, le plus près possible du tag d’ouverture. Date de création : 02/10/2011 -->

« Bon plan : le nouveau site de Clinique | Page d'accueil | Des thés de beauté signés Fauchon »

15:4523/04/2008NEWS

La rédaction de Votre Beauté teste la luxopuncture

Etre journaliste à Votre Beauté, ce n'est pas (toujours) de tout repos.
On teste, on patouille dans les crèmes, on tente des maquillages (plus ou moins réussis), des régimes (plus ou moins suivis), de nouveaux sports trendy (dont on revient fourbues et courbaturées)...
Quand on vous dit qu'on donne de nos personnes, ce n'est pas une image !

La preuve ? Dominique Lionnet et Chantal Soutarson, respectivement rédactrice-en-chef et rédactrice-en-chef adjointe du magazine, ont décidé de se lancer dans la luxopuncture, une technique présentée dans la rubrique "Moi j'ai osé" du numéro de mai (actuellement en kiosque) par notre journaliste tête chercheuse, Anne-Marie Attali.

De quoi s'agit-il ? D'une sorte d'acupuncture moderne : elle agit sur les points réflexes de l'organisme, pas avec de petites aiguilles, mais à l'aide d'un faisceau infrarouge.
Indolore et non-invasive, elle peut traiter de problèmes aussi différents que le surpoids, les rides, le stress ou l'addiction au tabac.

medium_3_POINTS_LUXO.2.jpg

En ce qui nous concerne, ce sera le poids - Dominique et Chantal, pour des raisons différentes, jugeant qu'elles avaient quelques kilos à perdre.
Pour l'amincissement, la technique accompagne des protocoles de réduction de poids (un régime en somme). La luxopuncture agit grâce à des ondes électromagnétiques, sur les hormones responsables des compulsions alimentaires, tout en procurant un effet relaxant.
En outre, chaque séance participe au drainage des toxines et de l'eau en excès dans les tissus.
Enfin, elle aide la patiente à conserver ses nouvelles règles alimentaires.

L'avantage par rapport à l'acupuncture traditionnelle : efficacité accrue grâce à une stimulation individuelle de chaque point réflexe pendant vingt à quarante secondes, au lieu d'une stimulation plus longue et simultanée de plusieurs points.
En outre, le faisceau agissant sur quelques millimètres carrés, il a plus de chance d'atteindre la zone qu'une fine aiguille.

medium_photo_Luxo40.2.jpg
L'objet du délit... L'appareil de luxopuncture

Voici donc les promesses de cette nouvelle technique. Alléchant.
Dominique et Chantal se sont laissées tenter et ont commencé les séances.
Chaque semaine, elles vous raconteront, sur ce blog, leur expérience, leur ressenti... et les résultats.

Pour tester la luxopuncture, elles ont choisi le Spa Evyann : 77, rue Blomet, Paris 15e.

Quant à moi, travaillant dans le même bureau que Chantal, j'écoute ces récits d'une oreille curieuse, parfois amusée ("j'ai craqué, c'est lamentable !"), toujours attentive.
Notamment parce que, au-delà de la perte de poids, l'idée est de perdre peu à peu ses "mauvais réflexes" (saucisson à 19h, chocolat à 16h) et de mettre définitivement KO les compulsions alimentaires qui nous font foncer sur une tarte à la crème malencontreusement abandonnée dans le frigidaire, alors, qu'en fait, on n'a pas réellement faim.
Bref, c'est du sérieux, du long cours. A vous du juger.


Pour commencer, le témoignage de Dominique sur sa première séance :

"Difficile d’ignorer plus longtemps la balance…
Les bûches et le foie gras de Noël, les galettes de février, plusieurs fois avalées et peu consacrées, entendez par là que le port de la couronne si l’on est choisie (ou si l’on se casse une dent sur la fève), est toujours éphémère.
La nuit venue, on s’en veut d’avoir succombé et le royaume promis se réduit à une digestion difficile. Le remord pèse très lourd.

