« 2010-01 | Page d'accueil | 2010-03 »

28/02/2010Leçon de beauté

Le wet look pour mes cheveux, même en hiver !

photo16-025.jpg

Le wet look a inondé les podiums sur les derniers défilés... En hiver, c'est encore plus classe ! On se l'approprie avec ces  trois versions "à la manière de" : Lauren Bacall, Barbarella ou Elvis. VERSION n°1 : LAUREN BACALL...

25/02/2010ADRESSES

Un soin visage "effet tenseur"

Institut-Sothys.jpg

Testé pour vous, un soin visage "effet tenseur" à l'Institut Sothys de Paris. Par Emmanuelle Courrèges LE LIEU : Un institut blanc et or, avec plein de petits espaces : repos, maquillage, produits. On aime que quelques cabines...

22/02/2010NEWS

Le jour où je me suis fait repulper les lèvres

bouche-lèvres.jpg

Sophie avait 38 ans quand elle s’est décidée à franchir le seuil d’un cabinet de médecine esthétique pour pallier un complexe remontant à l’adolescence : une bouche trop fine. Propos recueillis par Loly Clerc "Mes lèvres m’avaient toujours paru trop fines.  Rien de dramatique, non, juste un bon brin en dessous des bouches pulpeuses, sensuelles, ourlées, gourmandes qui caractérisaient manifestement les héroïnes de mes premiers élans littéraires. Je me souviens avoir cherché sans relâche, dans ma prime adolescence, d’autres indices susceptibles de faire mentir cette tragédie narcissique. J’eus quelque espoir avec Mona Lisa. La transcendante, l’énigmatique beauté arborait une bouche petite. En ces temps-là, c’était semble-t-il signe de noblesse. Cette pauvre branche à laquelle je me raccrochais pliait sous le poids croissant de l’évidence : toutes les filles des magazines, toutes les actrices, bref, toutes les belles filles affichaient de belles bouches charnues. J e cherchais en vain des exceptions à la règle. Je m’attaquais donc à un sacré boulot : me convaincre que j’étais jolie malgré ce que je savais désormais être un handicap, ma bouche trop petite, trop fine, trop pas assez, quoi !" Le paradoxe génétique.. . "Un truc me faisait enrager par-dessus tout : l’injustice , ou plus exactement le paradoxe génétique. Ma mère , oui, celle-là même qui m’avait engendrée et par conséquent légué une bonne partie de ses chromosomes, racontait à qui voulait l’entendre qu’elle avait longtemps souffert de sa bouche trop grande. Non mais, sans blague ! J’aurais volontiers échangé, moi.  Pourtant, je la savais sincère, et en arrivais à la conclusion que l’on était, décidément, jamais contente de ce dont la nature nous avait dotée." LISEZ LA SUITE !

