, le plus près possible du tag d’ouverture. Date de création : 02/10/2011 -->

« Marc Jacobs chez Sephora | Page d'accueil | Evénement Clarins chez Sephora »

09:1517/04/2008MOOD

Forme : j'ai testé la Wi Fitness !

medium_Wiifit.jpg

Pas envie d’aller à la salle de sport, les coaches sont trop chers pour vos finances, la gym toute seule vous barbe ?
Confiez votre entraînement à la Wii :
après le bowling, le foot ou le tennis, Nintendo a lancé un programme Fitness en vidéo qui sort enfin en France (le 25 avril).
Même les plus réfractaires sont convaincues, alors pourquoi pas vous ?

 
Les jeux vidéo, très peu pour moi. Rester enfoncée dans un canapé en torturant des joy sticks, les yeux fixés sur des bonshommes qui sautillent… Alors quand on m’a proposé de tester le dernier bébé de Nintendo, autant dire que l’enthousiasme n’était pas au rendez-vous. Mais au mot de fitness, j’ai tendu l’oreille.
Et lorsqu’on m’a assuré que ce jeu allait révolutionner l’univers du coaching – et, par la même occasion, mon tour de taille –, j’ai mis mon plus beau legging et je me suis lancée.


medium_Jeune_Fille_2_-_Yoga_-_Posture_du_danseur.jpg

La Wii, vous en avez sûrement déjà entendu parler.
C’est un nouveau système qui permet de jouer sans manette, à l’aide de la Wii Mote, une télécommande que vous maniez dans les airs et qui reproduit avec exactitude tous vos mouvements.
Sur l’écran, un personnage (votre Mii), copie vos gestes en temps réel.
Bowling, foot, tennis… Baptisé Wii Sports, le logiciel a remporté un gros succès. C’est donc en toute confiance que Nintendo a élaboré une version Fitness qui, après avoir déferlé sur le marché nippon, débarque chez nous à grand renfort d’annonces prometteuses.
Histoire de montrer aux réfractaires (comme moi) que le jeu vidéo peut se révéler le solide allié d’un programme de remise en forme.
Public visé : les femmes qui n’ont pas le temps (ou l’envie) de fréquenter une salle de sport régulièrement.

Un rien dubitative, me voici dans le studio de démonstration, face à une télé XXL.
Posée sur le sol, devant l’écran, une sorte de planche, la Wii Balance Board, qui ressemble à s’y méprendre au step que j’utilise chez moi. Entre les deux, ni fils, ni branchements.

medium_Femme_-_test_d_equilibre.jpg

Je pose précautionneusement un pied sur la balance, avec la fâcheuse sensation qu’elle va se mettre à parler pour m’intimer l’ordre de perdre trois kilos. Même si ce n’est pas le but, il y a un peu de ça : la Wii Board calcule l’indice de masse corporelle (grâce à quelques données enregistrées auparavant, comme la taille, mais pas le poids) et indique si l’on est dans le rouge.
Comment ? L’objet est doté de capteurs particulièrement sensibles à la force des appuis, et intègre en quelques secondes vos caractéristiques physiques, notamment le poids que vous mettez dans chaque pied.

medium_IMC_féminin.jpg

Avant tout, il s’agit donc de « calibrer » le joueur.
Ce qui sert également à se familiariser avec le système, en tentant quelques exercices d’équilibre. En s’appuyant un peu plus sur une jambe ou sur l’autre, on essaie de stabiliser un curseur dans un carré (représenté sur l’écran), pour trouver son centre de gravité.
Surprise : la sensibilité de cette balance est vraiment remarquable, un petit mouvement du bassin fait tout changer.
Pas de triche possible (comme au cours collectif, où je me cache au dernier rang) : l’ensemble est diablement précis ! Ce n’est pas la partie la plus fun du jeu, mais pour un début, c’est très convaincant.

medium_test_d_equilibre.jpg

Une fois qu’on a bien intégré le fonctionnement, on peut se lancer dans les exercices de fitness.
Aujourd’hui, je n’en testerai que huit, mais la version définitive en proposera quarante, répartis en quatre grandes catégories : aérobic (des exercices de dix minutes conçus pour stimuler le rythme cardiaque), échauffement musculaire (des mouvements précis de bras, de jambes), yoga (des positions classiques pour travailler à la fois l’équilibre et les étirements) et jeux de « contrôle du corps » (saut à ski, faire des têtes dans un match de football…).

medium_saut_à_ski.jpg

Pour démarrer en douceur, je sélectionne le yoga.
Ma coach virtuelle, en justaucorps et chaussons, apparaît sur fond de musique zen. Elle exécute les gestes, je les reproduis. La différence avec une vidéo de fitness lambda ? Ici, la moindre de mes erreurs se voit à l’écran : un point rouge, qui doit rester dans une zone précise pour que le mouvement soit validé, symbolise la réussite de la figure et la maîtrise de l’équilibre.

