, chacun est libre de penser ce qu'il veut et ce qui lui semble le mieux plus lui, mais simplement nous méritons comme n'importe qui un peu de respect et de considération ! je pense que nous n'avons pas mérité ces monstruosités

Écrit par : baloochou | 22/11/2011

Hé bien je sais dorénavant que les journalistes des magazines n'en sont pas.......Vos collègues devraient vous remercier de les avoir vendues....

Écrit par : Muriel | 22/11/2011

Je viens de lire cet article non plutôt ce torchon "ce soit disant coup de gueule ! de Mmme je ne sais plus....
Franchement je me sens blessée car autant de haine pour la cosmetique maison...peux-être Madame avez-vous une commission des grandes marques de cosmétiques.... Si ce n'est pas le cas, alors là je me demande pourquoi vous n'avez pas essayé de vous mettre en relation avec certaines d'entres nous pour avoir les deux sons de cloche, votre ami la pauvre a dû se sentir bien seule devant autant de méchanceté gratuite envers nous les cosméteuses, pour votre information nous ne faisons pas de la cuisine, nous pouvons avoir accès à beaucoup matières premières, et nous pouvons faire des crèmes aussi bonnne voir mieux que ce qui se vends.
Je trouve qu'un article qui raconte juste les conversations que vous avez eu avec votre amie, à propos de la cosmétique maison c'est vraiment pauvre comme article, je sens dans votre article tellement de haine et d'ironie que je me pose la question, mais pourquoi en avez-vous autant contre nous ????
Croyez-vous vraiment tout ce que vous avez écrit ? après réfléxion ? en fait y-at'il eu reflexion ? un journaliste doit prendre des informations sans pour autant donner un avis aussi démesurer. J'espère bientôt que le magazine nous permettra d'avoir un droit de réponse dans le prochaine magazine ça sera au moins déjà ça !

Écrit par : COSMEJANE | 22/11/2011

C'EST HONTEUX !!!!!!!!!!
Rien de plus à rajouter à tout ce qui a été dit !!!
Quel pub pour votre magazine, je ne risque plus de vous donner un seul sous !!!!

Écrit par : MiiWW | 22/11/2011

Ouhaaaaaaa l'arrieré, elle ne s'est meme pas renseignée avant d'ecrire son article !!!!!!

Hônnetement, pour une journaliste, je dois dire que cet article est une HONTE !! Moi j'irais me cacher !!! Deja parce qu'il raconte n'importe quoi, sans recherche réelle sur le Home Made, et de plus parce qu'il est écrit n'importe comment, avec une histoire inventée de cousine et grand mère, avec une fin tombé de je ne sais où qui cloture cet article d'une façon aussi débile que la manière dont il a commencé !!!

Et cet expert en cosmetique... Laissez moi rire !!! Forcement il ne va pas defendre le Home Made, parce que ça "l'emmerde" de bosser pour rien !!! C'est que quelque part, il sent le danger que represente le Home Made pour lui parce qu'aujourd'hui, c'est toute une communauté de femme intelligente (comme à bien voulu nous appeler Loly, c'est trop gentil) qui a décidé de maitriser ce qu'elle applique sur son corps, en arretant cette confiance aveugle envers tout ce qui est issu du commerce pour ne faire que du fric !!!

Si cette fameuse Loly, soit disant journaliste avait fait son travail, elle se serait interressée de près au vraies cosmeteuses Home Made et non à sa seule cousine aussi arriérée qu'elle (puisqu'inventé de toute piece... vu le peu de repondant pour defendre le Home Made), et elle aurait découvert que non seulement la cosmeteuse HM ne fait pas ses produits elle meme pour faire des économies et qu'en plus de ça, au lieu de dépenser ces soit disante économies dans le maquillage dernier cris des grandes marques, et bien, elle le fait elle meme aussi, dans sa cuisine, au milieu des pepins de concombre !!!!

Pour vous faire pardonner d'une telle injure envers toute une communauté, Loly doit suivre un cours de cosmetique Home Made et en faire un vrai reportage dans votre magasine !!! Quand elle verra qu'il suffit de passer une seule fois le coton imbibé de son demaquillant maison, contrairement à tous les demaquillants du commerce qui en plus coutent les yeux de la tete, on en reparlera !!!
Sinon, je ne vois qu'une solution: que Loly démissionne, parce que l'écrire ce n'est pas son fort, ce texte est d'une narration ennuyeuse... Seule la joie de pouvoir venir faire mon contre commentaire a maintenu en eveil ma lecture !!!

Ah, et evidemment, je ne deboursera plus un centime pour vous... Et comme jusque là je n'en avais encore jamais déboursé un seul, ça tombe bien, je peux me dire PAS DE REGRET !!!!

Écrit par : Le miel et les abeilles | 23/11/2011

Je pense que derrière vos tonnes de cosmétiques industriels, reçues gratuitement par les plus grandes marques, vous ne voyez pas grand chose... Il est très dommageable de lire de tel propos, car un "article" comme le votre n'en est pas un...
La communauté adepte des cosmétiques home made est loin d'être ariérée! Et d'ailleurs, nous devrions toutes porter plainte contre ces propos diffamatoires! Je pense que vous n'êtes ni à même de juger le bien fondé des industries cosmétiques, ni celle des cosmétiques home made. Vous tenez des propos indignes du métier de journaliste! Vous ne vous basez sur aucune étude... mais où étiez vous qd vous avez écrit cet article? Dans la cave, sans lumière d'un laboratoire cosmétique? Au fin fond d'une grotte sans accès à internet! Car oui, internet, heureusement, dément votre article, mais à priori vous n'aller pas sur les bon sites! Je pense sincèrement que vous devriez revoir votre copie, chère Loly, adepte de vos produits cancérigènes offerts... J'ai l'impression de lire une dissertation faite par une enfant...
Malheureusement, c'est tout un magazine que nous remettons en cause aujourd'hui! Vous avez cautionné cet article, insultant pour beaucoup d'entre nous! Marie Claire au même titre... c'est une honte....