... lire la suite

19/02/2010

Fruits exotiques : de savoureux alicaments

Alicaments-fruits-exotiques.jpg

Par Sylvia Vaisman Grenades, fruits de la passion, goji, noni… Sous les tropiques, on vante les vertus thérapeutiques de ces fruits délicieusement exotiques. Les chercheurs aussi qui leur attribuent, preuves à l’appui, d’innombrables bienfaits. Encore rares il y a dix ans et réservés à la clientèle des épiceries fines, l es fruits exotiques exhibent désormais un peu partout leurs formes étranges et leurs couleurs insolites. On les trouve de fait actuellement à un prix accessible sur la plupart des marchés, dans les grandes surfaces et les boutiques des quartiers chinois. C’est le moment d’en profiter, d’autant que chacun d’eux est doté de qualités intrinsèques distinctes, complémentaires des autres aliments. DES ALICAMENTS AUX ATOUTS SANTE INDISCUTABLES Le principal point commun tous ces fruits est leur extraordinaire richesse en vitamines et en antioxydant s. Certes, tous les fruits et légumes en renferment, c’est pour cela qu’il faut consommer au moins cinq végétaux différents par jour pour rester en bonne santé. Mais « ceux originaires des pays tropicaux sont particulièrement intéressants puisqu’ils poussent dans des conditions climatiques difficiles, qui l es contraignent à synthétiser des composés de défense spécifiques, et qu’ils arrivent à maturité juste au moment où c’est l’hiver chez nous » , constate Véronique Liégeois, diététicienne et auteur de  Mon régime anti-cancer (éd. Solar). Il est vrai que nos pommes et nos poires font pâle figure à côté d’eux. C’est justement la teinte et la texture singulière de beaucoup de fruits exotiques qui les hissent au sommet du palmarès des aliments santé. La mangue , par exemple, est l’un des fruits comestibles les plus riches au monde en bêta-carotène, un pigment précurseur de la vitamine A, indispensable pour contrer le vieillissement de la peau, des yeux et du système cardio-vasculaire. Elle en contient environ 3 mg pour 100 g de chair, soit beaucoup plus que nos deux champions nationaux, le melon (2 mg) et l’abricot (1,6 mg). La goyave reste méconnue du grand public. Pourtant, c’est le fruit le mieux doté en vitamine C (243 mg pour 100 g en moyenne, et jusqu’à 450 voire même plus de 900 mg dans certains cas), essentielle au bon fonctionnement du système immunitaire, à la fixation du fer et à la protection de certains cancers. Le fruit de la passion , dont le prix est devenu très abordable, en recèle également des quantités non négligeables. Mais il se distingue surtout par sa forte teneur en fibres solubles et insolubles qui sont excellentes pour le transit, la vitalité de la flore intestinale et la lutte contre le surpoids : 7,3 g pour 100 g de pulpe, un record pour un fruit frais ! Le litchi , devenu incontournable en période de réveillons, arrive en deuxième position du classement des fruits pourvoyeurs de polyphénols – les rois des antioxydants –, établi par Pierre Brat, biochimiste au Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement (Cirad). Avec ses 222,3 mg pour 100 g, il arrive juste après la fraise (263,8 mg) mais devant le raisin (195,5 mg). Leur utilisation ancestrale comme plantes médicinales dans leur pays d’origine ne semble donc pas totalement usurpée. Plus que de simples desserts aux parfums venus d’ailleurs, ces fruits sont ainsi en passe de s’imposer comme de véritables alicaments. « L’idée n’est pas de faire des cures de mangues ou de goyaves, mais de les intégrer dans nos menus pour diversifier encore davantage notre alimentation et accroître sa valeur nutritionnelle » , conseille Véronique Liégeois. LISEZ LA SUITE !

... lire la suite

17/02/2010Leçon de beauté

La bouche en couleur

photo01-107.jpg

Fatale, gourmande, glamour, offerte à tous les baisers... Trois déclinaisons d'un rouge sexy pour des lèvres belles à croqu er . (attention : teint transparent - nude - de rigueur !). Version n°1 : ROUGE MORDU - Unifier les petits défauts de la peau avec un anticernes et appliquer  le fond de teint en l'étirant au maximum. - Choisir un rouge à lèvres  rouge très pigmenté . - Appliquer la couleur au pinceau pour que les pigments imprègnent la muqueuse, et  absorber avec un mouchoir en papier le surplus de matière. - Entourer le dessin des lèvres d'une touche subtile d' anticernes , et le fondre avec le rouge pour éviter un contour trop net. Pour voir les deux autres versions, cliquez sur "lire la suite" !

... lire la suite

16/02/2010Agenda bons plans

La Spécial Minceur est en kiosque !

Cover831.jpg

Vous pensiez tout savoir sur la minceur ? Vous allez être surprise ! Dans ce Spécial Minceur, des enquêtes surprenantes, des infos inédites , les dernières crèmes anti-capitons , des régimes testés et approuvés par nos lectrices (4...