Pâques sur ces entrefaites avec son temps brouillon, ses giboulées de grêle, incitait à d’autre agapes. Tous enfouis sous de larges pulls, la randonnée en forêt s’est transformée, allez savoir pourquoi en une orgie de chocolat devant un DVD. C’est fou les quantités de chocolats que l’on peut ingurgiter le temps d’un film. J’ai bien tenté de me rassurer en précisant que je n’étais pas la seule mais là, le seuil de l’acceptable avait largement été dépassé.

medium_régime-balance.jpg.3.jpg

Bon point pour moi, sauf quelques anniversaires, les fêtes carillonnées étaient bel et bien terminées.
Le calendrier, clément, affichait par un bel enthousiasme quelques week ends prochains au soleil, donc en toute vraisemblance, débarrassée de tout camouflage vestimentaire. La balance abandonnée dans un coin de la salle de bains allait reprendre du service.

Mais à toute reprise en main, il faut le bon déclic.
C’est une de nos pigistes régulière qui me l’a fourni. Anne-Marie Attali est une championne pour découvrir de nouvelles méthodes en matière de chirurgie esthétique et médecine esthétique.
Elle tient la Rubrique "Moi j’ai osé" de Votre Beauté, où deux patientes testent une technique d’avant garde en racontant chacune leur expérience. Leur témoignage est appuyé par l’avis de deux médecins, détachés bien sûr de la fameuse méthode.
Tous les mois, elle me bluffe, mais là, son article dans le Votre Beauté de mai (en kiosque en ce moment) tombait à pic.
Elle parlait de la luxopuncture, des ondes electromagnétiques qui agissent sur les hormones responsables des compulsions alimentaires, sur les points du stress et ceux du drainage des toxines. Séances accompagnées d’un rééquilibrage alimentaire. Myriam, une des utilisatrices de la méthode, l’a suivi sans peine et sans fringale, dit-elle. Parfait, je commence.

Chantal, la rédactrice en chef adjointe de Votre Beauté, décide de m’accompagner pour perdre, elle, les quelques kilos (pas beaucoup), dus à l’arrêt du sport.
Nous décidons de tenir une chronique parallèle.

Vendredi 28 mars, j’arrive à 13 heures au Spa Evyann, pour rencontrer Evelyne Chevalier, qui dirige les lieux.
Elle me conduit dans une cabine spacieuse. Je repère tout de suite la balance et après m’être déshabillée, j’y monte avec précaution. Si je pensais pouvoir l’amadouer, c’est raté. 4 kilos de plus que mon poids normal. Je suis catastrophée et je me jure un peu tard que l’on ne m’y reprendra plus.

Puis l’on passe aux mesures : taille, hanches, cuisses, genoux. Tout est consigné dans un petit carnet.
Allongée sur le lit chauffant, ma thérapeute applique l’embout de sa machine sur mes pieds, chevilles, cuisses, ventre, poignets, oreilles et centre du crâne. Quelques points de stress sont un peu sensibles. La séance dure 40 minutes. Les stations sur les différents points sont plus ou moins longues selon le protocole établi et sont rythmées par un signal sonore.

medium_Traitement_bras.JPG

Je sors munie d’un guide alimentaire, persuadée qu’aucune tartelette ou autre financier ne pourra me faire de l’œil ni entamer ma détermination toute neuve.

Au menu des 3 prochains jours :
- midi et soir : soupe maison avec boule de céleri, courgettes, oignons, poireaux, poivrons, tomates et fruits le soir,
- le 4ème jour, on rajoute des légumes et un yaourt à o%,
- les 5ème et 6ème, poisson ou viande blanche en plus.
Cette première période se termine par trois jours de diète hyperprotéinée.