Écrit par : LPS | 23/11/2011

Mon arriérée d'épouse m'a parlé d'un "article" sur le home-made et le tollé qu'il provoquait.
Je me suis empressé d'aller lire tous les coms, pffffffffff dur dur le boulot de "journaliste", comme je vous plains.
Sachez juste que j'utilise tous ces produits de sorcières depuis des annnées et que je vais bien, de même que je me régale avec mes pâtisseries home made sans huile hydrogénée.
Je pense que tout a été dit dans les coms précédents mais par soucis d'information et afin d'être constructif dans les discussions avec mon épouse, euh que dis-je, ma sorcière bien aimée, je m'en vais faire l'effort de vous lire.....

.... Ouf de retour juste à temps pour boucler mon com. Madame, mademoiselle, de grâce, revoyez votre copie et présentez vos excuses avant d'être ensorcelée ou changez de métier.

Écrit par : Mrcoons | 23/11/2011

Depuis un an maintenant, je suis arriérée, c'est dingue, non?
Depuis un an, je connais les ingrédients de mes cosmétiques home-made et leur utilité, c'est dingue, non?
Depuis un an, je juge et je choisis moi-même en toute conscience ce que ma peau reçois et elle me le rend bien, c'est dingue non?
Qu'est ce que ça fait du bien d'être arriérée!

Écrit par : Colibis | 23/11/2011

Je ne comprends pas tous ces commentaires contre Loly et les laboratoires cosmétiques. J'ai récemment reçu en échantillon une crème super qui effacent les rides et les taches.
Bon c'est vrai que dans les premiers ingrédients il y a de l'alcool. Quand je la mets la peau tire un peu et devient rouge.
Bon c'est vrai que sur l'étiquette il est écrit : tenir hors de la portée des enfants mais je n'ai pas d'enfant donc pas de problème !
Bon c'est vrai que sur le verso de l'étiquette il y a une grosse croix noire sur fond orange.
Mais je n'ai plus de rides, d'ailleurs je n'ai plus de peau : la crème l'a rongée.

Sans rire et pour arrêter là, ma peau n'a jamais été aussi belle (je n'ai plus de boutons) et mes cheveux se sont normalisés alors qu'ils étaient gras.
Vive le Home Made.

Mme Loly allez donner des petits pots avec des bouts de verre dedans à vos enfants, allez manger vos plats surgelés pleins d'huile de palme qui boucheront vos artères, tartinez vous de crème qui vous feront devoir prendre des hormones pour tomber enceinte et qui féminiseront votre petit gars (et oui, c'est beau un garçon avec des mamelles ! Quand à votre fille qui aura ses règles à 6 ans que lui direz vous ?
Et pour finir soignez bien votre cancer !
Vive les industriels !

Écrit par : Sthelena | 23/11/2011

Je pense que tous a été dis!!! VIVE LE HOME MADE !!!

Écrit par : Lodaï | 23/11/2011

Pfff
Moi je pense que cet article est juste la pour empêcher les lectrices qui veulent s'essayer à la cosmeto home made de le faire...
Les grandes marques de cosmétiques ont trop peur pour leur chiffre d'affaire!!!!

Écrit par : Sania | 23/11/2011

Madame L.C; a publié en 1994 : " Je dépense donc je suis"
Tout un programme!!!
Je vous remercie madame, de nous avoir montré à quel point les cosméteuses "home made" deviennent dérangeantes!
le buzz pour le buzz, c'est tendance: est ce digne d'une enquête journalistique? La méthode frise "l'Inquisition", hors des cosmétiques industriels, point de salut!"
Je crains néanmois que vous n'ayez à revoir votre copie...

Il m'arrive régulièrement d'acheter " votre beauté " car il est toujours instructif de connaître et d'apprendre ( avant de parler ou d'écrire!!!), mais je vais donc m'abstenir désormais, afin d'éviter de lire ce style d'article discourtois et à la limite de l'envie de rire!!!

Cependant,je tiens à remercier votre site d'avoir laissé les "cosméteuses apprenties sorcières" et leurs "fans" exprimer, leur indignation légitime, devant autant d'ignorance, et de propos à la limite du diffamatoire!!!
Madame CL , je ne vous salue pas!

Écrit par : beautysenteurs | 23/11/2011

un retour de la rédaction ou de la dite journaliste aurait été le bienvenue non ? je sais bien que l'on dit que l'ignorance est le meilleur des mépris mais la franchement c'est écœurant !!
quand je pense comme le disait plus haut une cosméteuse, aux usa, en uk ou en Allemagne la cosmétique des arriérées comme vous dites si bien et plus que rentrée dans les mœurs ils ne dénigrent personne et sont beaucoup plus tolérant ! j'aime être une arriérée et ma peau et mes cheveux aussi !

Écrit par : violette | 23/11/2011

Pour l'auteur de l'article, la rédaction, et celles qui ne se sont pas encore essayées à la cosmétique saine : Lisez bien les étiquettes sur les cosmétiques industriels et demandez-vous si vous mangeriez de ces substances...
Pour mieux comprendre :

http://www.cosmetique-bio-and-co.com/spip.php?article27

Quand on y réfléchit ne serait-ce qu'un peu le bon sens prend le dessus, je n'ai pas mis longtemps à me convertir car l'idée de m'exposer à ces substances délibérément me fait mal.
Je préfère de loin miser sur les produits naturels, les plantes et la "nourriture".

Écrit par : Francoise | 23/11/2011

La déontologie journalistique n'impose-t-elle pas que l'on mène un minimum d'investigation avant d'écrire un article ? Ne voudrait-elle pas non plus que l'on ne soit pas soumis à des lobbies ?
Madame, je ne vous salue pas ... en tant qu'arriérée ... je vous méprise et en tant que sorcière (portant balai et chapeau pointu le soir au clair de lune) je ne vous jette même pas un sort ... ... c'est pas la peine !! Vous vous êtes plombée toute seule !! La teneur des réponses démontre à la fois, le sérieux des cosmétiques "home made" ... et votre incompétence. A la place d'un sort, je vous souhaite plutôt, que votre patron ne vous vire pas ! Moi, si dans mon équipe j'ai un tel boulet je m'en sépare !!

