, le plus près possible du tag d’ouverture. Date de création : 02/10/2011 -->

« J'aime pas l'hiver! | Page d'accueil | Gucci by David Lynch »

18:0504/12/2007News

La fin des blondes est proche!

Oh my God : à en croire les experts, les vraies blondes seraient condamnées à disparaître de la planète !
C'est en tout cas la rumeur qui court en ce moment...

medium_Scarlett.2.jpg

On sait en effet que les lois de la génétique conduiront d'ici une centaine d'années à une raréfaction des cheveux clairs. Une info très sérieuse, au point que les grandes marques de cosmétique ont déjà commencé à plancher sur le sujet.
Le mythe est peut-être en danger... Scarlett Johansson (ou plutôt sa future descendance) a du souci à se faire !


C'est peu après 2200, en Finlande, que naîtra la dernière blonde de la planète ! (tout ça étant bien sûr à mettre au conditionnel...).

Cette affirmation, relayée par différents médias, du New York Times à la BBC, a été lancée par l'Organisation mondiale de la santé, dans une étude annonçant "l'extinction du gène caractérisant les vrais blonds". La raison? En 2050, la population mondiale comptera environ 3 milliards d'individus de plus qu'aujourd'hui, qui viendront principalement d'Afrique, d'Asie et d'Amérique du Sud. Or, les blonds naissent essentiellement dans les pays occidentaux. A cause des phénomènes de brassage de populations, qui iront crescendo, "l'émergence d'un profil humain métissé, type brésilien, est un scénario tout-à-fait plausible", soutient le généticien Axel Kahn.

L'Oréal, le numéro un mondial de la beauté, a déjà anticipé. Il construit à Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis) un centre mondial dédié à la recherche capillaire, où 600 chercheurs travailleront sur "une nouvelle forme de beauté, le cheveu métissé", explique Patricia Pineau, directrice de la communication de la recherche. 

Que messieurs les amateurs de blondes se rassurent: "Le caractère phénotype blond ne s'éteindra jamais", prévoit Axel Kahn. "Il pourra resurgir ici ou là, un peu comme le font aujourd'hui les maladies rares" (voilà un homme qui sait parler aux femmes!). A ce jour, des populations de blonds naturels se développent parmi les Inuits de l'ouest de l'Arctique canadien et les Aborigènes d'Australie centrale. Ouf! Vous savez où il vous reste à aller vivre si vous voulez avoir une chance d'avoir des enfants blonds...

En attendant, le mythe de la blonde, lui, est loin de s'amoindrir, au contraire (ce qui est rare est précieux, cqfd...). Déjà, en Europe, une femme sur trois se teint les cheveux dans une nuance de blond (alors que seul un adulte sur vingt est naturellement blond). En France, on compte 5 millions de blondes... dont 50 % de fausses.

Conclusion: les décolorations ont de beaux jours devant elles! 

A lire si le thème des blondes (et la fascination qu'elles exercent) vous intéresse: Blondes, une drôle d'histoire: d'Aphrodite à Madonna, de Joanna Pitman (éditions Autrement). 

Commentaires

Save the blondes !

Écrit par : Claire | 03/12/2007

Absolument! Il faut sauver les blondes! Créons un collectif!

Écrit par : Elsa | 03/12/2007

En tant que vraie blonde (certes avec quelques meches depuis quelques années pour conserver mon éclat), je suis également pour la sauvegarde des blondes sur cette planete. Et oui, que feraient les brunes si elles ne pouvaient plus faire la guerre aux blondes ? Que deviendraient les fameuses blagues sur les blondes ? Et surtout, qu'adviendrait-il des coiffeurs qui passent le plus clair de leur temps a essayer de raviver les couleurs de notre enfance ??

Écrit par : Anne | 06/12/2007

Du genre les hommes aiment les blondes parce que cela leur rapelle leur enfance, donc leur maman (c'est-à-dire le seul grand amour de leur vie)...?

Écrit par : biboune | 06/12/2007

En tout cas, moi, je peux vous dire que les blonds ne me font pas du tout fantasmer. Justement, je trouve que ça fait petit garçon, pas du tout viril. Pour moi, un blond aux yeux bleus, c'est carrément anti sexe.

Écrit par : tarafrom marseille | 06/12/2007

Mais oui, c'est vrai ça, que deviendraient nos amis les coiffeurs? D'ailleurs, j'ai lu quelque part que si le blond plaisait autant, c'est parce qu'il nous ramenait dans l'univers de l'enfance, un univers de tendresse, de douceur, sans souci... Ce qui est paradoxal, puisque pour les hommes, les blondes seraient au contraire le symbole de la sexy attitude, de la femme fatale, etc... Humm, y aurait-il quelque explication freudienne là-dessous?

Écrit par : elsa, rédactrice du blog | 06/12/2007

Oui, quelque chose comme ça...

Écrit par : elsa, rédactrice du blog | 06/12/2007

Tout à fait d'accord!

Écrit par : biboune | 06/12/2007

Oui mais au moins, les blonds, on ne voit pas trop leurs poils! Parce que qu'un homme avec le torse velu de poils noirs (et les fesses!), franchement, dans le genre anti-sexe, c'est pire...

Écrit par : marina | 06/12/2007

Ah non moi j'aime bien les hommes poilus. C'est juste que quand je vois le mal que je me donne pour m'épiler le moindre poil qui repousse, parfois, je me dis que le monde est injuste...

Écrit par : tarafrom marseille | 06/12/2007

Je suis blonde naturelle aux cheveux longs et contente de l'être même si je trouve qu'une jolie brune devrait rester brune, sinon cela gâche tout son type et elle devient juste une blonde décolorée

Écrit par : leb | 16/01/2008