MOOD

Massage évasion chez Thémaé

Thémaé 3.jpg

Photo Marie Barlois www.mariebarlois.fr Dans le cocon contemporain du Spa Thémaé , un soin du corps vraiment à part, dont l’excellence tient autant à la gestuelle qu’aux produits utilisés. Ressourcement garanti. Depuis que je travaille à Votre Beauté, j’ai eu la chance de tester tellement de soins qu’il est rare que l'un d'eux me "saute aux yeux". Pourtant, il y a bien une chose que je n’ai jamais trouvée. Cela paraît tout simple, mais pour moi c’est le Graal : un soin corps qui, en plus de ma faire la peau douce (le minimum syndical), réussisse à me faire réellement déconnecter. Des massages, j’en ai essayés aux quatre coins du monde. Mais je ne suis jamais parvenue à empêcher mon esprit de tourner à plein régime , reportant comme un disque rayé les bénéfices du soin. C’est donc avec une conviction toute relative que je me rends au Spa Thémaé, situé à Paris, à deux pas de la place du Palais Royal (joli emplacement, dois-je reconnaître), pour un gommage au thé vert du Népal, suivi d’un massage ayurvédique. Dès l’entrée, je suis happée par l’ambiance calme et sereine de l’endroit. Un décor chic et zen, sans chichi . Une grande salle tout en longueur, une table haute en bois blond où  je sirote un excellent thé vert. La star de l’endroit, c’est le thé, cette plante bourrée de de polyphénols, au pouvoir anti-oxydant 200 fois supérieur à celui de la vitamine E. D’où le précieux « Complexe des 4 Thés » , que contiennent tous les produits de la ligne maison : thé blanc régénérant, thé noir stimulant, thé rouge apaisant, thé vert anti-oxydant. Le tout associé à une eau de sourc e qui préserve la pureté de ces puissants actifs. « Tout ça est bien joli, mais les vertus du thé, ce n’est pas franchement une nouveauté », me dis-je en mon for intérieur. Comme si elle devinait mon (léger) scepticisme, Morgane, l’une des thérapeutes, me propose de la suivre dans l’espace dédié aux soins : hautes parois en bois brut, lumières au sol, aucun bruit. Une porte s’ouvre sur ma cabine décorée de galets, avec une douche et une « play list » de musiques à choisir. Cliquez sur "lire la suite" !

... lire la suite

15/02/2010Leçon de beauté

La magie des yeux vert-de-gris

photo06-053.jpg

Leçon de make-up pour beauty-addicts : mat, glossy, pailleté, le gris , c'est LA couleur qu'il nous faut... Ok, mais comment on s'y prend ? Suivez le guide, avec trois versions différentes (éclat, glossy ou pailleté). BRONZE ECLAT : Tout d'abord, estomper les petites imperfections du teint avec un anticernes. Appliquer et étirer le fond de teint après l'avoir chauffé au creux de la main. Sur les pommettes, une touche de blush bonne mine et du gloss beige rosé sur les lèvres. Recouvrir généreusement toute la paupière mobile de f ard poudre mat, vert-de-gris , très couvrant. Remonter jusqu'au creux de la paupière . Ajouter une touche de fard bronze sur le milieu de la paupière mobile pour faire vibrer la couleur. Deux couches généreuses de mascara noir , en haut et en bas, apportent la touche finale. Ajouter u n enlumineur sur les tempes et le haut de la joue pour structurer et illuminer le maquillage. Pour les deux autres maquillages, cliquez sur "lire la suite"...

... lire la suite

Cheveux : on recycle son lisseur

ghd.jpg

Un bon plan pour celles qui ne quittent jamais leurs lisseurs : GHD , la marque de luxe anglaise spécialiste du styling, organise une opération baptisée "Exchange by GHD" dans toute la France (jusqu'au 31 mars 2010). Voici l'idée :...

12/02/2010NEWS

Conserver une belle peau quand il fait froid

belle-peau-en-hiver.jpg

  Notre peau est-elle attaquée par le froid ? Oh que oui ! 60 % des femmes ont la peau qui tiraille face au froid. En hiver, quand la température diminue, le système vasculaire préserve la chaleur du corps en...