Écrit par : Nathalie | 23/11/2011

REPONSE DE LOLY CLERC

Si les produits cosmétiques fabriqués à la maison ne produisent le plus souvent aucun effet secondaire, l'article "Coup de gueule" (publié dans le Votre Beauté de novembre) les mettant en cause a provoqué chez certaines une violente réaction allergique. Une petite mise au point s’impose.
La seule personne qui est traitée d’arriérée dans cet article, c’est moi. Je rappelle qu'il s'agit d'un papier d'humeur.
Les seules mises en cause sont celles qui proposent sur Internet des recettes imprécises, sans proportions, sans indications d’origine, sans suivi.
Je n’ai élevé aucune critique contre la fabrication en pharmacie ou en atelier, ni contre les auteurs d’ouvrages qui, ayant travaillé le sujet offrent des recettes fiables.
Je trouve désolant qu’un amalgame ait été fait entre amateurisme et sérieux. C’est contre les excès du premier que je m’insurge. Tous les dermatologues vous diront que les produits faits à la maison ne sont pas dangereux, mais peuvent l’être pour des raisons d’hygiène et de dosage. On parle rarement d’accidents dans ce domaine parce qu’ils ne sont pas portés à la connaissance du public, mais ils existent. Quant à leur efficacité, elle est tout aussi discutable que certaines crèmes de marque. Il existe des produits bio, je le rappelle dans mon article et ne les mets pas en cause, contrairement à ce qui a été dit.
Quant à Claude Le Joliff, mis en cause de manière extrêmement diffamatoire dans certains commentaires, il exerce de manière indépendante depuis plusieurs années maintenant, et son cursus le rend inattaquable dans la mesure où il connaît le fonctionnement des grandes marques comme la chimie qui préside à la fabrication des produits dits « maison ».
Il est dit dans les commentaires que la plupart des produits créés par les grandes marques ont débuté dans une cuisine. C’était exact il y a plus d’un siècle. Pour passer ensuite sur le marché, ils ont du passer des tests et obtenir l’agrément d’agences aux Etats-Unis ou ailleurs qui sont, au fur et à mesure des progrès de la science, de plus en plus sévères. N’étant pas vendue aux marques de cosmétique (remarque risible si elle n’était carrément diffamatoire), je ne dis pas que tout est parfait chez elles loin de là, mais visiblement aucune des signataires des commentaires n’a lu d’autres papiers critiques les concernant.
Enfin, chacune est libre de fabriquer ses produits, chacune est libre de donner cours à son indignation (en évitant si possible les insultes), si elle n’est pas contente de ce qu’elle lit. Chacune est libre aussi de dire ce qu’elle pense.
Loly Clerc

Écrit par : Loly Clerc | 23/11/2011

De toute évidence vous n'assumez pas vos propos tenus dans votre article vu la tournure de votre réponse, je n'ai pas du lire le bon sinon. Car j'ai beau le relire je ne vois aucune nuance faite, toutes les amatrices de home made sont mises dans le même panier. Comme vous le dites tout le monde est libre d'exprimer sa façon de penser mais une journaliste se doit de le faire avec un minimum de sérieux et de tact. J'espère que vous reviendrez sur cet article à l'occasion d'un prochain n°de votre magasine en vous excusant et en mettant les nuances qui s'imposent.

Écrit par : misstambouille | 23/11/2011

Maintenant je me sens insultée car tous ce que je produis pour moi je le fais avec sérieux, hygiène et dosage ! Et oui, il existe des balances de précision à 0,01g près.
Tous les ustensiles sont stérilisés avant usage. Je n'ai pas envie de me retrouver avec un abcès ou une mycose parce que j'ai été négligente.
Les crèmes maisons sont plus efficaces car les dosages des actifs sont plus importants !
Par exemple, le co enzyme Q10 est dosé à combien dans une crème du commerce ? 0.2 % ? Dans ma crème, je peux le doser jusqu'à 3 %, il en va de même pour beaucoup d'actifs.
On peut dire ce qu'on pense sans dénigrer et railler les autres !
Je le redis continuer à vous tartiner avec des cochonneries, vous avez tout compris !

Écrit par : Sthelena | 23/11/2011

"Je n’ai élevé aucune critique contre la fabrication en pharmacie ou en atelier"
"Tous les dermatologues vous diront que les produits faits à la maison ne sont pas dangereux, mais peuvent l’être pour des raisons d’hygiène et de dosage"

Excusez-moi Madame Clerc mais vous me faites rire avec vos questions d'hygiène ... je travaille dans un hôpital depuis 16 ans ... et vous savez avec quoi on traite le mieux les escarres profonds ... avec du MIEL et du SUCRE, et ils proviennent directement de la cuisine de l'hôpital et non de la pharmacie !!!