medium_Posture_de_l_arbre.jpg

Des bips sonores donnent le rythme et le nombre de secondes à tenir dans la même position.
Pas si facile ! Sur l’écran, je vois que mes mouvements s’améliorent et, à la fin de l’exercice, mon score confirme que je ne m’en suis pas trop mal sortie. Il va sans dire que plusieurs niveaux sont prévus et que le mien était loin d’être le plus élevé…
Si l’on perd le fil, il suffit de revenir à l’étape précédente en zappant avec la télécommande (essayez dans un cours collectif !).

medium_Jeune_Fille_-_Jeux_d_équilibre_-_Funambule_copie.jpg

Pour tous les exercices, le leitmotiv est le même qu’à un cours de yoga : des mouvements lents et contrôlés, qui insistent particulièrement sur la respiration, elle aussi représentée par des signaux lumineux.
Seul (petit) bémol, à mon goût : le fond d’écran (désespérément neutre) est un rien austère et la coach manque un peu de glamour…

medium_Posture_du_chien.jpg

La démotivation me guette ? Nintendo a prévu le coup : le logiciel inclut un ensemble de jeux très ludiques, qui permettent de bouger sans y penser.
Ici encore, le seul accessoire, c’est votre corps. Explication : après avoir créé votre avatar (un personnage virtuel que vous pouvez personnaliser), vous vous essayez à divers jeux en musique, comme le hula-hoop. Vous bougez votre bassin et votre Mii fait virevolter son cerceau… Après quelques ratés, je m’amuse comme une folle et au bout de trente minutes, je n’ai qu’un mot à dire : fabuleux ! En plus, j’ai pulvérisé le record, qui dit mieux ? Je suis en sueur, je sens mes muscles bien chauds : rien à dire, c’est aussi bien qu’en vrai.

medium_Wii_Fitness.jpg

Autre activité qui risque de vous tenir éveillée jusqu’au bout de la nuit : le saut à ski.
On se penche un maximum en avant pour faire prendre de la vitesse à son personnage, on se laisse glisser sur la rampe de lancement… Et on saute, en essayant de trouver la meilleure inclinaison du corps, celle qui permettra d’aller le plus loin possible.
À l’atterrissage, il s’agit de retrouver rapidement son équilibre, sous peine de grosse chute dans la poudreuse (attention à ne pas sauter pour de vrai !). En famille ou entre amis, séance de rigolade assurée.

medium_snowboard_fr.jpg

Le vrai bon point de la Wii Fitness, c’est sa fonction « coaching » : un suivi journalier, qui enregistre les scores effectués et permet d’adapter la difficulté des exercices en fonction de l’aptitude du joueur.
Et ça vaut pour toute la famille : chacun peut entrer ses données personnelles et travailler à son rythme, en mesurant les progrès effectués. Il va y avoir de la compète dans les salons !

medium_Famille_Pere_-_Jeux_d_Equilibre_-_ski.jpg

Du plus jeune au senior, tout le monde peut utiliser la Wii Fitness.
L’éventail des exercices est si large que chacun y trouve son compte. Et le calculateur d’IMC est un excellent moyen de se motiver.

Verdict ? En alliant sport et jeu, la nouvelle Wii remplit ses objectifs : un jeu vidéo sur une préoccupation féminine, accessible à tous.
Clairement, elle ne remplace pas la salle de sport, mais elle permet de s’entraîner efficacement au quotidien.
Et franchement, pour un programme aussi complet, elle ne prend pas beaucoup de place !

Prix : 89,90 €.
Rens. sur www.nintendo.com ou sur http://fr.wii.com/

medium_WII_FIT_PRESENTATION_3D.jpg

medium_Jeune_Fille_2_-_Aérobic_-_Hula_hoop.jpgL’avis du coach sportif :
Christophe Ruelle, 34 ans, est diplômé d’État des métiers de la forme et instructeur fitness. Il est l’auteur de Six Semaines pour être en forme (éditions Amphora) et a contribué à l’ouvrage SOS mal de dos, écrit par le Dr Cohen (rhumatologue à Paris). Il intervient en tant que coach dans plusieurs grands clubs de la capitale (Lagardère Paris Racing, Ken Club, Club de l’hôtel Costes…).
« Lorsque j’ai entendu parler de ce concept, j’étais un peu sceptique – j’ai tendance à me méfier du sport “virtuel”. Mais les onze exercices que j’ai testés se révèlent très bien élaborés. La partie pédagogique est bien pensée, avec les signaux sonores et les schémas qui mesurent l’équilibre. Même s’ils ne remplacent pas les conseils d’un coach, ce sont des points de repère efficaces, qui permettent de progresser. Pour une personne qui ne pratique aucun sport, ça peut représenter une vraie dépense énergétique. Pour les sportifs, c’est une bonne activité complémentaire.
J’envisage d’ailleurs de faire travailler certains de mes clients avec ce jeu.
Mes exercices préférés ? Toute la partie équilibre-streching : grâce à la sensibilité de la Wii Balance, ni trop faible ni trop forte, les mouvements sont très précis. Et le côté amusant du saut à ski, qui permet de travailler sans s’en rendre compte.
Autre avantage, la Wii Fitness s’adresse à tout le monde : l’enfant peut développer son schéma corporel à travers le jeu ; les exercices de gym douce sont excellents pour les femmes qui souhaitent tonifier leur silhouette ; et pour les hommes, les activités de renforcement musculaire (comme les pompes) sont efficaces. Sans oublier les personnes âgées, pour tout ce qui concerne la “proprioception”, c’est-à-dire la perception de son corps dans l’espace ».

