, le plus près possible du tag d’ouverture. Date de création : 02/10/2011 -->

« ERRATUM | Page d'accueil | La Trousse Bio Votre Beauté à tout petit prix »

08:1814/05/2010NEWS

Cheveux : ma coupe chez Rossano Ferretti

après coupe.jpg
Comme annoncé dans le numéro du mois de mai de Votre Beauté (en kiosque actuellement), voici un compte-rendu (avec beaucoup de retard, mille excuses) de mon après-midi chez le grand maestro du cheveu, Rossano Ferretti.

ROSSANO FERRETTI.jpgPetit pitch pour celles qui ne connaissent pas (et je ne leur lancerai pas la pierre, vu que le salon a ouvert il y a seulement quelques mois à Paris) :
Issu d'une famille de coiffeurs-barbiers des environs de Parme, Rossano Ferretti part à 16 ans en Angleterre pour apprendre le métier. A son retour en Italie, alors qu'il n'a que 18 ans, Giorgio Armani fait appel à lui pour s'occuper de la coiffure de ses défilés.
Il enchaîne avec Gianfranco Ferré et Gianni Versace, entre autres.
Les photographes les plus célèbres (Avedon, Mapplethorpe) le réclament sur leurs shootings.

 

COLLECTION ROSSANO FERRETTI (1).jpgMais Rossano veut aller plus loin et imagine donc de créer sa propre méthode de coupe; c'est ainsi que née la fameuse Metodo Rossano Ferretti, enseignée depuis dans une école à Madrid.
L'idée : couper les cheveux en tenant compte du mouvement du corps et du visage, pour obtenir un tombé libre, à l'opposé du "figé".
"La tête est un ovale qui bouge sans cesse, et c'est ce mouvement que nous devons travailler, plutôt que de vouloir y plaquer des coiffures factices. Il faut accompagner l'implantation naturelle des cheveux", explique Rossano Ferretti.

Aujourd'hui,ce hair stylist mondialement reconnu gère 18 salons à travers le monde (Rome, Milan, Miami...).
Petit dernier à avoir ouvert ses portes : le salon de la rue Cambon, à deux pas de la Concorde, autant dire pas trop mal placé.

Avec ce CV long comme le bras, inutile de dire que ma curiosité est titillée, d'autant que, comme chaque année, je meurs d'envie de changer de tête.
Oh, rien de trop radical, non (ma catastrophique expérience de transformation en blonde cheap m'a calmée pour quelques siècles je pense), juste faire quelque chose pour cette pauvre masse sans relief qui pousse sur mon crâne depuis mon enfance, et que je ne suis jamais vraiment parvenue à dompter.

Mon but ? Alléger tout ça, retirer un peu d'épaisseur, couper mais pas trop (conserver une mi-longueur), et surtout donner une forme, un style, une vraie coupe quoi.
Eh oui, à mon âge avancé, je n'ai toujours pas trouvé "ma" coupe, celle qui ne nécessite pas une heure de brushing (autant dire que je ne le fais jamais), ni un entretien de tous les instants (pas le temps non plus, cela va sans dire).



avant long de dos.jpg

Oui bon, impossible de remettre la photo à l'endroit, mais vous voyez le problème : couleur moche et longueurs à l'agonie.

D'autre part, ma couleur est des plus approximatives : un reste de méchouilles vaguement blondes sur les longueurs et les pointes, et le reste plutôt châtain (ma couleur naturelle). Bref, ça ne peut plus durer, il faut uniformiser tout ça... en évitant "l'effet casque" si possible (une couleur sans reflets, donc sans relief).

Me voici donc, un samedi après-midi, débarquant rue Cambon, dégoulinante de pluie, casque de scooter à la main, cheveux attachés en queue de cheval improbable avec serre-tête pour masque le tout. Pas franchement à mon avantage.

Première (bonne) surprise : le salon n'a pas pignon rue rue (personne pour me scruter depuis la rue, quel dommage), mais est caché à l'étage d'un immeuble haussmannien chicissime.

A l'intérieur, de grands espaces style appartement de luxe (moulures, parquet ancien, lustres en verre de Murano), avec une déco black & white au chic très italien.

Atmosphère épurée, écrin confortable et vaste (jamais plus de quatre clientes à la fois !)... Oui, ça me plaît ! (difficile de faire la difficile)...

grande salle.jpg

L'accueil est adorable, pro mais pas guindé, bref on se sent en confiance.

couloir.jpgAu bout du long couloir, une cabine très cocooning (lumières très tamisées, musique douce) pour les cérémonies du cheveu signées Shu Uemura Art of Hair, et une autre vaste pièce toute blanche pour des soins corps et visage Kéraskin Esthetics, autant dire le top du top. L'Italien sait bien s'entourer, à n'en pas douter.

En attendant de passer entre les mains de la coloriste, je sirote un espresso des plus goûteux, confortablement installée à la grande table design qui traverse la salle principale.

Bruissement du vent dans les immenses voilages, lecture de magazines, et surtout cette sensation d'espace de calme... Un vrai moment de bien-être, rare dans les salons de coiffure souvent bruyants (surtout un samedi après-midi !).

salle Rossano-1.jpg

Me voici au bac, pour un shampooing et un soin signé Kérastase (ma marque chouchou), avec un massage du crâne absolument divin. Stéphanie, la fantastique coloriste, m'interroge ensuite sur mes envies et me guide pour aboutir à... ce que je voulais : une jolie couleur châtain clair, qui rejoint parfaitement celle de mes racines. Raccord ok !

Ensuite, je change de pièce pour la coupe. Rossano n'est pas là, c'est donc son acolyte Olivier Perrot qui se charge de ma nouvelle tête.
Et Dieu sait si le challenge n'est pas évident : je veux changer mais pas trop, avoir une coupe structurée mais pas trop effilée, désépaissir mais en gardant du volume... Bref, vous voyez ce que je veux dire (non ?).

