, le plus près possible du tag d’ouverture. Date de création : 02/10/2011 -->

« Beyond Beauty : and the winners are... | Page d'accueil | Le nouveau Votre Beauté est arrivé ! »

16:0022/10/2008MOOD

Cosméto bio : gros plan sur Phyt's

medium_gamme-phyts.jpg

Si la cosméto bio vous intéresse, vous connaissez forcément la marque Phyt's, l'un des leaders du marché français (voire "le" leader). Distribué en institut, exporté aux quatre coins du monde, Phyt’s est l’un des plus gros succès mondiaux de la cosmétique bio.

Il y a quelques mois, j'ai participé à un voyage de presse sur le lieu de fabrication des produits Phyt's, dans le sud-ouest de la France, à Caillac. Et c'est vrai que j'ai été bluffée. Par les lieux, magnifiques (l'usine et les bureaux sont constitués d'anciens chais en vieilles pierres, entourés de vignes), les conditions de travail (la cantoche en pleine nature, c'est quand même sympa !), ma rencontre avec Thierry Logre, le PDG de la marque (voir interview plus bas) et... les produits bien sûr, que j'ai pu tester en long, en large et en travers, notamment les nouveautés.

medium_USINE_PHYT_S.jpg

medium_GEL_PURETE-phyt_s.2.jpgPhyt's, pour moi, c'est vraiment l'une de ces marques bio authentiques, transparentes, qui tiennent le haut du pavé, sans que le discours soit "too much" (genre si vous ne mettez pas que du bio vous mourrez dans d'atroces souffrances).
Et les produits, que je ne suis pas la première à plébisciter, sont vraiment bien. Ce sont des produits d'instituts (plus de 2200 "Naturo-Esthéticiennes" Phyt's en France), qui correspondent donc à des soins précis (les protocoles sont vraiment géniaux, parole de testeuse), mais que l'on peut aussi acheter sur le site www.phyts.com, ou directement en institut, après un soin par exemple.

Le bon point : une gamme extrêmement large, complétée très régulièrement par des nouveautés.
De l'anti-âge à la minceur, des huiles aux sérums, des compléments alimentaires aux masques capillaires, on trouve vraiment tout, c'est assez impressionnant.

Les nouveautés du moment :
- des soins teintés (crèmes, correcteur de teint, anti-cernes)
- la ligne de soins hydratants Aqua Phyt's (top)
- un gel intime
- un gel de nettoyage visage
- une gamme de maquillage (mascara, eye-liner), prévue pour début 2009.

Mais la personne la mieux placée pour vous parler de Phyt's est encore son PDG, Thierry Logre, que j'ai interviewé (sans complaisance, comme vous pourrez le voir)... :

 
medium_Thierry_LOGRE-PDG_PHYT_S.jpgEn termes de volumes, Phyt’s est le leader du marché de la cosmétique bio en France. Quelles sont selon vous les raisons de ce succès ?
Avant tout, je pense que les gens ressentent la démarche authentique de cette marque. Lorsque je l’ai rachetée, en 2004, elle existait déjà depuis 30 ans. C’était alors un tout petit labo, avec un chercheur, un genre de « Géo Trouvetout » qui avait développé un savoir-faire unique, mais qui ne savait pas le faire en grande quantité. Nous n’avons fait que développer cette expertise, en allant jusqu’au bout de la démarche bio.

C’est-à-dire ?
Le label Cosmebio impose 95 % de composants bio et naturels. Ce qui signifie que 5 % du produit peut être utilisé pour des ingrédients chimiques, des conservateurs par exemple (au sein d’une liste exhaustive définie par Cosmebio). La grande originalité de Phyt’s (à ma connaissance, une exclusivité mondiale), est que nous n’utilisons pas ce « bonus » de 5 % : nous sommes 100 % naturels et bio. Nous sommes les seuls à être capables de réaliser des produits sans aucun conservateur de synthèse. Car dire qu’on supprime les parabens, ça ne veut rien dire, si on les remplace par d’autres conservateurs chimiques.
D’autre part, nous sommes très attachés à notre indépendance : nous ne sous-traitons rien, pas même la sérigraphie de nos flacons.
Enfin, depuis sa création, Phyt’s a toujours accordé une grande importance au côté « plaisir » (par le travail des textures notamment), ce qui a participé à transcender cet « effet bio ».

