, le plus près possible du tag d’ouverture. Date de création : 02/10/2011 -->

« Dans la peau d'une blonde, épisode 6 | Page d'accueil | Sérénitude »

07:1312/02/2009NEWS

Dans la peau d'une blonde, épisode 7

Cheveux-coupe.jpgDans la peau d'une blonde, ou le récit de mes tribulations capillaires des six derniers mois : chaque jour, un nouvel épisode sur le blog...

Vous avez loupé le début ?
Cliquez sur ce lien : Dans la peau d'une blonde, premier épisode.
Episode précédent :
Dans la peau d'une blonde, épisode 6.

Episode 7 : je m'enfonce

Le lendemain matin, ma fille se réveilla, comme chaque jour depuis trois ans, à 5h45 (vive les vacances). Comme chaque jour, je tentai en vain de la rendormir. Comme chaque jour, je finis par descendre avec elle en grommelant pour me faire un café.
C'est là qu'elle me dit : "Maman, y sont où tes cheveux ?". C'est mignon les enfants.
L1000204.jpgDans l'escalier de cette grande maison familiale, il y a un petit miroir que j'aime beaucoup car quels que soient l'heure et le jour, le reflet qu'il renvoie est toujours flatteur. Limite tremblante, je me suis arrêtée devant le miroir en question, ma fille dans les bras. Je me suis vue, et je lui ai répondu "Ils sont là, mes cheveux". Et elle m'a répondu : "Nan, c'est pas tes cheveux".
J'ai senti que mon degré de susceptibilité oscillait dangereuseusement. Après quoi je me suis dit que je n'allais pas me disputer avec un enfant de 3 ans, ma fille qui plus est. Mais j'ai eu du mal à me contenir, croyez-moi.
J'étais d'une humeur de chien. Et ce n'était que le début.

Les vacances se sont passées. Et je suis restée d'une humeur de chien.
Chaque matin, je me voyais dans ce satané miroir et je me disais : "Non mais c'est pas vrai, c'est quoi ça, j'ai deux couleurs, c'est pas possible !".

L1000146.jpg

Alors j'ai fait la deuxième erreur. Vous n'allez pas le croire, pourtant c'est vrai : je suis retournée chez Ginette. I did it again, comme dirait Britney. Mon objectif : transformer les mèches brunes restantes en mèches blondes.
J'ai dit à Ginette : "Il me faut de l'unité, de la cohérence. Une seule couleur quoi". Et je suis repartie pour un tour. Mais cette fois, j'étais seule, et c'était nettement moins drôle.

Cela dit, en sortant, j'étais contente. Cette fois, j'étais blonde. Très blonde. "Trop blonde", m'a dit mon mari.
Venant de lui, cet être de tendresse et de tact, la sentence sonnait comme un gong, qui me rappelait que foirée était ma couleur, foirée elle resterait. Oh my God.

La suite : cliquez sur : épisode 8

Commentaires

En effet, pas très réussie cette couleur, mais pas si atroce non plus, c'est qui sur la photo ? J'adore ce feuilleton, c'est de plus en plus drôle, où comment les choses les plus futiles peuvent nous rendre histériques. Et le coup de la fille est excellent, on devrait toujours les écouter ! ! Lol

Écrit par : Gael | 23/02/2009

Oui ! C'est très drôle, ça me rappelle les bétises que j'ai pu faire dans ma jeunesse, ça m'est arrivé avec la mode Brigitte Bardot, sauf qu'à cette époque, c'était à l'eau oxygénée ! Inutile de dire que le résultat était encore plus désastreux que ça, et les salons sachant ratrapé ce genre d'écart n'étaient pas légion !

Écrit par : Geneviève | 23/02/2009

Vous n'ètes pas très gentilles ! Elle est très bien comme ça Elsa, ensuite il faut assumer, je la comprendss. Ça fait trois ans que je suis passé de brune à blonde, au début j'avais ce genre de reaction de rejet de moi-même qu'elle décrit. Elle aurait pu rester comme ça, après on s'habitue, moi ça a mis 1 an avant que je m'y fasse, et que je trouve la bonne coiffure. Maintenant je me sens totalement blonde et personne ne s'en plaint.

Écrit par : Monique | 23/02/2009

Merci Monique pour votre soutien. Ravie que le passage au blond ait fonctionné pour vous ! Peut-être que j'aurais dû m'accrocher un peu plus...

Écrit par : elsa, de Votre Beauté | 23/02/2009

Gael,
Oui, la vérité sort de la bouche des enfants, n'est-ce pas...
Quant à la "fille sur la photo", ben... c'est moi. Sur la première, on voit aussi un tout petit bout de ma chère fifille.

Écrit par : elsa, de Votre Beauté | 23/02/2009

Oui c'est vrai, moi aussi je trouve ça pas mal, le blond, sur vous... Franchement, j'ai déjà vu pire ! En tout cas bravo pour cette saga, c'est super drôle. Et puis surtout, c'est rassurant : ça prouve que tout le monde fait des erreurs, même les journalistes beauté ! Et puis ça fait prendre du recul : une couleur ratée, ça peut nous mettre dans des états pas possibles, mais après on en rigole... C'est bien de faire partager tout ça (et de nous donner les infos pour réparer les bêtises : j'attends le dénouement avec impatience !), continuez !

Écrit par : anais | 23/02/2009