Olivier, lui, parle peu mais capte tout d'un seul coup d'oeil, et je m'en remets donc  son coup de ciseau, dans un silence théâtral.
Je comprends en live ce que signifie la "Metodo Rossano Ferretti" : Olivier semble danser autour de moi, dans une sorte de chorégraphie visiblement très maîtrisée, sans aucun moment d'hésitation. Hop hop hop, c'est à la fois rapide, efficace et très, très minutieux.

En un quart d'heure c'est plié, place au sèche-cheveux, même pas besoin de brushing.

Tête en bas, je me relève d'un coup et hop, c'est fini. Je me regarde dans le miroir et c'est impressionnant : pile poil ce que je voulais (vous avouerez que c'est assez rare pour être souligné).
Pas de changement radical (c'est ce que j'avais demandé), mais une coupe plus féminine, plus "adulte", structurée sans être figée, bref, personnalisée.

après coupe.jpg

Trois jours plus tard, shampooing, sèche-cheveux, pas de brushing, suspense... la coupe est toujours aussi "nette", sans aucun lissage d'aucune sorte, les cheveux se replacent bien.

Et deux mois plus tard ? Toujours aussi nickel. Il ne reste plus qu'à rafraîchir les pointes de temps en temps. Bonheur !

après pointes.jpg

Bilan : on adore ce lieu au chic minimaliste très réussi, et l'équipe (pour majorité italienne) est formidable. Les coupes sont adaptées à chacune et "tiennent" bien dans le temps.

Côté tarifs, ce n'est pas démesuré pour du sur-mesure : coupe + brushing à partir de 120 €, coloration à partir de 80 €.

Keraskin.jpgLe must : casser sa tirelire et en profiter pour s'offrir le rituel minceur Morphologiste de Kéraskin Esthetics (95 euros), super efficace pour drainer et lisser l'épiderme avant l'été.

Adresse : Salon Rossano Ferretti, 4, rue Cambon, Paris 1er. Tél. 01 42 60 31 95.

www.metodorossanoferretti.com

Commentaires

Wouah ! Une aussi jolie couleur et une coupe qui nous suit au fil des semaines ça donne envie...

Écrit par : Shebam | 18/05/2010

Oui, merci Rossano ! Et aujourd'hui, à savoir plusieurs mois après la coupe/couleur, ça tient toujours aussi bien (j'ai juste fait égaliser quelques pointes). Honnêtement, c'est vraiment une bonne adresse (et je suis difficile !).

Écrit par : Elsa, de Votre Beauté | 19/05/2010

J'adore ! La coupe top, la couleur trop belle, avec des reflets, des nuances... Cet endroit a l'air vraiment génial. Malheureusement j'habite en province (dans la région de Marseille) : à quand l'ouverture d'un salon à Marseille ?... Sinon je viens bientôt à Paris pour un anniversaire, et je crois que je vais me prévoir une escapade rue Cambon hé hé... Il faut juste que j'économise un peu (pas facile quand on est une beauty addict comme moi :) Merci Elsa pour ce témoignage + les photos.

Écrit par : Amandine | 19/05/2010

C'est vrai que c'est pas donné; en même temps c'est plutôt moins cher que les autres adresses "haut de gamme" à Paris, et puis surtout c'est moisn cher que de se faire faire une couleur bof et de la "rattraper" ensuite encore et encore (en redépensant à chaque fois) !

Écrit par : Péné | 19/05/2010

Même si la photo des cheveux "avant" est à l'envers (lol), ça donne une bonne idée de la transformation... Au-delà de a coupe et de la couleur (très réussies toutes les deux), je trouve que les cheveux ont l'air en super forme, super brillants, il a dû mettre un max de soins ce coiffeur. Bravo, ça donne envie.

Écrit par : Lena | 19/05/2010

Perso j'aurais osé une transformation un peu plus osée (genre une coupe courte plongeante avec des dégradés), mais je suis un peu kamikaze dans mon genre... D'ailleurs parfois ça m'a joué des tours. Le truc c'est que je n'ai jamais la patience d'attendre que mes cheveux soient longs, je veux changer tout le temps ! Là ils sont mi-longs mais je sens que je ne vais pas résister longtemps : je les veux courts pour cet été. Je vais peut-être aller chez Rossano Ferretti d'ailleurs. Je vous raconterai !

Écrit par : Gloria | 19/05/2010

Mais oui Gloria, j'espère bien que vous nous raconterez !

Écrit par : Elsa, de Votre Beauté | 19/05/2010

C'est marrant rien qu'en regardant les photos on voit que la coupe est super légère, aérienne, pas trop light ni trop épaisse.

Écrit par : Mathilda | 19/05/2010

ça à l'air super jolie, la couleur, le tombé... vous êtes très jolie de profil Elsa de Votre Beauté, mais on se demande ce que ça donne ce fameux accord avec votre visage, si vous voulez garder l'anonima je comprendrais, mais je suis très curieuse de vous voir mieux. Quoi qu'il en soit bravo, ça donne envie.

Écrit par : Laurence | 20/05/2010

Bonjour,
Je suis déçu de la plupart des coiffeurs et mêmes des grands
coiffeurs sur LYON - aucune écoute - ce que je demande n'est pas respecté - je ressort déçue...
Qui pourrait me donner une adresse sur LYON pour avoir une belle coupe - une belle couleur - car tout est fait dans la précipitation - pas d'écoute car il faut du chiffre...
Moi, aussi, je voudrais aller sur PARIS et aller chez Rossano Ferretti, être satisfaite, être belle, pouvoir me recoiffer facilement.

Écrit par : EMILIE | 09/02/2011