Écrit par : Françoise | 23/11/2011

REACTION AROMA-ZONE

Chère Madame Clerc,
Tout d’abord, je me présente, je suis Anne Vausselin, co-fondatrice d’Aroma-Zone (que je peux je pense présenter comme la marque « phares » de la cosmétique à faire soi-même). Je suis aussi ingénieur chimiste avec une excellente connaissance de l’industrie cosmétique (pour y avoir travaillé 7 ans) et de la chimie des ingrédients cosmétiques.
J’ai pris connaissance de votre article lundi matin et nous cherchons à vous joindre depuis. Je suis de près depuis les réactions à cet article au sein de la toile.
Même si ces réactions sont parfois assez extrêmes, je ne puis qu’adhérer au sentiment global qui est que votre article est une prise de parti où vous spoliez injustement cette science qu’est la cosmétique à faire soi-même. Votre article se trouve être partial, inexact et infondé :
- Vous ramenez la cosmétique à faire soi-même à une vague « cuisine » mélangeant crème fraîche et levure. Aroma-Zone propose aujourd’hui 1200 références : ingrédients cosmétiques naturels, contenants vides, accessoires. Allez faire un tour sur notre site et vous verrez effectivement que la cosmétique « maison » se veut à la pointe des technologies tout en respectant la Nature et l’Homme.
- Vous accusez les huiles essentielles de tous les maux. Il est important de rappeler les risques pour chaque huile essentielle, ce que nous faisons tout comme nos confrères, mais n’oubliez pas de mettre en balance leurs propriétés pour le moment inégalées par notre chimie de synthèse. Prenez l’exemple de l’huile essentielle de lavande aspic, absolument redoutable contre les brûlures et les piqûres de guêpes (j’en ai fait ma propre expérience).
- Vous évoquez l’insécurité liée à la cosmétique à faire soi-même. La question serait : Cuisinez-vous ? sans doute. Vous est-il arrivé de vous intoxiquer avec votre propre cuisine ? je ne pense pas. N’avez-vous par contre jamais de mauvaise expérience avec la cuisine industrielle ? sans doute. Tout simplement, questionnez-vous : quand on fait une mayonnaise, on n’imaginerait pas la stocker sur la table de la cuisine et la consommer pendant 1 à 3 ans en ouvrant le pot à chaque œuf dur. Pourtant c’est bien ce que nous faisons avec notre pot de crème cosmétique. C’est dire ce qu’il doit être bourré de conservateurs. Rappelons que les conservateurs sont des « antibiotiques » (c'est-à-dire « qui détruit la vie ») et qu’ils ne peuvent être bons pour l’homme en trop grande quantité (de nombreuses études le montrent). Néanmoins, vous avez raison sur un point : il faut maîtriser la conservation des cosmétiques « fait maison ». Il faut donc « doser » correctement les conservateurs et respecter des règles d'hygiène strictes.
Pour cela nos laboratoires ont fait de nombreuses études : nous proposons des conservateurs naturels éprouvés, certes moins puissants que des parabens, mais efficaces sur des délais de 3 mois et beaucoup mieux tolérés. Toutes nos recettes sont testées microbiologiquement et évaluées sur le plan de l’innocuité. Nous avons été contrôlés par l’AFSSAPS qui a mis en évidence notre sérieux et notre professionnalisme dans notre gestion de nos « kits cosmétiques ».
Et aujourd’hui, les passionné(e)s qui s’adonnent à la cosmétique « maison » maîtrisent pour leur très grande majorité ces problématiques de conservation. Nous avons 300.000 clients et aujourd’hui nous ne recensons pas d’accident lié à un problème de surdosage ou mauvaise conservation d’un cosmétique « fait maison ».
Outre ces aspects, la cosmétique « maison » permet de ne retenir que des produits naturels (contrairement aux cosmétiques du marché, même BIO), que des produits adaptés et tolérés par sa peau, que des ingrédients actifs.

Même si votre article se veut être un billet d’humeur et qu'il ne mettrait en cause que certains sites (ce qui n'est pas du tout évident à la lecture de l'article), il fait peur et donne une image inexacte du niveau de la cosmétique « maison » en France.

Je serai ravie d’échanger avec vous pour vous montrer tout ce que la cosmétique « maison » peut permettre et peut-être … changer votre vision des choses.
Contactez-moi sur anne.vausselin@aroma-zone.com.
Cordialement,
Anne Vausselin

Écrit par : Anne Vausselin Aroma-Zone | 23/11/2011

Je ne sais pas si je dois rire ou pleurer!!!!!!!!!(de rire aussi d'ailleurs)
J'ai lu tous les commentaires avant même de lire votre article...........
Et tout ce qui émane de votre article n'est absolument pas fondé!!!!!
Avez vous ne serait ce qu'une fois testé l'un des produits "fait maison"??
Vous intéressez vous à votre propre santé????Comparer le bienfait des huiles essentielles et produits faits par des "apprentis" sorcières avec des produits remplis de substances toxiques me fait doucement rigoler....Vous comparez ce qui est opposable par définition.....L'un apporte du positif au corps l'autre n'apporte que des méfaits sur du court,moyen et long terme..
Vous dîtes avoir parcouru les nombreux blogs de cosméteuses et avoir été horrifiée!!!!Les avez vous vraiment parcouru????? Vous avez raison d'être horrifiée et continuez de l'être...Le phénomène ne fait que commencer!!!!Et vous voulez que je vous dise..."la modernité est justement un retour en arrière"Ce n'est pas une question de mode ou de tendance..C'est une PRISE DE CONSCIENCE, UNE REMISE EN QUESTION et UN CHANGEMENT RADICAL DE CONSOMMATION....
Et si vous aviez quelque peu fait votre travail de journaliste (qui consiste à enquêter,relater des faits vérifiés sans aucun parti pris,ni de prise de position)vous vous seriez rendu compte que chez bon nombre de cosméteuses et "apprentis chimistes" la révolution,le retour en arrière ne concerne pas QUE ce que l'on se met sur la peau....ça concerne également ce que l'on INGERE directement dans notre corps......
Car en ce qui me concerne le retour en arrière va très très très loin......
Je lave mon linge avec ma lessive faite de cendre de bois (ce que faisaient nos aïeules avant que l'industrie nous invente nombre de recettes toutes aussi chimiques les unes que les autres)et ça lave!!!!!!!!!!
Je fais mon pain maison avec mes ptites mains...je fais mes yaourts et autres desserts maisons!!!!Je me lave et lave les miens avec des savons maisons..Je fais mes propres shampoings...Et mes confitures maisons comme nos grands mères!!!!BREF tout ça pour dire que c'est loin d'être une question de modernité ou de mode..C'est un style de VIE pour notre bien être...Pour le bien être de ceux qu'on aime......Et aussi et surtout pour le bien être de NOTRE MERE NATURE....Vous savez la planète TERRE qui nous subit depuis que justement nous avons tellement changé nos styles de vies et de consommation que nous la pourrissons jusqu'à la faire "crever" d'ici peu........
Alors j'ASSUME totalement ce que je suis et ce que je fais....
Je ne me sens absolument pas blessée par tous vos écrits...Tout simplement parce que je connais la VERITE sur ce que je fais à mon corps.....Sur mes recettes qui sont loin d'être faites à l'aveuglette......Et même si je n'ai aucun diplome de chimiste ou autre...Je suis consciencieuse et calcule tout en fonction de ce que je veux......
J'ai vraiment hésité à lire votre article et à déposer mon commentaire...On dit que l'indifférence est la meilleure arme au mépris...
Mais je pense qu'il est bon de rétablir la vérité aussi!!!!!!
Comment se fait il que l'on soit si nombreux à être convaincu (après test en plus)si nos recettes sont si aléatoires??????????????????????
Et comment se fait il alors que le processus entamé prenne t il tant d'ampleur à travers le monde si nos tambouilles ne sont pas plus efficaces??????????????????
Un conseil...Essayez au moins!!!!!!!!!!Et au moins vous pourrez "JUGER" sur du VECU au lieu de JUGER comme vous l'avez fait sur des A PRIORI!!!
A bon entendeur.......

