, le plus près possible du tag d’ouverture. Date de création : 02/10/2011 -->

« White Musk fait des petits | Page d'accueil | Le "petit prince de la haute couture" s'en est allé »

16:1502/06/2008

Un rouge à lèvres infaillible

medium_rouge_a_levres_infaillible.2.jpg
Mini-téléphone portable ? Clé USB ? Sex-toy de poche ? Raté ! 

medium_1_2_LR.jpgOn ne l'espérait plus, il est arrivé : L'Oréal présente sa dernière innovation make-up : le rouge à lèvres "Infaillible".
L'idée : un duo à lèvres composé d'un "rouge classique" et d'un baume"anti-effritement", à appliquer dans un second temps, qui apporte confort et brillance. Résultat : un rouge à lèvres qui qui résisterait à tout, même à l'ultime épreuve du repas, généralement fatale.
Info ou intox ? Lisez la suite et vous saurez tout de mon aventure avec l'"Infaillible".


Comment en est-on arrivé là ? Pour le comprendre, un petit résumé de la saga du rouge à lèvres :

Au commencement était le rouge basique, une formule à base d'huiles, rendue solide par des cires. Beaucoup de glamour, peu de tenue.
Avec les années 90 émerge, au Japon et aux USA, la première génération de formules sans transfert, un beau progrès, mais des rouges perçus comme trop secs, trop mats.

medium_rouges-à-lèvres.jpg


La deuxième génération apparaît dans les années 2000, avec des formules qui corrigent essentiellement le manque de brillance et de confort. C'est l'arrivée de kits de rouge à lèvres associant deux gestes : la couleur d'un côté et la brillance de l'autre. Mais aucun ne passe l'épreuve de la résistance (notamment aux repas).

Après sept années de recherche (si si, juré !), les chercheurs de L'Oréal Paris ont finalement réussi à formuler un rougle glamour, longue tenue, confortable et prtaique, concentrant leur travail sur une nouvelle génération de molécules très prometteuses : les polymères.
Ils imaginent un polymère alternant des parties rigides, à forte affinité avec les lèvres (ce qui donne de l'adhérence) et des parties flexibles, qui apportent e la souplesse (ce qui contribue au confort). Ah là là, tout ce qu'on ne ferait pas pour vous, mesdames !
Pour perfectionner l'adhérence, ils utilisent une résine, ajoutant ainsi des points d'ancrage supplémentaires sur les lèvres. C'est sur ce "réseau" que repose le coeur de la formule. Sauvagement torturé (décidément, on est sans pitié), il résiste à toutes les épreuves : longs discours, long drinks, longs repas.

medium_Packshot1_2_LR.2.jpg

 

Restait à le rendre solide... Or en matière de longue tenue, les chercheurs bloquent : impossible de solidifier le base couleur longue tenue sans modifier ses propriétés d'adhérence ou ses qualités d'onctuosité. Eh bien vous savez quoi ? Les chercheurs de L'Oréal se sont sortis de ce pétrin. Eh si. Comment ? En brevetant une nouvelle cire structurante, qui booste la cristallisation et transforme le film liquide en bâton.
Quant au baume "anti-effritement", là encore les chercheurs (rusés) ont élaboré une nouvelle huile siliconée, dotée d'une grande brillance et non soluble dans l'huile ou l'eau, ce qui en fait un excellent bouclier protecteur pour le film coloré, et préserve l'hydratation des lèvres. Ouf !
Conclusion : 16 h de tenue nickel.

 


Et dans la vraie vie, ça donne quoi ?
Je suis en plein testing, je vous raconte :

Je l'ai mis ce matin à 7h, il est 16h15, et pour l'instant l'objet tient ses promesses.
Il a résisté à nombre d'épreuves : bisous sans fin avec ma fille, tartines, café, verre d'eau, re-café en arrivant au travail, re-bisou avec les collègues, cigarette (ouh là, je ne sais pas si j'aurais dû mentionner ce détail mais bon, je suis honnête que voulez-vous), frites au déjeuner (oui, je me surveille, c'est bientôt l'été) (paraît-il), encore café et cigarette (ça va, on en est qu'à deux pour l'instant), mordillage de lèvres devant un article que je n'arrive pas à boucler; bref, j'en passe et des meilleures.
Et le rouge à lèvres a tenu. Aussi impec que ce matin à 7h (ou presque, mais je ne voudrais pas me la jouer tatillonne).
Certes, on est encore loin de la fin de la journée (et des 16h promises), on verra ce soir me direz-vous. Mais j'estime que c'est déjà pas mal, non ?

medium_Gamme10teintes_LR.2.jpg

Pour en revenir à des détails plus pratiques, le rouge en question existe dans 10 teintes différentes, impossible de ne pas trouver son bonheur.

