, le plus près possible du tag d’ouverture. Date de création : 02/10/2011 -->

« Le nouveau soin Guinot testé par la rédaction | Page d'accueil | Du maquillage à 1 euro »

11:5505/09/2008NEWS

Luxopuncture : bilan d'après vacances

medium_09.jpg
Photo Luxomed

Cette fois ça y est, c'est la rentrée (la météo nous l'a d'ailleurs bien fait comprendre), Dominique et Chantal, nos deux testeuses de choc, sont rentrées de vacances.
Grâce à la luxopuncture (et une volonté de fer, il faut bien le dire), le bon temps passé au soleil et les tentations qui vont avec (esquimaux, beignets et j'en passe) n'ont pas eu raison de leur nouvelle ligne.

Et, surtout, elles ont toutes les deux la sensation d'être "apaisées" dans leur rapport à la nourriture (qui n'est simple pour aucune femme) et ça, c'est un sacré changement.
En tant que témoin privilégiée (je travaille dans le même bureau que Chantal), je peux vous dire qu'il leur arrive de temps à autre de grignoter un petit cookie (chez les filles de la maquette, c'est la Caverne d'Ali Baba), mais sans culpabilité, avec plaisir et sans en faire un événement non plus. Et, surtout, elles n'avalent pas tout le paquet !
S'arrêter une fois que la gourmandise (et l'appétit) sont satisfaits, ce ne serait pas ça, l'équilibre alimentaire dont nous rêvons toutes plus ou moins ?

Voici donc le récit de Dominique et de Chantal et leurs dernières impressions.


DOMINIQUE :

"Petites nouvelles d’après vacances...
Grisées par le succès de la luxo, nous vous avions un peu délaissées. Depuis le 13 mai et cette fameuse dixième séance où la balance accusait une baisse d’environ 5 kg (résultat espéré et atteint), silence. Avais-je repris mes anciennes mauvaises habitudes ? Insidieusement, mes kilos perdus n’étaient-ils pas revenus ? Trêve de suspense, hé bien non, de retour de vacances, le verdict de la balance m’est favorable : 1 kg de moins.

Pourtant, pendant ces vacances et avant, j’avais évidemment fait l’impasse sur la fameuse soupe de légumes…  Je plaisante, encore que les légumes que j’aime et que je consomme tous les jours, je les préfère nettement avec un petit filet d’huile d’olive et pas moulinés.
En voyage en Californie, je n’ai pas suivi non plus la journée hebdomadaire protéinée pour rééquilibrer les écarts. Non, sans me priver et presque inconsciemment, mon corps réclamait une nourriture saine, pas d’envie de « junk food ». Et si un verre de vin blanc ou un brunch à l’américaine (pancakes, marmelade, œufs brouillés, jus d’orange), me faisaient de l’œil, je succombais avec plaisir. Pas avec l’impression de transgresser une règle immuable, mais de répondre à un plaisir simple.
Pas de fringales et pas d’obsessions envers la nourriture. Sauf une pensée pour ma thérapeute Evelyne*, quand je savourais presque chaque jour un bon « Diet Coke » glacé, mon péché mignon, qu’elle réprouve. On ne peut être parfaite partout !

De retour à la maison, je suis montée avec précaution (quand même) sur la balance. 1 kg de moins !

Je continue mes séances de massage palpé-roulé. Autant pour la circulation que pour maintenir une bonne tonicité des tissus. Les séances ne sont plus douloureuses et Evelyne a beau pincer fort, je résiste et l’état de ma peau et de mes jambes s’est nettement amélioré.

Voilà, je vais reprendre ma journée protéinée hebdomadaire et poursuivre dans cette voie là. Sucres lents (pâtes, riz, etc.) avec légumes plutôt le soir, pain complet plutôt le matin et pas de stress devant une part de gâteau au chocolat de temps en temps, je sais aujourd’hui parfaitement gérer mes écarts. Mais faut-il continuer à les nommer ainsi ? Merci, la luxo ."

medium_3_POINTS_LUXO.3.jpg
Photo Luxomed

CHANTAL :

"Mercredi 30 avril
C’était ma sixième et dernière séance et les kilos sur les hanches sont tombés…
Oubliée la fatale pizza d’il y a 10 jours (bouhhh !!! Vade retro pizza), oubliés les 300 gr qui ont bien failli me faire flancher et retomber dans mes travers (petits chocolats par-ci, gros sac de bonbecs par-là…). Aujourd’hui c’est -700 gr et champagne pour tout le monde.

Ah, je suis contente, ma ténacité a payé. Mais le plus encourageant, c’est que ça a payé sur ma silhouette. Encore 1 cm en moins sur les cuisses. J’ai même perdu 1 cm sur les genoux, un endroit problématique chez moi.
Bon, je frôle l’objectif (je m’étais fixé –4kg), mais Evelyne* me reprend tout de suite : « Là, je ne vois pas comment on peut faire mieux, à ce niveau-là je vais vous faire perdre un os ! ».
En pro de l’esthétique, elle me dit que ma silhouette s’est asséchée (il faut dire que j’ai cumulé les séances de sport ces 3 dernières semaines, j’ai donc refabriqué du muscle), que là je suis très bien et que même si les séances s’arrêtent, il est encore possible que je perdre du poids. Pour me rassurer complètement, elle me propose de revenir la voir dans 3 semaines pour reprendre mes mesures. Je suis d’accord.
On peut donc dire « mission accomplie» et en un mois et 6 séances seulement.