Écrit par : jahylissa | 23/11/2011

Mme Clerc,

Je vous en prie, vous êtes une journaliste beauté, sortez un peu, regardez autour de vous, renseignez-vous...
Le monde ne tourne pas autour de la France, encore moins le monde de la beauté.
Je porte à votre connaissance que ce n'est pas le siècle dernier que des marques comme Carol's Daughter, Kinky Curly, Karen's Body Beautiful, et la liste est longue, ce sont créées dans des cuisines aux US ou aux UK, mais bien ces 10 dernières années.
Des marques qui affichent aujourd'hui une reconnaissance et un succès fulgurant, tout autant qu'une innocuité indisctutable, validée par les autorités compétentes.

Vous faites un parallèle très inquiétant entre des produits à usage privé et des produits à vendre, je crois savoir qu'aucun des produits qui décorent joliment les blogs et autres forums ne sont vendus. Ceux qui le sont sont validés par des laboratoires et des personnes qualifiées compétentes et passent les tests réglementaires qui les valident ou non...

Tout le monde est libre de donner son avis, je vous l'accorde, mais quand vous critiquez les personnes qui donnent des formules sans indication, ne faites vous pas pareil (voire pire, étant journaliste), en véhiculant des informations inexactes ?

Car ce qui a été critiqué en majorité ici n'est pas tant votre prise de position, mais le manque de recherche et de ressources évident avant la création de cet article...

Que vous ayez vu des dérives, je l'admets, que vous ayez été indignée, je le conçois fort bien, mais que vous soyez passée à côté de ce qui est ni plus ni moins un phénomène de société avec ses travers, mais surtout ses succès, c'est autrement plus inquiétant, au vu de votre position et de celle du magazine pour lequel vous travaillez.

Alikéa.

Écrit par : Alikéa | 23/11/2011

Les seules mises en cause sont celles qui proposent sur Internet des recettes imprécises, sans proportions, sans indications d’origine, sans suivi.>>>depuis quand est ce qu'on est censé donner des indications d'origine, de suivi??? (je ne comprends même pas ce que vous voulez dire par là). Celles qui tiennent des blogs ne sont pas des vendeuses de produit, donc n'ont de compte à rendre à personne quand à l'origine de leurs matières premières!
La réponse de Loly Clerc est aussi creuse que son article, les insultes en moins!

Écrit par : Flore | 23/11/2011

Madame Clerc votre mise au point m'afflige encore plus que votre article et là je me sens encore plus insultée par vos propos car voyez vous madame cette aprés-midi je me suis fait ma crème visage "automne" avec une phase huileuse plus importante car le froid arrive et des actifs que ma peau apprecie en cette saison! je me suis donc construis ma crème "sur mesure" et figurez vous en utilisant une balance au 0.1g pour peser mes engredients et aprés avoir comme d'habitude desinfecté à l'alcool mes instruments, contenants ainsi que mes mains et mon plan de travail et je diffuse en plus de l'huile essentielle de citron qui pour info est antiseptique!
Sachez Madame que je n'ai jamais eu pas plus que mon mari la moindre reaction allergique et que j'utilise des matières premieres de qualité que je stocke "dans les régles de l'art"
pour info je fais aussi mon pain mes yaourts et mes confitures et je n'achete aucun produit fini et tout le monde adore ma cuisine et pour autant que je sache les amis qui viennent manger chez moi n'ont jamais été malades, ce qui n'est aps le cas dans beaucoup de restaurants où l'on sert maintenant des plats industriels bourrés de conservateurs et autres cochonneries!
Tanit : une sorciere arriérée et fiere de l'être !

Écrit par : tanit | 23/11/2011

ça s'appelle du foutage de gueule loly clerc, si vous aviez fais votre travail correctement vous vous seriez rendue compte de votre erreur (parce que journaliste est un travail, un métier on a du vous le dire a l’école mais ça doit être bien loin pour vous). que peut être certaines filles ne mettent pas leurs recettes exactes ou fausses avec des proportions qui n'ont ni queue ni tête, oui, mais elles sont une minorités, et que la plupart d'entre nous faisons plus que très attention a ce qu'elles font et si il y a un détail qui chiffonne une ou des copinote (s) aussitôt elles en parlent et rectifie leurs oublis.c'est ce qui s'appelle le partage et la solidarité votre article a eu du bon chez nous il a déclenché une solidarité certaine.
vous devez vous sentir bien seule avec votre connerie et votre ignorance. vos excuses sont bidons et ne sont pas sincères. vous jouez l'hypocrisie mais je suppose quand écrivant votre torchon vous ne vous attendiez pas a un tel ressentiment vis a vis de cosmeteuses aguerries ou pas.
il est certain que vous êtes une arriérée mais ça se soigne vous savez ! avec un petit stage de cosmétique maison cela pourrait peut être vous faire changer d'avis sur nous sauf si êtes trop arriérée. et l'amalgame c'est vous qui l'avait fait je vous signale ! et les insultes c'est aussi vous !! des articles sur la cosmétique maison il y en a eu plusieurs mais aucun n'a été aussi insultant. il y a ceux qui aiment et ceux qui n'aiment pas mais ils ne crache pas sur une communauté comme vous l'avez fait.

Écrit par : violette | 23/11/2011

Je suis affligée par un tel article...

Tant de propos infondés et insultants envers la communauté du fait maison.
Quand je lis votre article, je dénote surtout un manque d'objectivité et une parti pris inquiétant : pourquoi tant de référence à cette fameuse marque Ch**el ? Votre expert, le blush de votre cousine. Tout cela paraît étrange sans vouloir en dire davantage... Mais vous qui n’êtes pas arriérée, je vous laisse le loisir de comprendre le fond de ma pensée.

A vrai dire, je ne devrais pas me sentir concernée par cet article car je ne me reconnais pas du tout dans vos propos diffamatoires.

