, le plus près possible du tag d’ouverture. Date de création : 02/10/2011 -->

« Un visage plus lisse : le verdict des lectrices | Page d'accueil | Un maquillage Calvin Klein offert »

21:3003/03/2008News

Les hommes, les femmes, la ligne

Mesdames, vous n'êtes pas indulgentes avec nos amis les hommes : 60 % d'entre vous considèrent qu'"il est important qu'un homme fasse attention à sa ligne", d'après une étude Ifop réalisée pour la marque Gerlinéa.

Mais côté hommes, c'est encore pire (donc pas de pitié !) : 71% d'entre eux pensent qu'une femme doit faire attention à sa ligne.
De manière générale, les Français considèrent que "la société est plus exigeante qu'auparavant avec la minceur des femmes" (alors là franchement, on n'avait pas remarqué !).
Mais la nouveauté, c'est que 60% des Français pensent que la société est également de plus en plus exigeante quant au poids des hommes.


Concernant la minceur des hommes, 65% des personnes interrogées considèrent qu'il s'agit d'"un phénomène de mode", et 55% que l'exigence de minceur dont ils sont l'objet n'est que "le reflet de l'égalité hommes-femmes" (eh oui, hé hé hé).

Pour 46% des femmes, les poignées d'amour des hommes ne sont pas graves, et font même plutôt "sourire".
Si une femme sur cinq estime que le surpoids est inquiétant et mauvais pour la santé de son conjoint, la même proportion est indifférente et estime que "c'est à l'homme de gérer seul ce problème".
Seules 19% des femmes déclarent envisager "un plan d'attaque" pour motiver leur compagnon à maigrir.

On le sait, face à la perte de poids, les hommes et les femmes sont loin d’être égaux. En effet, les hommes perdent plus facilement leurs kilos que les femmes. Pourquoi ? Tout simplement parce que les hommes ont plus de masse maigre, autrement dit de muscles que les femmes. Du coup, les hommes arrivent naturellement mieux à brûler leurs calories. C’est presque mathématique… Quelle injustice.


Du côté de l’après régime, les hommes ont aussi une longueur d’avance. Béats d'admiration devant leur corps de jeune premier si facilement retrouvé (quoique), ils craquent moins facilement que les femmes.
Il faut dire qu’à âge égal, les femmes en sont déjà à leur cinquième tentative de régime, ce qui crée, à la longue, une résistance à la perte de poids. En moyenne, les hommes attaquent leur premier régime aux alentours de 45 ans, alors que chez la femme, les premiers essais sérieux commencent dès l’adolescence.

La dernière grande inégalité entre les hommes et les femmes est physiologique. La majorité des hommes « rondouillards » sont touchés par un surpoids dit androïde. Autrement dit, le gras s’installe sur le haut du corps. Ce surpoids est plus facile à perdre que celui entassé dans le bas du corps (gynoïdes). Pourquoi ? Les cellules graisseuses qui se fixent sur le ventre et l’abdomen sont tout aussi chargées en graisse mais elles ne sont pas en surnombre. Les poignées d’amour sont donc plus faciles à faire fondre que la culotte de cheval.

Et votre homme, vous le trouvez comment ?
Seriez-vous prête à le coacher pour qu'il garde la ligne ?


Pour un témoignage hilarant de "femme d'homme au régime" (que celle qui n'a jamais connu ça se réjouisse, c'est pire que l'arrêt de la cigarette), cliquez sur ce lien.

Commentaires

"...Tout simplement parce que les hommes ont plus de masse maigre, autrement dit de muscles que les femmes..."

Qui des femmes bodybuldée ? perdent-elles plus rapidement leur graisse que les autres ?

Écrit par : Sable d'Or | 27/01/2008