Pourtant, vos produits sentent encore assez forts –comme la plupart des lignes bio d’ailleurs…
De nombreuses marques, pour faire augmenter leur teneur en bio, ajoutent de l’eau florale, qui sent très fort. D’autres, pour masquer l’odeur des huiles essentielles, utilisent les « 5 % » autorisés par Cosmebio pour ajouter des parfums chimiques. Ce n’est pas "grave" en soi ; c’est par exemple ce que nous avons fait pour la gamme bio de Marionnaud, que nous fabriquons. Mais en ce qui concerne Phyt’s, nous tenons à rester « transparents » : nos produits sentent les plantes et les huiles essentielles, car ce sont les seuls éléments que nous utilisons. Cela dit, beaucoup de gens aiment ce parfum !

Cette opposition entre cosmétique bio et cosmétique conventionnelle n’est-il pas excessive ?
Pour moi, le bio n’est pas un phénomène de mode, mais une tendance de fond liée à un besoin de retour au « vrai » doublé d’une défiance (parfois excessive, c’est vrai) vis-à-vis des marques conventionnelles.
D’autre part, la cosméto bio évolue à vitesse grand V. Avant, c’était lourd, collant, il fallait vraiment être militant ! Aujourd’hui l’écart se réduit, et une femme peut très bien utiliser une crème corps bio et un sérum anti-âge « conventionnel ». Plus le bio se développera, plus on trouvera différents degrés de qualité, du bas de gamme au haut de gamme.

Pourtant, au niveau efficacité, le bio sera forcément confronté à ses limites…
Si l’on part du constat que « plus c’est chimique, plus c’est efficace », oui, c’est certain ! Mais en restant dans la naturalité, le bio a déjà réussi à repousser beaucoup d’obstacles, par exemple avec les solaires : on a appris à microniser et à répartir les sels minéraux (qui font écran) au sein d’huiles végétales, pour un résultat plus fin.
On pensait qu’une protection bio n’irait jamais au-delà d’un SFP30 ? Phyt’s va lancer, en janvier prochain, le premier SPF50 bio du marché.
Idem pour les crèmes hydratantes, qui étaient un peu épaisses. Des émulsionnants naturels ont été découverts, qui permettent de donner de la légèreté à la texture. Côté anti-âge, nous venons de sortir la gamme « Aqua », qui contient de l’acide hyaluronique…

medium_AQUA_PHYT_S-CREME_HYDRATANTE-Tube_C.jpg

Notre seul vrai problème, c’est la silicone (la molécule la moins biodégradable du monde) : on a beaucoup de mal à la remplacer. On y arrive à peu près pour la peau, mais pas pour les cheveux, donc impossible de créer un démêlant par exemple. Autre limite :  les vernis à ongles, qui nécessitent des solvants chimiques.

Et côté make-up ?
Après un correcteur de teint et un anti-cernes, nous sortons une ligne complète de maquillage. Comme quoi le bio peut être glamour !
Mais quoiqu’il arrive, nous ne sacrifierons jamais la naturalité d’un produit au nom de son efficacité. La limite se trouve là, et elle est infranchissable.

www.phyts.com

N° consommatrices : 05 65 20 00 45.

Commentaires

J'ai travaillé avec cette gamme par le passé en tant que professionnelle et je suis heureuse de voir qu'une nouvelle direction a su lui donner une nouvelle image, plus commerciale tout en restant fidèle à ses principes (très stricts, je confirme !). Les soins cabines sont très performants et ne consistent pas seulement à masser la cliente avec un produit qui sent bon les plantes ! Car bio, oui, mais avec des résultats...

Écrit par : Sabine | 23/10/2008

Bravo, ça m'a l'air vraiment très bien cette marque, mais l'histoire des 5% de produits chimiques signifie-t-elle que les autres marques bio ne le sont pas à 100% ? Que même les produits vendus sous cette étiquette ne le sont pas forcément ? Comment s'y repérer dans cette jungle ?

Écrit par : Aurélie | 23/10/2008

Merci pour cet interview.

Si je peux me permettre Aurélie, le label est une stratégie a adopter par tous puisqu'il est gage de qualité! A mon avis, la seule vraie façon de se faire une idée sur la marque c'est d'identifier la composition du produit, ou du moins de voir si elle fait un réel effort en proposant des produits qui vont au delà des critères cosmébio (95 % d'ingrédients naturels et 10% d'ingrédients bios .)

Écrit par : Mam'zelle emie | 24/10/2008

Merci pour cet interview.

Si je peux me permettre Aurélie, le label est une stratégie a adopter par tous puisqu'il est gage de qualité! A mon avis, la seule vraie façon de se faire une idée sur la marque c'est d'identifier la composition du produit, ou du moins de voir si elle fait un réel effort en proposant des produits qui vont au delà des critères cosmébio (95 % d'ingrédients naturels et 10% d'ingrédients bio .)