Je fais certains de mes cosmétiques depuis plusieurs années en bonne intelligence tout comme je concocte mes repas dans ma cuisine. Ma santé m'importe voyez-vous ?

Cela dit, vous faites vraisemblablement une généralisation de certaines pratiques douteuses.
Finalement, une question se pose à moi : qu'avez-vous contre cette communauté de cosméteuses maison ? Pourquoi tant de haine et de virulence à notre encontre ? Pourquoi tant de propos acerbes ? Finalement, tout cela reposerait-il sur un simple fait de jalousie ?

Car oui, NOUS, nous sommes libres !
- Libres de faire nos propres produits fidèles à nos valeurs (non aux tests sur les animaux, oui aux méthodes bio-substitutives).
- Libres d'élaborer un cosmétique répondant à toutes nos exigences (certifions-nous iso 9001 !) en matière d’ingrédients et de développement durable.
- Libres de fabriquer nos produits pour nous-mêmes sans rien imposer aux autres.

J’ajouterai à tout ça le fait, que la communauté des cosméteuses est un milieu de partage, de générosité, emplis de culture et de connaissances.
Eh oui, madame, des ingénieurs scientifiques dont je fais partie (désolée si cela navre votre expert), peuvent aussi faire du fait maison ! Nous sommes, pour votre gouverne, autant légitimes – et je dirais même plus légitimes - que votre marque chouchou pour respecter et sublimer notre corps et nos convictions.

Enfin, je ne connaissais pas votre magazine. Désormais je sais qu’il ne faudra pas l’acheter puisque j’aime lire des articles de fond et constructifs.

Écrit par : Puisseguin | 23/11/2011

Madame Clerc,

Votre mise au point me laisse perplexe. Je n'ai apparemment pas lu l'article que vous avez écrit...ça doit être la barrière de la langue.

Ce qui est désolant, c'est d'opposer, pour illustrer votre propos, un professeur spécialiste en cosmétologie à votre cousine, que vous présentez comme étant assez niaise. Et surtout, de laisser entendre, par association, que toutes les adeptes de la cosmétique Homemade sont des ignares irresponsables. Un minimum de nuance aurait été bienvenu.

J'espère sincèrement que votre cousine Émilie n'existe pas et que le personnage servait de faire valoir.

Écrit par : Babou16 | 23/11/2011

Comme toutes les autres personnes, je ne suis pas du tout satisfaite de la réponse de "l'auteur" de l'article.

Je me permet de la citer:
-l'article (...)les mettant en cause a provoqué chez certaines une violente réaction allergique--> Il ne faut pas exagérer les réponses déposées sur le site sont intelligentes et constructives et ne sont qu'une réaction normale face à cet article plus que contestable!

- Les seules mises en cause sont celles qui proposent sur Internet des recettes imprécises, sans proportions, sans indications d’origine, sans suivi--> Vu le peu de connaissance de l'auteur sur la cosmétique home made, cet argument me fait bien rire. Est-elle seulement déjà allé sur un blog HM. Moi je dirai que ce sont ses arguments qui sont imprécis et sans indications d'origine...

- Je n’ai élevé aucune critique contre la fabrication en pharmacie ou en atelier, ni contre les auteurs d’ouvrages qui, ayant travaillé le sujet offrent des recettes fiables.--> donc a contrario toute les personnes faisant ses cosmétiques à la maison sont bien visées.

- Il est dit dans les commentaires que la plupart des produits créés par les grandes marques ont débuté dans une cuisine. C’était exact il y a plus d’un siècle-->Et hop comment redire que nous sommes des arriérés sans prononcer le mot.

- chacune est libre de donner cours à son indignation (en évitant si possible les insultes)--> encore une fois, pratiquement aucun commentaire n'est insultant!!

Au final, cette réponse n'est qu'une affirmation édulcorée de l'article publié. L'auteur aurait au moins pu avoir la décence de se remettre un minimum en question ou de faire un début d'excuse mais non!

Écrit par : lily | 23/11/2011

Dans votre réponse je ressens ceci : nous sommes toujours des amateurs nous n'avons pas de laboratoire ou de pharmacie pour préparer "les dosages imprécis" de nos recettes ! nous ne sommes pas des professionnels donc nous n'offrons pas de dosages précis, nous n'indiquons pas les proportions utilisées, il s'agit donc de recettes non fiables et donc il n'y a aucun suivi possible ! il me semble ne pas être la seule à avoir ressenti une attaque dans votre article, nous sommes même plusieurs centaines y compris AZ ! la "mise au point" comme vous osez l'appeler est pour moi tout aussi contestable que les propos tenus dans votre premier article et je trouve le ton employé pour cette réponse toujours aussi cinglant ! les gens intelligents (il n'y a pas dans cette phrase d'insulte sauf si on se sent concerné bien entendu) se remettent en question d'eux même sur leurs agissements surtout lorsqu'une bonne centaine de personnes s'indignent de la même façon face à un article tel que celui là ce qui n'est apparemment votre cas Mme Clerc.

Écrit par : baloochou | 23/11/2011

Ma peau a de vrais problèmes avec les crèmes pétrochimiques du commerce que ce soit les moins chères type N***'a jolie boîte bleue qui existe depuis ....longtemps) ou encore les plus chères (90 € chez C****). Mes enfants présentaient des plaques rouges sur le corps à la sortie du bain alors que j'achetais leurs produits en pharmacie à 21 € les 400 ml (L* R**** P****)et dont mon père se tartine la figure dans leur version crème depuis 20 ans sans résultat. Mon pédiatre m'avait prescrit la fameuse crème D****yl que toutes les mamans connaissent et ils hurlaient à chaque application et passaient du rouge au violet. Cela fait maintenant plus de 5 ans que je fais tous mes produits moi-même et la peau de mes enfants s'en porte super bien : plus de plaques rouges à vif sur le corps après la douche, plus de démangaisons sur le crâne après le shampooing. ET MOI plus d'allergies et de boutons !! Il est temps que tout le monde se rende compte que les grands pontes de la cosmétique vendent de la m**** en bâton.
J'aimerais franchement bien comparer ma peau à une personne de mon âge et qui utilise des crèmes du commerce.
En même temps, ce que vous dites dans votre article, quelque part, je m'en moque un peu parce que pour moi le plus important c'est que mon entourage n'ait plus à supporter les conséquences des crèmes de vos sponsors
Moi, quoi qu'il advienne je ne reviendrai jamais à ces produits pourris, la peau que j'ai aujourd'hui je l'ai à cause de ces tordus de la cosmétique chimique, qui ont fait que je n'ai jamais mis de crème sur mon visage entre mes 15 ans et mes 37 ans pour cause d'allergie, j'ai des rides et des imperfections que je ne devrais pas avoir si j'avais été au courant plus tôt!!

