, le plus près possible du tag d’ouverture. Date de création : 02/10/2011 -->

« La Trousse Eté Votre Beauté est arrivée | Page d'accueil | La boutique pop up de Guerlain ouvre ses portes »

17:2423/05/2011

Apprendre à gérer son IMC

minceur.jpgLe mois dernier, j'ai assisté à une conférence de presse organisée par la marque Terraillon pour présenter son nouveau pèse-personne, qui intègre désormais la notion d'IMC, à côté de celle du poids.

Pour expliquer l'importance de l'IMC, trois intervenants étaient là : le Dr Jean-Michel Lecerf (endocrinologue, chef du service nutrition de l'Institut Pasteur de Lille), le Pr Xavier Bigard (nutritionnsite spécialisé en physilogie de l'exercice et nutrition du sportif), et le Dr Gilles Demarque (nutritionniste, auteur du livre "Les bonnes règle spour perdre du poids).

Des professionnels hyper intéressants qui m'ont permis d'y voir plus clair, en ces temps brouillés où le mot "régime" est tabou (et pour cause), et où l'on ne sait plus vraiment comment interpréter une prise (ou une perte) de poids. Petit résumé de ce qui m'a paru le plus intéressant.

Le but de l'IMC est avant tout de repérer (le plus tôt possible) une obésité ou un surpoids (ce qui est beaucoup moins évident avec les fameuses "courbes" du carnet de santé des enfants).
C'est capital, car une fois qu'on est obèse, même si on perd du poids, le corps a "inscrit" en nous une tendance irréversible à regrossir.
L'obésité est en effet une maladie du tissu adipeux, qui multiplie le nombre de cellules adipeuses, mais aussi leur taille. Une personne obèse qui maigrit pourra diminuer la taille de ces cellules, mais pas leur nombre. Et celles-ci n'auront dès lors de cesse que de retrouver leur taille "maximale"... Comme l'a dit le Dr Jean-Michel Lecerf, "une fois qu'on est obèse, ce qui est irréversible, c'est la tendance à regrossir". Autant dire qu'on en arrive à une une situation assez compliquée.

Sans aller jusqu'à l'obésité, en quoi l'IMC peut-il être une aide pour nous ?
Au-delà du poids, qui est une norme relativement subjective (deux personnes pesant le même poids ne donneront pas forcément la même "impression", selon leur taille, la manière dont le poids est réparti, mais aussi la mode ou les appréciations des uns et des autres, etc), l'IMC est une norme très objective, scientifiquement reconnue par le corps médical et l'OMS, et qui permet d'évaluer sa corpulence et les risues éventuels sur la santé (un IMC supérieur à 40 raccourcit l'espérance de vie de 10 ans en moyenne).

La formule de l'IMC : le poids divisé par la taille au carré.

Par exemple, une personne de 1,64 cm avec un poids entre 54 et 67 kilos obtiendra un IMC compris entre 20,1 et 25, soit une corpulence normale, ce qui est un bon indicateur en matière de santé générale (et qui peut aussi rassurer celles qui se trouvent "trop grosses").

IMC compris entre 18 et 25 : poids normal
entre 25 et 30 : surpoids
entre 30 et 50 : obésité (à partir de 50, on parle de "super obésité").

Vous avez un IMC inférieur à 25 ? Tant mieux. L'objectif, pour vous, est très simple, il se résume à deux conseils :
1. ne pas faire de régime
2. ne pas grossir.
C'est tout !

Et si votre IMC est un peu élevé ? "On est très content si cette personne parvient à perdre 5% de son poids, explique le Dr Lecerf. Généralement, c'est la proportion parfaite pour ne pas reprendre de poids." Au-delà, on risque de partir dans la spirale du yoyo qui, au final, se termine souvent par un poids supérieur au poids initial... et beaucoup de souffrances pour rien.

Concernant l'activité physique :

Le Pr Xavier Bigard, nutritionnsite spécialisé en physilogie de l'exercice et nutrition du sportif, conseille de jouer sur deux tableaux (pour prévenir la prise de poids) : exercice physique régulier ET activité spontanée quotidienne (monter les marches au lieu de prendre l'ascensseur, marcher cinc minutes de plus etc.), car la sédentarité a été clairement montrée du doigt comme un facteur majeur de surpoids.

L'actvité minimale pour éviter le surpoids : 1,5 km de marche rapide par jour, soit 20 à 30 minutes de marche soutenue (qui permette de tenir une conversation).
Seul bémol : malheureusement nous ne sommes pas tous égaux face à l'activité physique. En cause nos gènes plus ou moins "sensibles" ou au contraire "résistants" au sport selon les personnes. Quelle injustice !

Autre indication intéressante : selon le Dr Bigard, mieux vaut miser sur une ctivité intense mais courte (plutôt que "cool" mais longue).
En gros, mieux vaut courir 10 minutes par jour intensément, plutôt que marcher deux heures par jour. L'explication : "Quand on fait une activité intense, on va mobiliser les cellules graisseuses, sans forcément les oxyder. Mais au moment de la récupération, on va les brûler". Conclusion : ne jamais zapper la sacro-sainte "récupération" ! (marcher lentement après un petit jogging par exemple).

A propos de l'alimentation :

Pour le Dr Gilles Demarque, la cause principale de la "pandémie" de surpoids actuelle serait le grignotage.
Pour l'éviter, suivre "la règle des trois A" :

- Anticipation : on doit manger en fonction de l'importance du repas suivant (salade sur le pouce ou déjeuner d'affaire, etc.) et de l'activité physique prévue dans la journée.
- Alternance : apporter de la variété, pour couvrir nos besoins en muicro-nutriments. Altrener les repas "festifs" (= lâchage chez belle-maman) avec des journées "détox" (+ plus d'eau, moins de gras, moins de sel, moins d'alcool).
- Automatismes : boire de l'eau dès le réveil et tout au long de la journée (au moins 2 litres par jour), commencer chaque repas par des fruits et légumes.

Terraillon.jpgPlus d'infos sur les pèse-personnes Terraillon en cliquant ICI

Commentaires

Merci beacoup pour cet article !!!
Je vais enfin pouvoir gérer mon IMC ;-)

Écrit par : Audrey | 10/06/2011

Super site !

Merci beaucoup, très utile ;-)

Écrit par : Audrey | 16/06/2011

Super site !

Merci beaucoup, très utile ;-)

Écrit par : Audrey | 16/06/2011

Super site. Très utile !!

Merci ;-)

Écrit par : Audrey | 16/06/2011

Super site. Très utile !!

Merci ;-)

Écrit par : Audrey | 16/06/2011