, le plus près possible du tag d’ouverture. Date de création : 02/10/2011 -->

Page d'accueil | On veut tout ! »

22:4505/11/2007News

Pédalez chic !

medium_vélo.jpg

Décidément, le vélo a la cote.

L'énorme succès du Vélib' (on vient d'apprendre que l'opération serait élargie à la banlieue dès le premier semestre 2008) semble avoir donné des ailes aux deux roues, qui n'en finissent pas de se répandre dans la capitale. Au point d'investir les avenues chics, où il n'est plus rare de voir une élégante faire son shopping en pédalant gracieusement, cheveux au vent (quoique, vu les températures du moment, ce serait plutôt échappe et bonnet de laine...).

medium_véloPlaza.jpg
 
Le vélo proposé aux clients du Plaza Athénée est également en vente... Prix sur demande !

La tendance n'a pas échappé au groupe Dorchester et à ses deux palaces parisiens, le Meurice et le Plaza Athénée.
Cinq vélos par hôtel symbolisent désormais le nouvel art de vivre à la parisienne. Au Plaza, c'est une bicyclette rouge ornée de sacoches en toile imperméable; au Meurice, elle est verte et agrémentée d'un panier en osier. Isabelle Maurin, directrice de la communication du Plaza, pense "surtout aux jeunes traders londonines, qui se déplacent plus volontiers en vélo qu'en Rolls-Royce. Ce mode de transport est devenu tellement branché que nous nous devions d'avoir nos propres modèles. Le must sera de porter sa très belle clé de vélo Plaza Athénée autour du cou!"
On vous le dit : à bas la limo, vive le biclou !

medium_veloHôtelMeurice.2.jpg

                                         Le vélo du Meurice, tout de vert vêtu

 
Ces vélos sont fabriqués par Comète, nouvelle petite marque française de vélos urbains haut de gamme. Les modèles parisiens présentent des pneus renforcés pour résister aux risques de crevaison (ah, les pavés...), des rayons conçus pour ne pas se voiler au premier face à face avec un trottoir, une dynamo intégrée dans le moyeu pour éclairer automatiquement et sans frottements, une chaîne gainée pour éviter de se salir, un anti-vol sécurisé... Et surtout, un look léché. Autant de détails indispensables au cycle de ville.

Même Chanel édite "son" modèle, en passe de devenir l'objet parisien du moment (hum, pour ceux qui ont les moyens, cela va sans dire). Une sorte d'hommage à Coco, qui était une grande amatrice de sports en plein air.
Spéciale dédicace aux fashionistas, la pièce est élégante, toute en cuir matelassé, avec 8 vitesses et un poids plume : 16,5 kilos. Le prix est moins léger, on s'en doute: 8 900 € (quand même moins cher que l'hélicoptère griffé Hermès !).
Pas de risque de vol, la bête est aussi blindée qu'un char d'assaut : un antivol est soudé au cadre incrusté dans la partie supérieure. Vu le nombre d'accessoires (trousse à outils -ou à maquillage, c'est selon-, sacoches, pompe, housse de selle, le tout en cuir of course), la précaution n'est pas superflue... Les pédaleuses chics peuvent dormir tranquilles.

medium_velochanel.2.jpg

            Le vélo Chanel, avec sa sacoche en cuir matelassé... Qui dit mieux ?

Personnellement, j'ai cédé à la mode vélo en m'achetant, non pas le modèle Chanel (celui-là, mon mari va me l'offir pour Noël) (rire jaune du mari), mais une occas' pas chère, et pour cause : après quelques semaines d'utilisation, l'objet se dégonfle consciencieusement dans la nuit. Si bien que chaque matin, armée de ma pompe, je m'escrime sur le trottoir dans le froid glacial en maugréant.

J'ai donc décidé de lui offrir un lifting complet (au vélo, pas au mari), mais pas n'importe où : au BHV Vélo, qui a ouvert ses portes samedi dernier. Situé entre le BHV Homme et le BHV la Niche, l'endroit propose trois types de services : achat (vélos de ville, VTT, VTC, vélos pliables...), accessoires (casques, pièces détachées...) et réparation, où des techniciens aguérris bichonneront ma petite reine.

BHV Vélo, 40, rue de la Verrerie, Paris 4e.
Tél. 01 42 74 96 68.  

Commentaires

Très bien cet article sur les vélos chics...
J'en ai un de plus, imaginé lui aussi par un couturier : Paul Smith. Il est en vente dans ses boutiques anglaises depuis quelques semaines (4000 euros quand même!).
Le monsieur est fan de vélo, d'ailleurs il est tombé dans la mode après un accident de vélo à 17 ans, qui a mis fin à sa carrière de pro.
Allez les filles, bonnes fêtes et merci encore pour ce très bon blog.

Écrit par : marie | 27/12/2007