, le plus près possible du tag d’ouverture. Date de création : 02/10/2011 -->

« Dolce&Gabbana se lancent dans le maquillage | Page d'accueil | Parfumée au hamburger, le top de la hype US »

08:0619/12/2008MOOD

Sillages nomades

TEOCABANEL.jpg
Le coup de coeur de Marie-Françoise Dubillon, rédactrice-en-chef beauté du magazine

J’ai toujours eu beaucoup de tendresse pour Caroline Ilacqua, cette jeune femme qui a eu le courage de reprendre la maison de parfum familiale et de sortir, sans précipitation, trois fragrances exceptionnelles (dont je vous ai déjà parlé) avec la complicité d’un nez, J.-F. Latty, et de l’une des plus belles maisons de matières premières à Cannes, celle de Monique Rémy.
Aujourd’hui,  elle propose ces mêmes fragrances en concrètes cachées dans un poudrier doré.
Plus concentrées que les eaux de parfum, elles sont totalement fidèles, et pour longtemps, au parfum d’origine, et permettent de réveiller son sillage tout au long de la journée, même au soleil, même sur peau sensible.

Alahine, Julia ou Oha de Téo Cabanel, 74 € environ la concrète + une recharge.
Points de vente sur www.teo-cabanel.com ou au 01 64 22 84 95.

Commentaires

Si Jean-François Latty y a mis son nez, ça doit être quelque chose. Quel génie cet homme, j'adore toutes ses fragrances, toutes plus subtiles et délicates les unes que les autres.

Écrit par : Marie | 19/12/2008

On a enfin notre corner Lutens dans notre petite ville de Province mais Cabanel impossible de trouver par ici! Pas tentée d'acheter sans sentir même si c'est la touche d'un parfumeur de renom :o)

Écrit par : celestinette | 23/12/2008