medium_Famille_Garçon_-_Jeux_d_Equilibre_-_Reprise_de_la_Tête.jpg

medium_étirements_horizontaux.jpgL’avis du kiné :
David Bernardet, 54 ans, est kinésithérapeute à Paris, où il dirige un cabinet depuis douze ans. Spécialiste de la rééducation des grands sportifs, il a testé la Wii Fitness.
« Dans les cabinets de kiné, on trouve souvent un appareil qui fonctionne un peu sur le même principe : un plateau posé sur une boule qu’il faut stabiliser en utilisant les appuis du corps. Cet appareil sert notamment à la rééducation des foulures ou des entorses.
L’avantage avec la Wii Fitness, c’est l’interactivité. L’inconvénient, c’est que la surveillance est… virtuelle ! Il faut donc se montrer très vigilant par rapport au placement de son corps, notamment le dos et plus particulièrement les vertèbres. Attention aux mauvaises postures qui, si elles font augmenter le score sur l’écran, peuvent aussi faire des dégâts à la longue. La seule amélioration à apporter, ce serait donc celle-ci : incorporer au logiciel des consignes de sécurité, qui décrivent précisément le placement du corps à adopter. »

Commentaires

ça m'intéressait déjà beaucoup avant de lire cet article je trouvais que c'était une bonne raison pour acheter la Wii: mon fils a déjà ce type d'exercice avec la GOGO TV une console qui lui permet de jouer virtuellement au tennis, ski et autres jeux et chasse taupe (j'étais dépitée de ne pouvoir lui emprunter son mini surf ou sa mini raquette) je trouve ce concept terrible et bien plus sportif que ces jeux de golf de salon :o)

Écrit par : celestinette | 20/04/2008

Je l ai acheté pour l anniversaire de mon fiston..(fallait bien trouver une excuse), fan de jeux vidéo..et de WII, forcément, je suis montée sur la bête..et j avoue NOUS y avons pris gôut, on en fait en famille, ou seul dans la chambre, c est quand on veut, comme on veut..et il y a toujours quelqu un pour nous guider, moins cher qu un abonnement en salle ou qu un coach personnalisé, la Wii fit suit mes progrès, je me surprends à être apaisé et zen après 15mn..même si c est pas tous les jours..

Écrit par : GHARNAOUT | 29/04/2008

Je joue aux jeux vidéo depuis de nombreuses années. Pour moi, la wii fitness ne remplace pas, et de loin, des cours de fitness ou une bonne séance de jogging et elle n'est pas un jeu vidéo. Mais Nintendo a su trouver une nouvelle clientèle.
J'aimerais savoir, à long terme, si les personnes continuent à utiliser leur logiciel d'entraînement... si elles n'ont pas mal au dos et si elles se sont musclées...

Écrit par : FOUILLOUX Christine | 04/05/2008

C'est faut, la wii fit n'offre pas de fonction coaching. Le joueur est livré à lui même et c'est justement le plus regrettable. En effet, bien que la wii fit enregistre toutes les données utiles sur les exercices effectués, elle ne met pas à disposition un coach qui va vous proposer tel ou tel exercice selon votre age, niveau, objectifs,... Bref, le seul coach que vous verrez est un coach qui arrive une fois que vous avez choisi l'exercice pour vous montrer comment faire.

Malgré une qualité de jeu pas dégueu, c'est donc le gros point noir. La plupart des utilisateurs vont forcément avoir besoin de quelqu'un qui les pousse à exécuter tel ou tel exercice sinon ils vont décrocher, c'est évident.

Écrit par : eduardo | 11/05/2008

Je l'ai depuis un mois et ça me rend bien sevice pendant cette periode de convalescence ou je n'ai pas le droit au "vrai" sport.

Les exercices sont tres variés, ludiques (mon préféré : la descente à ski) et on arrive même à transpirer un peu (testez la version 6 minutes du Hula-hoop!).

Malgré tout, ça reste assez soft par rapport à du sport en salle et je pense qu'en l'absence de coach "réel" il faut rester vigilant sur sa position, notament lors des exercices de yoga qui sollicitent pas mal le dos.

Donc à mon avis et pour résumer, bien en entretien et pour s'amuser, pas vraiment pour se muscler.

Écrit par : Clémence | 21/05/2008