Le prix ? Pas donné : 20,70 €.
Mais le packaging est en matière "miroir", et ça c'est vraiment pas bête.

Commentaires

incredible :o))) Je reste rêveuse après cet article: la brume de cheveux qui laissait le cheveux délicatement parfumé après un repas enfumé je connaissais mais le ral qui dure toujours (après batterie de tests, bisous, boissons et c'est clopes) waaa...

Par contre l'infaillible pas top comme petit nom pas assez percutant :o(

Écrit par : celestine | 02/06/2008

Et pourtant, chère Célestine, et pourtant... L'Infaillible est (presque) infaillible... Disons que vers 18h, après moult Coca Light et mordillage d'ongles (décidément, vous saurez tout de mes vices les moins avouables), le rouge à lèvres a commencé à montrer de clairs signes de faiblesse. Une heure après, c'en était définitivement fini (retour à la maison sous la pluie, etc.). Donc pas tout à fait 16h de tenue, mais pas si mal.
Quant à "Infaillible", je suis d'accord, c'est pas franchement le top comme nom, mais que voulez-vous, ils se creusent la tête nos chercheurs, ils font ce qu'ils peuvent... (et encore, je vous ai épargné les nombreux "REVOLUTIONNAIRES" et autres adjectifs des plus modestes qui ornaient le dossier de presse comme autant de boules de Noël sur un sapin)...
Allez, je rentente l'expérience le week-end prochain (avec l'ultime épreuve : piscine avec ma fille) et je vous raconte.

Écrit par : elsa, rédactrice du blog | 03/06/2008

Oups je voulais dire test clopes! Eh bien moi qui ne suis pas très L'Oréal j'ai trop envie de l'essayer maintenant, en plus ça doit être beaucoup plus pratique à retrouver au fond du sac qu'un simple tube : ça c'est ultra novateur :o) (A ce propos ça se fait toujours les étuis à rouge à lèvres ou c'est has been depuis 10 ans? :o) !!!

Écrit par : celestine | 03/06/2008

Bien d'accord avec vous Célestine : peut-être que le plus novateur, c'est encore de pouvoir retrouver son rouge à lèvres au fond de son sac.... C'est ça la vraie révolution !
Quant aux étuis à rouge à lèvres, je dirais que c'est has been depuis environ 25 ans, mais bon, on peut toujours dire que c'est devenu VINTAGE (le mot magique), et donc que ce sera ultra trendy d'ici peu. De toute manière moi j'adore (j'en ai ramené quelques-uns de Chine, kitsch comme il faut), ce petit côté désuet me ravit... Et puis c'est très pratique, il faut bien le dire.
Has been et fière de l'être !
On pourrait peut-être créer une communauté sur Facebook : "Pour le retour des étuis à rouge à lèvres", qu'est-ce que vous en pensez ?

Écrit par : Elsa, de Votre Beauté | 04/06/2008

Je viens de l'essayer tout à l'heure... je me suis peinturlurée les mains pour tester les couleurs, et j'ai commis l'erreur (mais comment aurais-ju pu le savoir?) de ne pas m'essuyer tout de suite: résultat des courses, j'ai les mains toutes zébrées rose-brun, pas de démaquillant sous la main, pour être infaillible ça résiste!!!!! on va voir sur les lèvres!
PS zarbi, en suisse il coûte CHF 26.- soit 16 €... d'habitude c'est LAAAARGEMENT + cher chez nous, pas pour cette fois!

Écrit par : suzy | 04/06/2008

merci de m'indiquer quel est l'ultra rouge et sa ref dans toute ces teintes

Écrit par : nathalie | 03/07/2008

Heu, Nathalie, j'avoue que je ne comprends pas bien votre question... "Quel est l'ultra rouge"? Pouvez-vous m'en dire un peu plus ?

Écrit par : Elsa, de Votre Beauté | 03/07/2008

ou puis-je trouver ce r.a.levre infaillible merci, n.b: j'habite a bruxelles merci.

Écrit par : hebhoub | 06/07/2008

merci de me quelle difference y a t il entre le nu skin galvanic spa II et le Tripollar

Écrit par : jeannin | 16/03/2009