Par ailleurs, je suis comme les autres, je n'ai jamais lu votre feuille de chou parce que ce genre de magazine ne m'intéresse pas le moins du monde. Et je ne risque pas de me mettre à en lire

Écrit par : Cygal | 23/11/2011

http://www.zegreenweb.com/sinformer/515-produits-chimiques-issus-des-cosmetiques-penetrent-quotidiennement-notre-peau,44370#.Ts3hyaKS6aU.facebook
Aller voir et après on pourras discuter enfin si vous arrivez a comprendre bien sur

Écrit par : Emy | 24/11/2011

Bonjour,

Je suis attérée par cet article ... Attérée par la "journaliste" qui l'a écrit mais aussi par votre magazine qui le publie ...
Chacun est libre de faire ce qu'il veut ... Tartinez vous de crèmes bourrées de parabens, de pétrole et autres produits qui finiront par vous "bouffer" la peau ... Mais n'insultez pas et ne vous moquez pas ouvertement des gens qui ont choisi de ne pas faire partie du système de consommation actuel ... Votre réponse à toutes ces attaques de cosméteuses en colère est quelque peu légère je trouve ...

Écrit par : Kakou | 24/11/2011

Cosmétiques "industriels" cosmétiques "homemade", la blogosphère est agitée depuis l'article de Votre Beauté de novembre.

et bien ça ne va pas s'arranger avec cette info

l'AFASSPS confirme que l’aluminium est dangereux dans les proportions actuellement utilisées en cosmétique.
Bien sûr quand la polémique a commencé il y a quelques années l'industrie avait été rassurante, et le principe de précaution nié, en l'attente d'études plus poussée, pourquoi changer les formules ?

www.observatoiredescosmetiques.com/actualite/actualite-cosmetiques/l’aluminium-dans-les-cosmetiques-dangereux-pour-la-sante-926.html

Pour mémoire, on en trouve dans les déodorants anti transpirants...utilisés quotidiennement.

Alors peut-on réellement avoir confiance en l'industrie, autant pour les cosmétiques que pour le reste ?

Biochimiste de formation et ayant moi-même travaillé 6 ans à la mise au point des formules pour un grand groupe cosmétique, je ne me pose plus ce genre de questions... J'ai choisi en connaissance de cause de revenir au naturel et de l'enseigner !

Écrit par : Secrets Cosmétiques | 24/11/2011

Il est clair que vous manquez sérieusement de références et de connaissances au niveau mondial en la matière Mme Clerc.

Le maquillage minéral, pour ne citer que l'exemple le plus récent, tel que nous le connaissons aujourd'hui n'est pas né il y a plus d'un siècle...mais encore faudrait-il avoir mené une enquête journalistique pour le savoir.

Je vous invite à faire un tour sur la blogo US,à contacter des pros et amateurs, afin de vous rendre compte par vous-même de l'énormité de vos propos.

Aroma Zone ou tout autre fournisseur sérieux français seront tout aussi à même de comblez ces lacunes.

Tout n'est pas tout rose de chaque côté, des personnes ou entreprises peu scrupuleuses cela existe sans nul doute, mais l'amalgame que vous persistez à entretenir est effrayant!

Comment pouvez-vous confondre usage personnel et vente?
Les allergies ne sont pas forcément le signe d'une mauvaise formulation ou manque d'hygiène, mais parfois d'un sensibilité toute personnelle.

Si votre raisonnement se tenait, les problèmes liés aux produits de marques n'existeraient pas.
Or, il est évident que bon nombre de personnes ne supportent pas ces produits pourtant formulés par des spécialistes dans des laboratoire aseptisés.

Je ne supporte pas certains ingrédients naturels, certaines huiles essentielles.
Est-ce à dire qu'il faut jeter le bébé avec l'eau du bain, tant du côté de la cosmétique maison qu'industriel?
Certainement pas!!

Un peu de discernement et de bon sens, beaucoup de recherches et de connaissance de soi sauront aider à faire la part des choses ;)

Écrit par : Nandini | 24/11/2011

Je ne me suis jamais aussi bien portée depuis que je fais mes cosmétiques et je pense que ça ne fait pas de mal non plus à notre environnement...(moins d'emballage...) mais voilà les cosmétiques maison prennent de l'ampleur et les industriels prennent peur :)

Écrit par : brin de mélisse | 24/11/2011

Je ne reviendrais pas sur le contenu de l'article, je partage les critiques qui ont été faites, à l'exception des insultes ;)

Vous, en revanche, avez insulté une communauté, même si vous n'en aviez pas conscience au moment d'écrire l'article... Bref, vos motivations et raisons vous regardent...

l'erreur est humaine et on peut tous en faire... L'important, c'est de réparer !

Je vous invite donc à répondre à l'invitation d'Anne Vausselin et de la rencontrer, qu'elle vous montre notre vrai monde, notre découverte d'une cosméto qui n'est pas liée à des contraintes économiques, à des "normes" standardisées mais à une cosméto "sur mesure" où chacun choisi en toute liberté de réaliser SA gamme de produits qui lui convient et au final de se faire du bien, tout simplement.

N'hésitez pas, Madame, à faire ce pas vers l'ouverture... vous ne le regretterez pas ;)

J'espère vous lire très bientôt avec un article documenté et apaisé.