La morale de mon histoire
On ne peut pas perdre de poids sans s’astreindre à un régime. Ca c’est bon quand on a 20 ans, mais au-delà ça se complique sacrément !
La luxo n’est pas une méthode miracle. Je vais être dure : celles qui ne sont pas prêtes à ingurgiter le fameux potage en cure détox d’attaque, ou à sacrifier au rituel de la journée protéinée, passez votre chemin… Par contre, pour celles qui ont un léger problème de grignotage sucré (comme moi avant) et de la volonté (comme moi aussi !), cette technique est d’une aide indéniable. Comment tenir sans pain, sans riz, sans pâtes sinon ? Me connaissant, j’en aurais été incapable sans la régulation des points anti-stress, satiété ou anti-grignotage.
J’ai réalisé à quel point mon alimentation était devenue anarchique et déséquilibrée. Pas assez de protéines (alors que je faisais beaucoup de sport), pratiquement plus aucun fruit et les légumes de façon très irrégulière. Je mangeais beaucoup trop de glucides, souvent rapides d’ailleurs (ah, les fraises Tagada, les Cars en Sac, etc…).
Non, faire une journée hyperprotéiné, ce n’est pas le bagne, pourvu que l’on consomme ce que l’on aime. Il y a toujours un moyen de trouver quelque chose qui fait plaisir (par ici les plateaux de fruits de mer !). Bon, c’est sûr, c’est un budget…
Je n’ai plus besoin de grignoter entre les repas. En tout cas, l’envie de me jeter sur le premier truc sucré venu m’est passée. C’est dire...

medium_DSC_0078.3.jpg
Photo Luxomed

4 mois plus tard… On prend les mêmes et on recommence !
Je n’ai rien repris, pas un gramme !
J’ai même perdu encore un kilo après la fin des séances de luxopuncture.
En juillet et août, j’ai fait beaucoup de sport, je me suis remusclée, or le muscle pèse plus lourd sur la balance, je le rappelle. J’aurais dû regagner du poids. Mais, j’ai beau monter et remonter sur ma super balance, rien ne bouge.

Et puis les fringales et les envies de sucré, connais plus. Je régule mes prises alimentaires, sans calcul et sans arrière-pensées, ce qui me permet de me faire plaisir. Quand je commets l’entorse suprême de manger des bonbons ou des biscuits avec plein de chocolat dessus (miam !!!),… eh bien, je me rends compte qu’il ne se passe rien côté balance. Mieux, j’ai remarqué que lorsqu’il m’arrive de manger entre les repas (mais c’est plutôt rare maintenant), au repas suivant, c’est automatique, je mange moins, sans même avoir à y penser.
Il ne faut pas le dire à Evelyne, mais je me paie même le luxe de zapper la fameuse journée protéinée. Il faut dire que l’été n’est pas la saison préférée des huîtres…

En fait, en y réfléchissant, je me rends compte que j’ai profondément et durablement modifié ma façon de m’alimenter. Rendez-vous dans quelques mois pour voir si je suis toujours dans la course…"

* Spa Evyann, 77, rue Blomet, Paris 15e.
Tel. : 01 40 43 91 05.

Commentaires

bonjour je recherche desespérément les adresses des praticiens de cette méthode en Alsace
si vous les connaissez où vous avez les coordonnées envoyez les moi svp merci beaucoup

Écrit par : goettelmann | 17/02/2009

Merci deme communiquer une adresse à Tours et à st tropez
merci

cat

Écrit par : dunoyer | 02/11/2009

Bonjour,je cherche un centre qui pratique la méthode sur Montpellier merci

Écrit par : Marie | 18/12/2009

Bonjour,

On m'a parlé de stimupuncture, dérivé moderne de l'acupuncture. Quelle différence avec la luxopuncture ?

Écrit par : cath | 04/01/2010

les adresses des praticiens peuvent être vu sur le site de luxomed http://www.luxomed.com vous cliquer sur "ou pratiquer ?" et vous pourrez trouver une adresse pas loin de chez vous.

Écrit par : yves | 11/01/2010

j'abite en Vendée 85000
pouvez vous me donner la liste des instituts pratiquant votre méthode
Merci

Écrit par : GRIPPON | 24/01/2010

Bonjour,

Besoin d'information sur la luxopuncture, contactez moi:
03.62.92.67.23
06.08.05.35.08
vincent.59@live.fr

Cordialement,

Écrit par : Vincent | 09/03/2010

Bonjour,

la luxopuncture c'est bien mais faire payer au kilo perdu n'est pas orthodoxe surtout quand on beaucoup de poids à perdre, je voulais faire par 15 kg le médecin a refusé il m'a fait payé 30 kg d'avance et non remboursable si je ne peux pas continuer c'est illégal!il m'a eu, je vais porter plainte contre lui et ce système,payer à la séance et non au poids serai plus honnête et laisser choisir le client du nombre de séance, il a reçu 1 ans d'avance il a su m'embobiner, dites-moi si c'est la pratique de tous ceux qui font de la luxo? cordialement

Écrit par : allexant | 25/10/2011