Je craque l’après midi même en achetant du pain pour ma famille qui, elle, n’est pas au régime. Va savoir pourquoi, en sortant d’un rendez-vous dans un café avec une correspondante étrangère, alors que j’avais pris sagement un thé, je me retrouve dans une boulangerie (il était aux alentours de 19h30) à acheter le pain plus un sandwich pain complet poulet… La honte !
Puis je me rappelle qu’il faut parfois trois séances pour que le point anti-fringale soit activé…

Je suis maintenant très sage : week-end soupe (pas mauvaise, la soupe) et début de semaine tout protéine (huîtres, poisson, jambon, poulet), parce que mes activités ne me permettent pas de poursuivre le régime soupe matin et soir.

Mercredi 2 avril : 1kg 400g en moins, le sandwich ne m’aura pas été fatal.
Le point dans l’oreille reste douloureux, le stress a du mal à céder du terrain. Je m’endors presque et …. me félicite. Il semble que j’ai aussi dégonflé.
Reportage prévu en Tunisie, j’ai peur de succomber à l’attrait des dattes et du couscous.

Mardi 8 avril : moins 300g : j’ai résisté à peu près à toutes les tentations, privilégiant le poisson, les légumes à tout autres délices, mais lors d’un ultime dîner officiel, je n’ai pu choisir mon menu, et brick à l’œuf et couscous ont mis mes résolutions à dure épreuve. Je n’ai fait que picorer et cela n’a pas été si difficile.
Et pour les dattes ? Croyez-moi ou non, je les ai tout simplement snobées. Ce fameux point anti fringale commencerait-il à fonctionner ? Dans l’avion du retour, je n’ai eu aucun mal à refuser le plateau repas. Puis à la maison, un yaourt et au lit. Pour compenser ?

Mercredi 16 avril : moins 500g. Sage comme une image… sauf pour mon dîner d’anniversaire, deux jours  de fête. Le premier, impeccable, dans une grande brasserie avec un plateau de fruits de mer, sans pain beurré et sans douleur (pour le pain beurré, bien sûr).
Le second jour, mon mari et ma fille avaient préparé un somptueux repas, champagne et crumble aux pommes. J’ai tout mangé en petites portions et en ne me resservant pas. Sans remords non plus. Mais le lendemain, journée protéines (poisson, poulet). Et longue marche dans Paris le week-end.
Résultat : je passe haut la main la séance de mensuration : - 4cm de taille, -4cm de hanches, -2cm de cuisse, moins 1 cm de genoux.

Samedi 19 avril : moins 1kg100. Ca marche. Dire que je n’ai plus envie du dernier chocolat qui passe serait jouer les fanfaronnes, mais je me sens nettement plus légère. Et mon jean test se ferme sans trop de problème.
Je continue, boostée par ces résultats.
Au fait, le point dans l’oreille s’il est encore sensible, n’est plus aussi douloureux, et je sors de la séance apaisée et pleine d’énergie.

Ce week end : soupe. C’est que je commence à y prendre goût !

Rendez-vous dans une semaine. Avec de bonnes nouvelles, j’espère !"



Et maintenant, le début de l'expérience pour Chantal :

medium_spa_1.3.jpg"Mardi 2 avril 2008 : c’est mon premier rendez-vous au Spa Evyann.
C’est sûr, je vais me faire recaler. Mais j’y vais quand même, je suis déterminée et j’ai affûté mes arguments.
Effectivement, Evelyne Chevalier, la maîtresse des lieux, me regarde avec un petit sourire amusé, l’air de penser « êtes-vous sûre d’avoir quelque chose à perdre ? »…
Là, je sors mon grand numéro pour la convaincre : « Ben, vous savez, depuis que je suis arrivée à Votre Beauté, je ne fais plus mes 3 séances de fitness hebdo, en plus je m’alimente n’importe comment et le stress, ça n’aide pas dans ces périodes là… ».

Donc, dans mon cas, ce serait donc un simple travail d’anticipation.
Et puis cerise sur le gâteau, ça me permettrait de perdre ces 2 kilos accrochés à mes muscles depuis ma grossesse, il y a 6 ans ! Avec tout le sport que j’ai fait, si c’est pas malheureux.