Écrit par : Isis Macinette | 24/11/2011

Bonsoir à toutes,

Tout d'abord, comme vous avez pu le remarquer, nous avons laissé chacune s'exprimer comme elle le souhaitait sur ce sujet, qui en a remué plus d'une. Nous estimons en effet que tout le monde a le droit et la liberté de donner son opinion, c'est pourquoi nous n'avons ni fermé, ni même modéré les commentaires, y compris les plus virulents (ce qui n'est pas le cas de la plupart des sites et blogs).

Nous sommes navrées d'avoir pu choquer ou offenser une communauté qui mérite le respect, comme n'importe quel autre "groupe" libre de penser et de faire ce qu'il souhaite... y compris des cosmétiques "maison", bien sûr.

Nous tenons cependant à rappeler fermement que cette rubrique "Coup de gueule" est un papier d'humeur, une chronique volontairement provocatrice et parfois décalée, et qu'elle ne se revendique aucune velléité d'"enquête". L'article n'expose en rien une quelconque "vérité" unique (que sommes loin d'avoir la prétention de détenir), mais il est l'expression d'un point de vue, à un moment donné, qui mérite d'être exposé, tout autant que le vôtre.

Cela dit, encore une fois, nous sommes désolées que certaines d'entre vous aient pu se sentir offensées, ce n'était vraiment pas le but de ce papier.

Quoiqu'il en soit, toute polémique qui fait avancer le débat (et là on peut dire qu'il y a eu polémique !) est bonne à prendre. To be continued, donc...

Bonne soirée à toutes,

L'équipe rédactionnelle de Votre Beauté.

Écrit par : La rédaction de Votre Beauté | 24/11/2011

Mme Loly Clerc,

c'est avec un intérêt certain que j'ai lu intégralement votre article, quelle n'a pas été ma surprise dans un premier temps de lire autant d'informations fausses dans un seul article.
La surprise première s'est transformée en colère mains pourquoi tous ces propos mensongers ? Quel est votre but ?

Je pensais qu'une bonne journaliste ou un bon journaliste travaillait ses sujets et faisait de véritables recherches ainsi qu'un travail en profondeur afin de "livrer" un article mais il semblerait que cela ne concerne que les "vrai(e)s" et les "bons" journalistes. Il apparaît nettement que vous n'appartenez ni à l'une ni à l'autre de ces catégories.

Écrit par : Elfe des bois | 24/11/2011

je ne reviens pas sur tout ce qui a été dit mais j'adhère à 200%. Fière d'être arriéré et même de convertir d'autres personnes!!

Je pensais déjà que ces "pseudos" magazines étaient à la solde de groupes pharmaceutiques et autres, j'en ai la preuve une fois de plus.....

Là je ne pense pas me tromper en affirmant que vous avez perdu quelques lectrices.....

Votre torchon est juste à mettre à la poubelle et encore.....
Sans rancune!

Écrit par : stéph | 24/11/2011

Bonsoir,

Merci à Mme Loly Clerc d'avoir répondu à nos commentaires, sa réponse manque malheureusement d'argument. "Les seules mises en cause sont celles qui proposent sur Internet des recettes imprécises, sans proportions, sans indications d’origine, sans suivi." Je ne connais que peu de blog de cet acabit, il fallait donc que l'on devine que vous faisiez référence et ce type de blog et non à ceux qui sont vitrines ouvertes sur un monde de "home made", riches en renseignements et en conseils sur les précautions à prendre pour la fabrication, les matières premières... Sans oublier nos fournisseurs qui ont des fiches techniques très bien renseignées.

"Je trouve désolant qu’un amalgame ait été fait entre amateurisme et sérieux. C’est contre les excès du premier que je m’insurge."
Mais nous sommes dans des amateurs ! Nous ne baignons certes pas sans l'amateurisme au sens péjoratif, mais nous restons amateurs (à contrario des industriels), ce qui ne nous empêche pas d'être sérieuses dans nos fabrications et nos recherches de formules.

"On parle rarement d’accidents dans ce domaine parce qu’ils ne sont pas portés à la connaissance du public, mais ils existent."
Je suis très curieuse de connaître ces accidents. Cela me permettrait de comprendre des éventuelles erreurs à ne pas faire, pourriez vous nous citer quelques exemples avec des sources ?

"Quant à leur efficacité, elle est tout aussi discutable que certaines crèmes de marque." Je vous rejoins tout à fait, l'efficacité de nos cosmétiques autant que ceux du commerce reste discutable. Nous pouvons seulement l'estimer par rapport à notre expérience, notre peau.

"Quant à Claude Le Joliff, mis en cause de manière extrêmement diffamatoire dans certains commentaires, il exerce de manière indépendante depuis plusieurs années maintenant, et son cursus le rend inattaquable dans la mesure où il connaît le fonctionnement des grandes marques comme la chimie qui préside à la fabrication des produits dits « maison »." Les propos que vous prêtez à Mr Joliff dans votre article sont la cause de ces propos. Il soupire lorsqu'il parle des cosméteuses et parle d'une obscure formule de levure et eau de rose. Avouez que cela fait léger un homme qui connait si bien la cosmétique.

"Enfin, chacune est libre de fabriquer ses produits, chacune est libre de donner cours à son indignation (en évitant si possible les insultes), si elle n’est pas contente de ce qu’elle lit. Chacune est libre aussi de dire ce qu’elle pense"
Je vous rejoins parfaitement, et ce n'est certes pas votre "billet" qui ralentira nos fabrications. Cependant nous avons été à juste titre indignées. Vote "Billet d'humeur" a avancé des arguments complètement faux en dévalorisant toute une communauté.

Merci l'équipe rédactionnelle d'avoir laissé ce fil de commentaire en place. Merci également de vos excuses. Ne serait il pas temps maintenant de faire avancer le débat et de faire paraitre non pas un "Billet d'humeur" mais plutôt un véritable article sur les cosmétiques "Home made" ?

Bon courage
Nessie

Écrit par : Nessie | 24/11/2011

Chiens, chats , hamsters , poissons, perroquets - Qui préférez-vous ? Ou peut-être ce que les animaux non indigènes - les serpents , crocodiles, lézards , des singes ?

Écrit par : agordacyloalp | 15/07/2012

Au sein du nouveau CBA particulièrement stricte avec les franchises redevables de la Luxury Tax, un .

Écrit par : Chemisette Ralph Lauren | 01/04/2015