Écrit par : Mam'zelle emie | 24/10/2008

Merci pour cet interview.

Si je peux me permettre Aurélie, le label est une stratégie a adopter par tous puisqu'il est gage de qualité! A mon avis, la seule vraie façon de se faire une idée sur la marque c'est d'identifier la composition du produit, ou du moins de voir si elle fait un réel effort en proposant des produits qui vont au delà des critères cosmébio (95 % d'ingrédients naturels et 10% d'ingrédients bio .)

Écrit par : Mam'zelle emie | 24/10/2008

Bon, c'est vrai que les histoires de pourcentage sont assez compliquées à comprendre (même moi je m'y perds régulièrement), pourtant, comme le souligne très justement Mam'zelle emie, c'est bien de savoir les déchiffrer. Car un produit certifié Cosmebio peut contenir un maximum d'ingrédients bio... ou un minimum.

Voilà, en gros, la règle de base pour la composition d'un produit de cosmétique bio :

- 95 % minimum d'ingrédients d'origine naturelle
- 10 % minimum des ingrédients TOTAUX doivent être bio
- 95 % minimum des ingrédients végétaux doivent être certifiés bio, donc issus de l'agriculture biologique.

Si ce n'est pas clair, voici une comparaison :

- dans la cosméto "classique", on trouve :
. de l'eau
. des huiles minérales issues de la chimie,
. des actifs issus de la chimie ou naturels,
. des additifs technologiques issus de la chimie dont les fameux conservateurs, les parfums de synthèse, etc.

- dans un produit certifié Cosmebio, on trouve :
. de l'eau ou de l'eau florale
. de l'huile végétale
. des huiles essentielles / extraits de plantes
. 5 % d'additifs (qui doivent faire partie d'une liste définie par Cosmébio).

- chez les produits Phyt's, on trouve :
. de l'eau ou de l'eau florale
. des huiles végétales
. des huiles essentielles / extraits de plantes
. des émulsifiants et tensio-actifs issus de végétaux.

C'est donc sur ce dernier point que Phyt's se démarque : on peut dire qu'il est 100 % naturel, car il n'utilise pas les 5 % d'additifs "permis" par Cosmebio.

Ce qui ne veut pas dire que les marques qui utilisent ces 5 % sont des "voleuses" ou des "menteuses" ! Leurs produits restent de toute façon très naturels. Mais disons que la démarche de Phyt's est d'aller jusqu'au bout d'une certaine exigence, d'une authenticité.

De manière générale, si vous voulez vraiment de la cosméto bio :
- fiez-vous au label Cosmebio
- regardez, pour chaque produit, le pourcentage d'ingrédients bio (qui peut donc aller de 10% à... 100%, ce qui est très rare).

Écrit par : Elsa, de Votre Beauté | 24/10/2008

j'ai buggé ce matin apparemment ...

oui le label c'est toujours ça de pris on va dire ! Le label BDHI est egalement très fiable en matière de cosmétique bio (label allemand).

Pour le 100% bio , cela ne peux concerner que les huiles de beauté puisque les crèmes contiennent pour la plupart de l'eau (non certifiable)

De toutes façons, il y a des marques dont on connait les démarches et d'autres qui cherche juste a tromper le consommateur a travers une image et un label...

Comme en cosmétique conventionnel, on dira qu'il y a le bas de gamme, le moyen et le haut de gamme :)

Écrit par : Mam'zelle emie | 24/10/2008

Tout-à-fait d'accord : maintenant, la cosméto bio est devenue quasiment aussi "large" que la conventionnelle : on trouve de tout (toutes les qualités), et à tous les prix. A nous de savoir détecter la part de "marketing" et la part de vrai...

Écrit par : Elsa, de Votre Beauté | 24/10/2008

J'apprends ainsi qu'ils produisent aussi la gamme bio de Marionnaud: perso j'apprécie l'efficacité de leurs produits et la ligne épurée du packaging, pour les 5% non utilisés en "chimique" c'est tout à leur honneur: c'est cool d'en parler sur VB :o).

Écrit par : celestinette | 24/10/2008

Eh oui, je milite pour qu'il y ait plus de bio dans le magazine (et c'est pas facile) ! Mais je suis persuadée qu'il y a de la place pour tout le monde (bio et non bio), surtout quand la qualité est là...

Écrit par : Elsa, de Votre Beauté | 25/10/2008

Bonjour
J utilise les produits phyts depuis quelques mois et les resultats sont tres satisfaisants. Ayant essaye de nombreuses marques tres connues celle ci est largement plus efficace.

Écrit par : Aline | 28/11/2013