Donc dans mon calcul, j’ai 4 kilos à perdre a minima et c’est tout.
Evelyne me mesure, me fait passer sur la balance et en déduit que 4 kilos en moins ce sera parfait, encore qu’un peu exagéré. Bon allez, va pour 4, je dois déjà m’estimer heureuse qu’elle m’accepte pour le protocole. On signe où ?

Je m’allonge sur la table, le faisceau s’attarde sur des points d’acupuncture bien précis et plus ou moins sensibles : stress, satiété, grignotage, drainage etc. bien précis.
Le visage, l’intérieur des poignets, les cuisses et même les orteils, tout y passe.

medium_DSC_0078.2.jpg

Pour un peu je m’endormirais, mais la demi-heure heure passe vite et il faut déjà se rhabiller.
Evelyne me remet la fameuse « bible » des adeptes de la luxopuncture. Et là, horreur !!! Un régime, il y a un régime !!!
Et surtout ce potage effrayant. Le vrai potage « à l’ancienne » avec force légumes, tous plus funs les uns que les autres : courgettes, poireaux, oignon, etc... Mais les pommes de terre, elles sont où les pommes de terre ? Ben, y’en a pas !

Et là je me dis que je ne vais pas y arriver pour trois (forcément bonnes) raisons :
1. Pas le temps d’aller acheter tous ces légumes, moi. En plus, il faut les éplucher après…
2. Départ pour Megève le lendemain à l’aube pour une journée et demi avec repas au resto, forcément. Alors, allez expliquer que vous, ce sera potage façon Luxo et rien d’autre...
3. Manger « ça » à tous les repas, sans une tranche de pain, sans aucun féculent (quelle misère !)… et sans dessert en plus. Ah si, on a droit à un fruit quand même. Merci, c’est trop généreux, vraiment !

Mon premier constat : c’est pas si magique que ça en avait l’air sur le papier…
Ma conclusion : ça ne va pas être simple."

La suite au prochain numéro !

Commentaires

bonjour,je suis une fan du magazine votre beauté et je searais désireuse de savoir si vous avez besoin parfois de femmes pour tester les produits merci de me tenir au courant et encore bravo pour le contenu du magazine d.desmules

Écrit par : desmules | 28/12/2009

aimerai savoir s il y a une struture comme sa dans les deux sevres car je voudrai recomence j ai deja u des seance et j ai deja tous les texte chez moi merci de me repondre a bientot

Écrit par : CHEVALIER | 11/11/2010

Madame la journaliste, on dit "courbatue" et non courbaturée...Nan mais!

Écrit par : Elise | 24/06/2011

Pour répondre à CHEVALIER, il existe une structure à Bressuire dans le nord Deux-Sèvres : Neovida Institut !! j'ai fait ma première séance aujourd"hui !! bon courage à ttes

Écrit par : FRADIN | 27/09/2011

J'ai ouvert un centre de luxopuncture sur caen

www/luxopuncturecaen.fr
C'est une méthode extraordinaire qui demande a être connu
n'exitez pas a vous renseigner

Écrit par : jackie.haquin | 02/06/2012

Bonjour,

Centre de luxo agrée à Sens dans l'Yonne.
Méthode douce, indolore et surtout très efficace.
Perte de poids, arrêt du tabac, troubles de la ménopause, rajeunissement ou relaxation...renseignez-vous, en plus le bilan personnalisé est gratuit !

Écrit par : Puls'épil | 27/06/2012

bonjour depuis 3 mois de luxo dans l'yonne je suis à - 10kg merciiiiiiiiiii très relaxant aucune fringale ...objectif encore 3kg en moins.

Écrit par : brigitte | 13/01/2015

Bonjour Brigitte,

Très bonne nouvelle ! Nous sommes ravies que cette méthode soit faite pour vous. Plus que trois kilos ? Courage, c'est bientôt la fin !

Très belle journée à vous et merci de partager avec nous vos avis et impressions

Écrit par : Votre Beauté | 14/01/2015